Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Qu’est-ce qu’un bilan cardiaque, quels examens ?

En France, les maladies cardiovasculaires sont la 2ème cause de décès après les cancers(1). Elles sont responsables entre autres des infarctus et des AVC. Aussi, si vous présentez un ou plusieurs facteurs de risque (hypertension artérielle, cholestérol élevé…), votre médecin traitant peut vous prescrire un bilan cardiaque. Quels examens sont pratiqués, informations…

Asian female doctor checking patient heart rate in the hospital.

3 fois moins de personnes décèdent aujourd’hui d’une maladie cardio-neuro-vasculaire par rapport à 1980, notamment grâce aux progrès en matière de prévention et de traitement thérapeutique(2).
© Adobestock

Qu’est-ce qu’un bilan cardiovasculaire ?

Un bilan cardiaque est constitué de plusieurs examens médicaux, dont l’objectif est double :

  • Vérifier le fonctionnement du cœur d’une personne.
  • Rechercher ou surveiller une pathologie cardiovasculaire.

Ces examens permettent d’identifier les individus à risque, à savoir ceux qui sont susceptibles de développer une maladie cardiovasculaire ou d’être victimes d’une crise cardiaque. Chez les patients à risque, le bilan cardiaque est un acte de prévention indispensable : plus une pathologie est détectée tôt, mieux elle peut être soignée ou suivie.

En effet, 90% des crises cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux sont causés par des facteurs de risque qui peuvent être mesurés et influencés(3).

Découvrez nos tarifs de complémentaire santé

Quels sont les examens d’un bilan cardiaque ?

Bilan cardiaque simple
Il comprend plusieurs examens pouvant être réalisés chez votre médecin généraliste :

  • Écoute du rythme cardiaque à l’aide d’un stéthoscope.
  • Mesure de la tension artérielle, voire monitoring sur 24 heures.
  • Palpation pour détecter toute éventuelle grosseur suspecte.
  • Calcul de l’IMC (Indice de Masse Corporelle).
  • Réalisation d’un électrocardiogramme pour mesurer l’activité électrique du cœur.
  • Prise de sang pour analyser les enzymes cardiaques en cas de suspicion d’un risque (angine de poitrine ou infarctus du myocarde).

Bilan cardiaque complet
Si nécessaire, le médecin généraliste peut également prescrire un bilan cardiaque complet (bilan cardiologique) chez un cardiologue. Le spécialiste pourra alors procéder à différents examens approfondis, comme par exemple :

  • IPS - Indice de la Pression Systolique - (mesure de la pression artérielle bras et chevilles) pour la recherche d’athérome sur le système artériel
  • Échocardiographie pour rechercher un caillot sanguin ou une angine de poitrine.
  • Échographie Doppler cardiaque et échographie de l’aorte abdominale pour analyser le flux sanguin.
  • Échodoppler des troncs supra-aortiques pour évaluer le risque d’AVC et dépister des plaques d’athérome.
  • Test d’effort pour diagnostiquer une maladie des artères ou coronarienne.
  • Monitoring de la pression artérielle sur 24 heures pour dépister l’hypertension artérielle.
  • Pose d’un holter cardiaque : il permet un enregistrement continu de l’électrocardiogramme durant au moins 24 heures afin d’identifier des troubles du rythme ou de la conduction cardiaque.
  • Scintigraphie : il s’agit d’une méthode d’imagerie médicale pour analyser les contractions du cœur, de la thyroïde ou encore des poumons.
  • Score calcique coronaire par scanner pour les hommes à partir de 45 ans et les femmes à partir de 50 ans (tous les 3 ans) pour la recherche de dépôts calciques sur les artères coronaires et le dépistage de la maladie coronaire.

QU’EST-CE QU’UNE ANGINE DE POITRINE ?

L'angine de poitrine est une maladie du cœur provoquant des douleurs thoraciques. Celles-ci apparaissent lorsque le cœur est mal oxygéné du fait du rétrécissement d'une artère coronaire (qui amène le sang oxygéné au cœur).L’angine de poitrine peut dégénérer en infarctus. Il s’agit donc d’une urgence médicale.

Pourquoi réaliser un bilan cardiaque complet ?

Un grand nombre de pathologies cardiovasculaires
Le bilan cardiaque est essentiel pour détecter de manière précoce une maladie cardiovasculaire, pouvant affecter le cœur ou les vaisseaux sanguins. Il permet d’identifier un grand nombre de pathologies différentes :

  • Une cardiopathie coronarienne : elle touche les vaisseaux qui alimentent le cœur.
  • Une maladie cérébrovasculaire : elle touche les vaisseaux alimentant le cerveau, sa forme la plus connue est l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral).
  • Une artériopathie périphérique : elle touche les vaisseaux alimentant les jambes en sang.
  • Une cardiopathie rhumatismale : elle affecte les valves cardiaques et le cœur, elle est la conséquence d’un rhumatisme articulaire.
  • Une cardiopathie congénitale : il s’agit d’une malformation cardiaque présente dès la naissance.
  • Une thrombose veineuse ou une embolie pulmonaire : elle se caractéristique par une obstruction des veines due à un caillot sanguin, pouvant migrer vers le cœur ou les poumons.

Ces pathologies vous exposent à diverses complications comme un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque ou rénale, un accident vasculaire cérébral, etc.

