Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Conduire par de fortes pluies : les conseils MMA

Il est peu prudent de prendre sa voiture quand tombent de fortes pluies, notamment du fait du risque d’aquaplaning. Plus dangereux encore est de rouler quand la chaussée est inondée. Quelques conseils de prudence à avoir bien en tête en cas de fortes pluies…

127050635

Conduire sous de fortes pluies implique de respecter des règles de sécurité pour limiter les risques d’accident.
© Zoonar RF/Thinkstock

Consignes de conduite

S’il pleut, votre vision est diminuée et la chaussée est glissante. Premier conseil de sécurité : limitez votre vitesse !
Rappel des règles de vitesse par temps pluvieux :

  • Autoroute : 130 à 110 km/heure.
  • Voies rapides : 110 à 100 km/heure.
  • Route : 90 à 80 km/heure.
  • Agglomération : la vitesse reste à 50 km/heure.

Attention, par fortes pluies et si la visibilité est réduite à 50 mètres ou moins, la règle est de ne pas dépasser 50 km par heure, quel que soit le réseau routier utilisé (routes, voies rapides et autoroutes).

Conseil anti glissade : utilisez doucement votre frein. Une conduite trop brusque accentue le risque d’accident.

Autres règles importantes de sécurité :

  • Allumez vos feux de croisement, il est important d’être vu par les autres conducteurs. Si la visibilité est vraiment mauvaise, vous pouvez actionner vos feux de brouillard avant, mais en aucun cas ceux de l’arrière (risque d’éblouissement du conducteur qui vous précède).
  • Aérez l'habitacle pour éviter la formation de buée sur vos vitres.
  • Augmenter vos distances de sécurité (au moins 3 secondes entre deux voitures).

Par temps pluvieux, le risque d’accident est multiplié par deux. Alors, soyez prudent sur les routes !

Risque d’aquaplaning

Qu’est-ce qu’un aquaplaning ?
L’aquaplaning est un phénomène qui se produit lorsque le pneu ne parvient plus à évacuer l'eau qui se trouve en abondance sur la route. Il y a alors une perte d'adhérence due à la formation d'une pellicule d'eau entre le pneu et la chaussée.
Plus il y a d’eau sur la chaussée, plus vous risquez l’aquaplaning.
Par prévention, quand la chaussée est inondée, réduisez très fortement votre vitesse.


A savoir : conduire avec des pneus en mauvais état augmente le risque d’aquaplaning. En effet, un pneu usé évacue 5 fois moins d'eau qu'un pneu neuf...


Réagir en cas d’aquaplaning
Surtout, ne freinez pas. Si vous sentez la direction « flotter », lâchez progressivement l’accélérateur, maintenez votre volant en fixant un point loin devant, en attendant de retrouver de l’adhérence.

En cas d’inondation

Inondation, cours d’eau en crue = danger en voiture
On compte chaque année en France trop de personnes noyées, leur voiture ayant été emportée par les eaux…

En voiture, comme à pied, la règle est de ne jamais s’approcher d’un cours d’eau menaçant de déborder. De même, si la route est inondée, ne cherchez en aucun cas à la franchir. Votre voiture risquerait d’être emportée par les flots et vous pourriez vous noyer.

Si malgré tout, vous vous retrouvez dans cette dangereuse situation, votre voiture au milieu de l’eau, ralentissez, rétrogradez en première et laissez le moteur tourner à régime élevé pour surtout ne pas caler. Ne roulez pas trop vite, vous risqueriez de noyer votre moteur (l’eau l’immergeant). Vous ne pourriez alors plus redémarrer et seriez en grand danger.

 

La conduite sous la pluie : bonne conduite, mauvaises conditions

Sauf si la capote de votre cabriolet est en panne, rouler sous la pluie n’est a priori pas un gros problème. Sauf que le risque d’accidents est multiplié par deux.

Vérifiez l’état de votre véhicule
Il faut donc prendre quelques précautions pour rouler sous la pluie. À commencer par actionner ses essuie-glaces à l’avant, comme à l’arrière. Pensez également à vérifier leur état chaque année et à les changer au moins une fois par an. Allumez aussi vos feux de croisement. Si la pluie est intense, allumez également vos feux de brouillard à l’avant uniquement, car à l’arrière ils pourraient éblouir ceux qui vous suivent.

Autre élément indispensable, pensez à vérifier vos pneus, qu’ils soient en bon état et bien gonflés, afin qu’ils puissent évacuer l’eau, sinon vous risquez de glisser : cela s’appelle l’aquaplaning. Si cela vous arrive, maintenez le cap, regardez loin devant, tenez bien votre volant, lâchez l’accélérateur doucement et tout devrait rentrer dans l’ordre.

Soyez attentif aux autres
Pensez à regarder les autres, mais de loin. Il est important d’augmenter sa distance de sécurité sous la pluie, il faut au moins trois secondes entre deux voitures. Adaptez aussi votre vitesse, car il vous faut plus de temps pour vous arrêter. Cent-dix kilomètres par heure sur une autoroute, quatre-vingt kilomètres par heure sur la route et même cinquante kilomètres par heure si la visibilité est mauvaise. En ville, faites attention aux cyclistes et aux piétons car le manque de visibilité les rend encore plus vulnérables.

D’ailleurs, pensez aussi à évacuer la buée, et au besoin ouvrir votre vitre.

En résumé
Sous la pluie : vitesse réduite, distance de sécurité augmentée et vigilance tranquille.
Et vérifiez vos pneus, vos phares et vos essuie-glaces.

Besoin d’une assurance Auto ?

assurance auto.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !

Vous roulez un peu ? Beaucoup ?
Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?
Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.
Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcourus.

Devis Assurance Auto