Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Retraite : de quels avantages bénéficiez-vous au titre de vos enfants ?

Vous êtes partie en congé maternité, avez mis votre carrière entre parenthèses pour élever vos enfants, ou avez élevé trois enfants ou plus… : comment ces derniers sont-ils pris en compte dans le calcul de vos droits à la retraite ? Zoom sur les majorations de trimestres d’assurance retraite et du montant de la pension qui peuvent être accordées aux salariés du privé, en cas d’enfant(s).

MMA_enfant-trimestre-retraite.jpg

Retraite : des majorations de trimestres et du montant de la pension peuvent être accordées au titre des enfants.
© Subbotina Anna / Adobe_Stock

Avoir eu des enfants a pu affecter votre salaire et votre carrière professionnelle. C’est souvent le cas pour les mères salariées qui ont mis quelque peu leur vie professionnelle entre parenthèses pour leur(s) enfant(s). Les pères sont aussi de plus en plus concernés.

Maternité, paternité et retraite de base : quelles majorations de vos trimestres d’assurance  retraite au titre de vos enfants ?

Régime général des salariés du privé

  • Naissance, adoption et avantages retraite

Si vous avez eu ou adopté un ou plusieurs enfants, vous pouvez bénéficier pour chacun d’entre eux de trimestres d’assurance retraite(1) supplémentaires selon la règle suivante :

  • Par enfant né ou adopté avant 2010 : 8 trimestres, accordés automatiquement à la mère (4 trimestres en contrepartie de la maternité ou de l’accueil et 4 trimestres en contrepartie de l’éducation de l’enfant).
  • Par enfant né ou adopté à partir de 2010 : 4 trimestres en contrepartie de la maternité ou de l’adoption et 4 trimestres en contrepartie de l’éducation de l’enfant. Les parents peuvent se répartir les trimestres accordés en contrepartie de l’adoption et de l’éducation de l’enfant.
  • Enfant handicapé et retraite

L’un de vos enfants est handicapé ? Votre durée d’assurance retraite est également majorée, sous certaines conditions, d’un trimestre par période d’éducation de 30 mois, dans la limite de 8 trimestres. Ce droit est cumulable avec les majorations obtenues pour la maternité, l’adoption et l’éducation de votre enfant, ainsi que celle pour congé parental.

  • Enfant, arrêt de travail, mère au foyer ou à temps partiel et retraite

Si vous avez décidé de rester au foyer ou de travailler à temps partiel pour vous occuper de vos enfants, vous pouvez être affiliée gratuitement par votre caisse d’allocations familiales à l’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer (AVPF) et ainsi cumuler des droits à la retraite. Cette affiliation étant toutefois soumise à conditions (de ressources, de bénéfice de certaines allocations familiales…).  

  • Congé parental à temps plein et retraite

Vous bénéficiez d’une majoration de votre nombre de trimestres d’assurance retraite, égale à la durée de votre congé parental. Mais attention, ce dispositif ne se cumule pas avec la majoration pour la maternité, l’adoption ou l’éducation pour le même enfant.

3 enfants ou plus : majoration du montant de vos pensions de retraite de base et complémentaire

Majoration du montant de la retraite de base
Un avantage supplémentaire est accordé aux mères et aux pères qui ont eu 3 enfants ou plus : une majoration de 10% du montant de la pension de retraite de base. Elle est accordée simultanément aux deux parents.

A noter : sont aussi concernés les enfants que vous avez élevés pendant au moins 9 ans avant leur 16e année s’ils ont été à votre charge ou à celle de votre conjoint.

Majoration du montant de la retraite complémentaire Agirc-Arrco
Des majorations pour enfants sont aussi possibles en ce qui concerne votre retraite complémentaire.
Ainsi, les régimes Agirc-Arrco prévoit :

  • Une majoration de votre retraite complémentaire à hauteur de 5% par enfant à charge à votre départ en retraite, et ce jusqu’à ce qu’il prenne son indépendance ou qu’il atteigne une certaine limite d’âge.
  • Ou une majoration de 10% de votre retraite complémentaire, si vous avez eu ou élevé au moins 3 enfants (pour vos droits obtenus à compter du 1er janvier 2012 - des règles différentes s’appliquant pour ceux acquis avant cette date).
    Cette majoration est définitive et plafonnée.

Attention, ces deux dispositifs ne sont pas cumulables. Vous bénéficiez seulement du plus avantageux pour vous. 


Retraite : focus sur le congé maternité et le congé d’adoption 

Les congés maternité et d’adoption sont pris en compte pour votre durée d’assurance pour la retraite de base du régime général :

  • Si vous avez accouché avant 2014 : vous validez le trimestre civil de votre accouchement.
  • Si vous avez perçu des indemnités au titre d’un congé de maternité ou d’adoption à compter de 2014 : vous validez un trimestre par période de 90 jours d’indemnités journalières.

Si vous avez demandé un congé maternité ou d’adoption après le 1er janvier 2012, vos indemnités sont par ailleurs intégrées au calcul de votre salaire annuel moyen pour la détermination des 25 meilleurs années de rémunération (à hauteur de 125% de leur montant). 

A noter : des points de retraite AGIRC et ARRCO peuvent vous être attribués sans contrepartie de cotisations pendant les périodes de congé de maternité ou d’adoption indemnisées par la sécurité sociale.

Majoration retraite pour 3 enfants et plus – Illustration par un exemple

Une femme née en 1967 qui a eu 3 enfants (en 1996, 1998 et 2007) et qui les a élevés peut bénéficier d’une majoration de 8 trimestres d’assurance par enfant, soit au total 24 trimestres. Par ailleurs, sa pension de retraite de base sera majorée de 10 %.

Quant à sa pension de retraite complémentaire (Arrco), elle sera majorée de 5 % par enfant encore à sa charge lors de son départ en retraite. Ou bien, si cela est plus favorable et dans une certaine limite, elle pourra bénéficier d’une majoration pour enfants nés ou élevés.
Celle-ci est calculée comme suit : 10 % des droits à retraite complémentaire obtenus à compter de 2012 + 5 % des droits obtenus entre 1999 et 2011 (une majoration peut être accordée sur les droits obtenus avant 1999, selon la caisse de retraite complémentaire dont relevait l’assurée).

Étant enfin précisé que ces avantages n’ont pas pour effet d’abaisser l’âge de départ en retraite de l’assurée actuellement fixé à 62 ans.

> Davantage d’informations sur Service Public.fr : Retraite dans le privé : majoration d'assurance pour enfant

Préparez votre retraite avec le PERP MMA !

perp-et-assurance-vie.jpg © LDProd/Thinkstock

Bien vivre votre retraite, c’est y pensez dès maintenant.
Il existe des alternatives pour compenser la baisse de revenus le jour où vous cesserez de travailler.

Le contrat Multisupports PERP MMA vous offre la possibilité de préparer votre avenir dans des conditions fiscales avantageuses. Découvrez-le dès maintenant !

Multisupports PERP Retraite