Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Code la route : 10 idées fausses qui sont de vraies infractions

Difficile de connaître toutes les subtilités du code de la route… Focus sur dix idées fausses et erreurs de conduite les plus courantes qui conduisent à de réelles infractions… Laquelle ou lesquelles faites-vous sans le savoir et combien peut vous coûter cette infraction ?

MMA_infractions-code-route.jpg

Qui n'a pas franchi une intersection alors que le feu était orange ? Et pourtant, il s'agit bel et bien d'une infraction.
© MilosStankovic - iStock

1- Du moment que je ne dépasse pas les limitations de vitesse, je peux rouler à l'allure qui me chante

Faux ! Un excès de vitesse ne pardonne pas… Mais un excès de lenteur peut aussi constituer une infraction.

  • C'est le cas sur autoroute, où la voie la plus à gauche est interdite aux automobilistes qui roulent en dessous de 80 km/h. Il existe ainsi sur autoroute un délit de "vitesse anormalement réduite". Si les conditions atmosphériques sont bonnes et la circulation fluide, vous ne devez pas gêner la marche normale des autres véhicules.
  • Mais c'est aussi le cas dans une agglomération : un policier peut très bien vous verbaliser s'il considère que votre conduite gêne les autres véhicules

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Cette infraction est sanctionnée par une amende forfaitaire de 35 euros.

2- Je peux boire, fumer ou manger tout en roulant 

Faux ! Selon le code de la route, chaque conducteur doit être entièrement consacré à la conduite : "tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent". Il en résulte que vous pouvez très bien être verbalisé si vous conduisez avec une canette de soda ou un sandwich à la main, ou même si vous fumez une cigarette !

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Cette infraction est sanctionnée par une amende forfaitaire de 35 euros.

3- Quand je roule sur la chaussée, je suis prioritaire face à une voiture qui sort de son stationnement

Pas dans tous les cas. Si un bus sort d'un arrêt, vous devez lui laisser la priorité. En effet, en agglomération, les transports en commun sont régis par des règles de circulation spécifiques. Aussi, les bus sont prioritaires lorsqu’ils quittent leur arrêt, et tous les conducteurs doivent leur faciliter le passage aux intersections et dans les rues étroites.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Comme tous les autres types de refus de priorité, cette infraction est passible de 135 euros d'amende, avec un retrait de 4 points sur le permis de conduire.

4- Le feu est vert : j'ai priorité, je m'engage au plus vite dans l'intersection

Vrai, sauf si vous êtes dans un embouteillage !
Vous devez vous assurer au préalable que vous n'allez pas gêner la circulation ou rester "coincé" sur un passage piéton. Le code de la route est formel. Vous ne devez pas encombrer les carrefours ni empêcher les voitures de circuler. Par ailleurs, vous devez laisser libres les passages piétons, ne pas stationner dessus bien sûr, mais aussi, ne pas vous y arrêter.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

S'engager sur un carrefour sans pouvoir le libérer ou faire un arrêt sur un passage piétons sont passibles d'une amende de 135 euros.

5- En dehors des passages protégés, les piétons ne sont pas prioritaires

Faux ! Les piétons sont les usagers les plus protégés par le code de la route : ils sont toujours prioritaires sur la chaussée. Le refus de priorité à un piéton constitue l'une des infractions les plus lourdement sanctionnées par le code de la route.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Depuis le 18 septembre 2018, vous risquez une perte de 6 points de permis et une amende forfaitaire de 135 euros.

6- Les parkings publics ne sont pas soumis au code de la route

Faux ! Sur les parkings publics ainsi que sur les parkings privés à usage public, comme les parkings de supermarchés, vous devez respecter toutes les règles du code de la route, notamment la règle de la priorité à droite et l'obligation de signaler par clignotant tout changement de direction.
En ce qui concerne les parkings privés (parkings d’entreprises ou d’immeubles), il est possible que des règles spécifiques s’appliquent, qui ne suivent pas forcément celles du code de la route, soyez attentifs aux panneaux de signalisation ainsi qu’au marquage au sol.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Sur un parking public, vous êtes soumis au même barème d'amendes que sur la voie publique.

7- Avant d'aborder un giratoire, je peux me mettre sur n'importe quelle file

Faux ! Si vous comptez prendre une sortie sur la première moitié droite du giratoire (jusqu'à la sortie en face de votre voie d'entrée), vous devrez entrer par la voie de droite.
Si vous comptez sortir sur la seconde moitié gauche du giratoire (après la sortie en face de votre voie d'entrée), placez-vous sur la voie de gauche.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

L'infraction à cette règle n'entraîne pas de sanction. L'essentiel sur un giratoire est de laisser la priorité aux véhicules déjà engagés sur l'anneau. S'ils ne vous laissent pas gagner la voie de gauche, vous ne pouvez pas être sanctionné en restant sur la voie de droite.

8- En cas de pluie ou de neige, je dois toujours mettre mes feux de brouillard

Faux, ce n'est pas obligatoire ! Le code de la route précise que les feux de brouillard avant peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement en cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, mais il n'indique pas qu'il s'agit d'une obligation.
En revanche, l'abus d'utilisation de feux de brouillard peut être sanctionné, car ils risquent d'aveugler les autres automobilistes.

Vous pouvez utiliser les feux de brouillard avant en journée, en cas de brume épaisse, de pluie torrentielle ou de chute de neige conséquente ou la nuit, sur les routes non éclairées si le temps se dégrade. Vous devez les éteindre si vous croisez un autre automobiliste ou si vous entrez dans une agglomération.
De leur côté, les feux de brouillards arrière doivent être réservés aux cas de brume épaisse ou de forte chute de neige.  

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

Seul l'abus de feux de brouillard est sanctionné, par une amende de 135 euros.

9- Le feu est orange, je peux passer

Faux ! Vous n'avez pas plus le droit de passer au feu orange qu'au feu rouge. A une exception : si vous arrêter présente un réel danger, par exemple dans le cas où le coup de frein serait trop brutal et risquerait de causer une collision avec le véhicule qui vous suit.

Quelle est l’amende pour cette infraction ?

En dehors d’une situation exceptionnelle, passer au feu orange est passible d'une amende de 35 euros.

10- En vélo, je fais ce que je veux !

Faux ! Les cyclistes doivent aussi respecter le code de la route. Le vélo est considéré comme un véhicule en circulation comme tous les autres. Résultat : à vélo, vous ne pouvez pas téléphoner tout en roulant ou utiliser un kit main libre.
De la même manière, comme tout conducteur de véhicule, vous devez indiquer vos changements de direction avec le bras ou des clignotants.

Quelle est l’amende pour les infractions à vélo ?

En cas d'infraction, vous êtes soumis aux mêmes amendes que les automobilistes :

  • 35 euros si vous n'indiquez pas un changement de direction avec le bras ou avec un clignotant.
  • 135 euros si vous roulez avec des écouteurs, si vous téléphonez à vélo ou encore si vous passez au feu rouge.

En revanche, les cyclistes ne peuvent pas perdre de points de permis, car le vélo est un véhicule qui ne requiert pas le permis de conduire.
Attention par contre, un juge peut décider d'une suspension de permis pour un cycliste surpris en état d'ébriété.

Besoin d’une assurance Auto ?

assurance-auto-600.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !

Vous roulez un peu ? Beaucoup ?

Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?

Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.

Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcourus.

Assurance Auto