Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Rouler en voiture électrique : avantages et inconvénients

Concernant les voitures électriques, d’énormes progrès technologiques ont été réalisés ces dernières années, notamment sur l’amélioration de l’autonomie et du réseau de recharge des batteries. Aujourd’hui, rouler en véhicule électrique peut être vraiment intéressant. Le point avec MMA sur les avantages et inconvénients des voitures électriques…

MMA_rouler-voiture-electrique.jpg

Avec plus de 100 000 véhicules immatriculés en France en 2017, la voiture électrique séduit de plus en plus d’usagers.
© Shutterstock

Confort de conduite : les voitures électriques prennent l’avantage

Les voitures électriques sont propres, maniables, confortables et simples à conduire. Le moteur permet de franches accélérations pour s’insérer dans une file ou effectuer un dépassement rapide. Et l’absence de boîte de vitesse fait que l’accélération est totalement linéaire, alors qu’elle se fait par paliers sur les voitures équipées d’un système d’embrayage manuel ou automatique. Résultat, la puissance est libérée quasi instantanément.

Les voitures électriques sont aussi très silencieuses ce qui apporte un vrai bien-être de conduite.

L’autonomie : un inconvénient mais de réelles améliorations

Une nouvelle génération de voitures électriques dont les batteries permettent de faire beaucoup plus de kilomètres arrive enfin sur le marché. Jusqu’alors réservés aux berlines et SUV (Sport Utility Vehicule) haut de gamme, les nouveaux accumulateurs offrent une autonomie aux alentours de 300 kilomètres en conduite réelle.
Ils équipent déjà plusieurs petites citadines comme la Renault Zoé Z.E 40 et la BMW i3 (avec le prolongateur d’autonomie) et d’autres bientôt commercialisées comme l’Opel Ampera-e et la nouvelle Nissan Leaf.

Les voitures électriques sont maintenant parfaitement adaptées aux trajets quotidiens, du petit déplacement en ville aux trajets plus longs, pouvant atteindre la centaine de kilomètres. Toutefois, c’est à condition d’adapter sa conduite pour faire des économies de batterie : réduction de sa vitesse et éco-conduite.
La voiture électrique est de ce fait une voiture inadaptée pour le moment à la conduite sur autoroutes.

Un réseau de bornes de recharge de plus en plus développé…

La répartition du nombre d’immatriculations de véhicules électriques sur le territoire français, montre que les habitants des grandes villes et de leur ceinture s’équipent davantage de véhicules électriques.
Ils ont en effet accès à des réseaux de bornes de recharge en libre-service (sur abonnement) et à celles installées dans de nombreux parkings publics ou dans leurs entreprises. Dans les grandes villes, on rencontre peu de problème de chargeurs.

Le conseil MMA :
Quand on achète une voiture électrique, l’idéal est de pouvoir faire installer sa propre borne de recharge. Cela peut être fait par un professionnel (éligible à un crédit d’impôt de 30%), sur sa place de parking ou dans son garage.

… mais des temps de charge encore trop longs !

Le temps de charge des batteries est le véritable talon d’Achille des voitures électriques. C’est certainement même l’inconvénient majeur de ce type de véhicule, au-delà même du manque d’autonomie.

Un cycle de recharge complet prend en effet près de 20 heures sur le plus petit modèle de la Renault Zoé. Il faut compter, dans le meilleur des cas, plus d’une heure et demi pour atteindre 80 % du plein d’énergie de votre batterie avec un chargeur rapide. Seuls les « super-chargeurs » de Tesla peuvent s’acquitter d’une telle tâche en une petite vingtaine de minutes, mais ils ne fonctionnent uniquement qu’avec les modèles de la marque.

Voiture électrique : un prix élevé compensé par des aides d’État

C’est indéniable : le prix des voitures électriques est bien plus élevé que celui des modèles thermiques standards. Hors bonus écologique et prime à la conversion, cela peut parfois aller du simple au triple.
Toutefois, le coût de l’électricité est bien moindre que celui des différents carburants. Les voitures électriques se montrent ainsi bien plus économiques à l’usage, à condition de rouler entre 12 000 et 30 000 km par an à raison de trajets compris entre 50 et 80 km par jour.

Pour motiver les automobilistes à passer à l’électrique, certaines dispositions légales ont été prises ces dernières années. Tout particulier ou professionnel justifiant d’un domicile ou d’un établissement en France peut prétendre au bonus écologique d’un montant de 6 000 euros(1) pour l’achat d’une voiture électrique. Pour cela, il suffit de justifier :

  • De l’acquisition ou de la location d’un véhicule neuf.
  • De la détention pendant au moins 6 mois dudit véhicule électrique.
  • De 6 000 km parcourus ou d’un contrat de leasing supérieur ou égal à 2 ans.

 À savoir : ce bonus écologique est cumulable avec la prime à la conversion 2019.

(1) Montant connu en janvier 2019.

Voir les autres articles du dossier

Achat d’une voiture électrique ou hybride : comment faire le meilleur choix ?

Les voitures propres, 100 % électriques ou hybrides, ne cessent de voir leur performance et autonomie progresser. Des modèles de véhicules plus écologiques, mais aussi plus économiques à l'usage sont désormais disponibles sur le marché. Le choix entre électrique et hybride dépend de vos besoins…

Quel est le vrai prix d’une voiture électrique : achat, utilisation, entretien ?

Les nouvelles gammes de voitures électriques sont de plus en plus séduisantes. Du coup, un certain nombre d‘automobilistes désireux de changer de voiture se laisseraient bien tenter. Quel est le prix d’achat d’une voiture électrique ? Quel est son coût réel d’utilisation et d’entretien ?

Besoin d’une assurance Auto ?

assurance auto.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vous roulez un peu ? Beaucoup ? Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?
Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.
Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcourus.

Assurance Auto