Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Echange de maisons : êtes-vous prêt et assuré ?

Vous souhaitez échanger votre maison ou votre appartement pour partir visiter une autre région ou pays ? Le concept a déjà séduit des milliers de familles. Comment prêter votre maison en toute sérénité ? Quelles sont les précautions nécessaires et les assurances pour vous couvrir ?

echange-maison.jpg

L’échange de maisons ou d’appartements est une solution intéressante et économique pour découvrir pour les vacances d’autres régions ou pays.
© Maria Teijeiro/Thinkstock

L’échange de maisons : comment ça marche ?

Le principe de l’échange de maisons (ou d’appartements)
Vous prêtez votre logement à une famille durant une période déterminée et vous vous installez dans le leur.
L’échange de maisons est totalement gratuit.
Il permet de vivre à moindres frais dans les endroits de vos rêves.

Les règles de l’échange de maisons
L’échange de maisons repose sur des règles de courtoisie de base.
Vous vivez dans l’autre famille comme vous souhaiteriez qu’elle vive chez vous.

À faire

  • Respect des équipements et objets mis à disposition.
  • Ménage régulier et en fin de séjour.
  • Règles de bonne conduite envers le voisinage.
  • Rendre les services demandés par le propriétaire (ramassage du courrier, entretien du jardin, veille sur les animaux…).
     

À ne pas faire

  • Ne pas abuser de l’eau ni de l’électricité.
  • Ne rien dégrader (et remplacer ce que vous avez cassé)…

L’échange de maisons : ça se prépare !

Un échange de maisons se réfléchit et ne s’improvise pas… Des personnes que vous ne connaissez pas vont « prendre possession » de votre maison ou de votre appartement, dormir dans votre lit, utiliser votre salle de bain… Etes-vous prêt, sachant que cette concession vous permet de voyager et loger gratuitement dans un logement pour les vacances ? L’économie en vaut peut-être la chandelle, mais elle requiert d’avoir pleinement conscience des implications et risques de l’échange.

Si la réponse est oui, le minimum est d’essayer de bien connaître, même à distance, vos futurs hôtes, et ceci, avant de leur donner une réponse positive. Ont-ils des valeurs et un style de vie qui vous conviennent ? Quels âges ont-ils ? Que recherchent-ils ? Que sont-ils prêts à faire et à ne pas faire ? Votre logement est-il adapté à leur famille (nombre de chambres notamment) ? L’échange de maison vous semble-t-il équilibré ?

Ils convient aussi de poser les règles de départ :

  • Vont-ils devoir s’occuper de vos animaux de compagnie ? De vos plantes ?
  • Si vous avez une piscine ou un jardin, devront-ils l’entretenir ?
  • Pour le ménage, que leur demandez-vous ? Peuvent-ils utiliser vos draps et housses de couette ou doivent-ils les amener ? Souhaitez-vous qu’ils les déposent au pressing avant de partir ou prenez-vous en charge leur nettoyage ?
  • Ont-ils des requêtes particulières ?

Vous prêtez votre maison, comment bien accueillir vos hôtes ?

Personne de confiance
Le mieux est de demander à un voisin ou une personne de confiance d’accueillir vos hôtes en leur faisant visiter le logement et en leur remettant les clés. Il pourra aussi être présent en cas de soucis ou besoin de conseils.

Guide pratique de votre maison
Mettez à disposition de vos hôtes un guide de votre maison avec :

  • Les renseignements techniques : emplacement du compteur électrique, de l’arrivée d’eau (s’il fallait dans l’urgence la couper)…
  • Les renseignements pratiques : code wifi, prises électriques disponibles, fonctionnement des équipements mis à disposition, dates et heures de ramassage des poubelles…
  • Les règles à respecter (bruits, entretien de la maison, usage de l’éventuelle piscine ou des vélos, tonte de la pelouse si les hôtes restent plusieurs semaines…)

Guide des loisirs
Ce n’est pas obligatoire bien sûr, mais concocter et proposer un guide des loisirs aux alentours de votre maison est un véritable « plus » pour bien accueillir vos hôtes : piscines les plus proches, pistes cyclables, points de curiosité et d’intérêt touristiques, restaurants (et avis)…

Des étrangers chez vous ?

Pensez à rédiger tous les guides et explications si possible en plusieurs langues, en plus du français, et au moins en anglais.

Une maison accueillante
Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’argent versé que vous ne devez pas faire en sorte que votre logement soit le plus propre et rangé possible.
Aussi, prêter sa maison se prépare quelques jours à l’avance :

  • Faites le grand ménage (poussières, sols, vitres, intérieurs de placards…). C’est l’occasion après tout !
  • Rangez tout ce qui traîne.
  • Videz et nettoyez le réfrigérateur, le four, le lave-vaisselle, les poubelles…
  • Laissez un placard par chambre entièrement libre de même que les meubles de toilette dans les salles de bain. Vos hôtes doivent pouvoir ranger leurs affaires.
  • Regroupez votre linge dans des malles ou des placards fermés.
  • Défaites tous les lits.
  • Laissez des draps, taies d’oreillers, serviettes de toilette, etc., en évidence.
  • Placez un petit mot d’accueil (toujours sympathique à l’arrivée) que vous pouvez accompagner d’une bouteille de vin ou de jus de fruits local.

