Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Compte bancaire à l’étranger : ce qu’il faut savoir

Contrairement à de nombreuses idées reçues, l’ouverture d'un compte bancaire à l'étranger est tout à fait légale, à la condition de le déclarer. Comment procéder et quels sont les risques en cas non-déclaration ?

MMA Compte étranger

Les comptes bancaires à l'étranger doivent être déclarés en même temps que les revenus ou les résultats.

compte bancaire étranger

Conformément à l’article 1649 A du Code général des impôts, l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger est légale.

Qui peut posséder un compte bancaire à l’étranger ?

  • Les personnes physiques
  • Les associations
  • Les sociétés n’ayant pas la forme commerciale avec l’obligation de faire une déclaration

Comment déclarer son compte bancaire à l’étranger ?

  1. Lors de la déclaration de revenus ou de résultats
  2. Indiquer les références de tous les comptes financiers ouverts, clôturés ou utilisés à l’étranger durant l’année précédente – y inclure les comptes ou vous disposez d’une procuration
  3. Utiliser le formulaire Cerfa 3916

Quels risques en cas de non-déclaration ?

  • L’impôt sur les sommes non déclarées, avec un délai de reprise étendu à dix ans
  • Une amende fiscale de 1 500 € par non déclaré
  • Une amende de 10 000 € si le compte est situé dans un pays n’ayant pas conclu avec la France une convention d’assistance administrative.
  • Lorsque le total des avoirs non déclarés à l’étranger est supérieur ou égal à 50 000 €, l’amende est égale à 5 % de la somme détenue sur les comptes au 31 décembre de l’année concernée, avec un plancher de 1 500 € / 10 000 € pour les « paradis fiscaux ».
     

Assurance Protection Juridique MMA

Besoin d’une Assurance Protection Juridique? Pour obtenir des renseignements, faire un devis et trouver la solution qui vous correspond...

Protection Juridique