Prêter sa maison, c’est du boulot !

Au regard de tous les éléments ci-dessus, il est clair que prêter son logement à l’occasion d’un échange de maisons représente du temps de préparation et de l’anticipation.

L’échange de maisons : comment être bien protégé ?

Sécurité : prévoir un local fermé pour placer vos objets de valeur
Il y a certains objets que l’on ne veut pas laisser dans la maison en présence d’hôtes, d’autant plus quand on ne les connaît pas : bijoux, équipements hi-tech, papiers personnels. Le mieux dans ce cas est de garder une pièce fermée à clés pour stocker vos affaires personnelles et d’enfermer vos vêtements dans des malles ou placards prévus à cet effet (en veillant tout de même à laisser des possibilités de rangements à vos invités).

Echange de maisons : quelles assurances ?

Les garanties de votre Assurance Habitation couvre la plupart des risques habituels. Prévenez toutefois votre assureur de l’échange.
Attention : votre MRH ne couvre jamais l’annulation du voyage due au désistement de l’autre famille.  

Pourquoi établir un contrat d’échange de maisons ?
Le contrat d’échange de maisons permet de clarifier et formaliser les modalités d’échange ainsi que certaines clauses d’assurance.

  • Il n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.
  • Il doit être établi au moment de la réservation.

Ce contrat permet également d’indiquer le montant des franchises et de préciser qui la prendra en charge en cas de sinistre. L’usage veut que chacun paie la franchise imputée par son assurance. Si leur montant diffère de façon importante, vous vous mettrez d’accord au préalable sur l’éventuelle compensation.

Echange de maisons : le conseil MMA

Avant votre départ, prenez des photos de chaque pièce ainsi que du jardin et des équipements. Ne lésinez pas sur le nombre de prises de vue. S’il arrivait un problème, vous auriez au moins des preuves de l’état de la maison que vous avez prêtée.

Assurance : que se passe-t-il en cas de sinistre dans votre maison ?

En cas de sinistre causé par la famille dans votre logement…

  • La famille qui loge dans votre maison au titre de l’échange, est considérée comme un invité, et non comme un locataire.
    Il s’agit d’un prêt et le sinistre sera donc pris en charge par votre assurance habitation.
  • L’assureur peut malgré tout se retourner contre votre invité. Il devra alors faire intervenir sa propre assurance.
  • Vérifiez au préalable que vos invités disposent bien d’une assurance en Responsabilité Civile (ou équivalent s’ils sont étrangers).

En cas de sinistre causé par vous chez vos hôtes…

Vérifiez avant votre séjour que vous disposez d’une garantie Villégiature (ou « séjour-voyage »). Elle est souvent incluse dans votre MRH. Elle permet de garantir les biens et les bâtiments que vous occupez, mais dont vous n’êtes ni locataire ni propriétaire de façon permanente.

Vous en contrôlerez :

  • La validité (souvent 3 mois),
  • Le montant des plafonds et franchises,
  • Les limites géographiques.

Bon à savoir

  • En cas de cambriolage chez vos hôtes, vérifiez que la famille d’accueil possède une garantie contre le vol et contrôlez ses conditions d’application.
  • En cas de casse d’objets de peu de valeur, les familles s’engagent en général à les remplacer à leur frais ou à laisser une somme d’argent en dédommagement.

Prêter son véhicule à ses hôtes : c’est possible ?

Afin que les partenaires d’échange puissent profiter pleinement de leur séjour, ils peuvent prêter leur véhicule à leurs invités.

Vous prêtez votre véhicule

  • Assurance auto : validez avec votre assureur que vous puissiez prêter votre auto à des conducteurs occasionnels (même non désignés au contrat, jeunes conducteurs, etc.).
  • Contrat de prêt : détaillez dans votre contrat les modalités du prêt : kilométrage, usage, contraventions, garanties d’assurance…

Vous empruntez le véhicule de votre hôte

  • Vérifiez que votre hôte a l’autorisation de sa propre assurance pour vous la prêter.
  • Contrôlez les clauses des garanties (assurance au tiers ou tous risques, vol, bris de glaces, montant de la franchise…)

Echange de maisons : bien couvert avec l’Assurance Habitation MMA

propriétaire-bailleur.jpg © Goodluz/Shutterstock

Vous souhaitez protéger votre maison contre toute éventualité ? Accueillir des personnes chez vous nécessite d’être bien couvert.

L’Assurance Habitation MMA vous permet de choisir des garanties de qualité, que vous pouvez compléter par des options supplémentaires afin d’adapter votre protection à votre situation personnelle et à vos biens.

Assurance Habitation MMA