LA MALADIE CARDIOVASCULAIRE, L’UNE DES PREMIERES CAUSES DE DECES EN FRANCE

En France, les maladies cardiovasculaires sont responsables de 400 morts par jour : à titre de comparaison, les accidents de la route causent 9 décès quotidiens(1). Aujourd’hui, ces pathologies sont :

  • La première cause de décès chez les femmes : elles touchent 1 femme sur 3(2).
  • La seconde cause de décès chez les hommes(2).

Quand faire un bilan cardiaque ?

À quel âge faire un bilan cardiaque ?
Votre médecin généraliste peut réaliser un bilan cardiaque plus ou moins poussé à tout âge. Il peut notamment écouter votre rythme cardiaque, voire effectuer un électrocardiogramme si :

  • Vous vous plaignez de symptômes cardiologiques inexpliqués (douleur à la poitrine, palpitation, essoufflement inhabituel, etc.).
  • Vous présentez des facteurs de risque cardiovasculaire (voir ci-dessous).
  • Vous reprenez une activité sportive soutenue.

En dehors de ces situations, il est recommandé de réaliser un bilan cardiaque à partir de 50 ans. Selon votre état de santé, il pourra être renouvelé tous les 2 ans, voire tous les ans. Attention, c’est à votre médecin de juger de la nécessité de réaliser un tel examen. Il pourra d’ailleurs vous orienter vers un cardiologue si la situation l’exige.

Quels facteurs de risque justifient des examens cardiovasculaires ?
Différents facteurs peuvent justifier la réalisation d’un bilan cardiaque avant 50 ans.
Pourquoi ? Tout simplement car ils augmentent le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Ils peuvent être classés en trois catégories.

 

Le conseil de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : « Il est possible de prévenir la plupart des maladies cardiovasculaires en s’attaquant aux facteurs de risque comportementaux : tabagisme, mauvaise alimentation et obésité, sédentarité et utilisation nocive de l’alcool(4) » .
  • Les facteurs comportementaux : une mauvaise alimentation, le tabagisme, une faible activité physique, la sédentarité, une consommation excessive d’alcool ou encore le stress sont autant de facteurs augmentant le risque cardiovasculaire.
  • Les facteurs personnels : vos antécédents familiaux ou médicaux (insuffisance rénale, maladie chronique, etc.) peuvent aussi accroître le risque. Il en va de même si vous êtes une femme, notamment en cas de problèmes hormonaux.
  • Les facteurs métaboliques : l’hypertension, le diabète ou encore l’obésité sont autant de facteurs liés à votre métabolisme qui peuvent favoriser l’apparition d’une pathologie cardiovasculaire.
     
© AdobeStock
Services Santé MMA :
un accompagnement qui fait la différence
  • Quatre niveaux de remboursement(5) pour coller à vos besoins et votre budget.
  • L’accès à la téléconsultation : 5 téléconsultations par an et par bénéficiaire sont intégrés dans le contrat(6) pour vous permettre de joindre un médecin quand le vôtre n’est pas disponible. 
  • Des services pratiques : second avis médical, analyse de vos devis de santé pour être certain de payer le juste prix(6)… 
  • Des services de prévention comme notamment des coachings personnalisés (Sommeil, Nutrition, Sport)(6).
  • Des services d’assistance comme par exemple un accompagnement post hospitalisation(7)

Le contrat Assurance Santé MMA permet d’associer aux remboursements de vos frais médicaux un accompagnement de qualité pour veiller à votre santé(5).

Sources et notes de rédaction :
(1) Cœur des Français : attention danger - Fédération Française de Cardiologie – 2021- https://www.fedecardio.org/presse/coeur-des-francais-attention-danger/ 
(2) Maladies cardiovasculaires - Ministère de la Santé et de la Prévention – 2022 - https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/article/maladies-cardiovasculaires 
(3) Causes crises cardiaques et AVC – sources : https://www.fedecardio.org/je-m-informe/qu-est-ce-qu-un-arret-cardiaque - https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-cardiovasculaires/accident-vasculaire-cerebral-avc/article/la-prevention-des-avc - https://fr.swiss-heart-clinic.com/check-up
(4) Maladies cardiovasculaires - Organisation mondiale de la santé – 2017 - https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-diseases-(cvds) 
(5) Assurance Santé MMA : nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions des garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales (N°381) et les Conditions Particulières du contrat.
(6) Les services présentés sont proposés par Santéclair, partenaire de MMA, et réalisés par Santéclair ou par des partenaires sélectionnés par Santéclair. L’accès à ces services est réservé aux assurés MMA titulaires d’un contrat santé en vigueur (attention, en fonction de l’ancienneté de votre contrat santé MMA, les services Santéclair peuvent différer). Services susceptibles d’évoluer dans le temps. Pour localiser les professionnels de santé partenaires et accéder à ces services, rendez-vous dans votre espace-client sur mma.fr, rubrique « Services Santéclair ».
Le service de téléconsultation n’est pas un service d’urgence, en cas d’urgence contactez le 15. 
Ce service ne permet pas d’obtenir de certificat médical sportif ou le renouvellement d’ordonnances complexes. 
Au-delà de 5 téléconsultations par an et par bénéficiaire, ce service est payant. 
(7) Assistance MMA : prestations soumises à plafonnement et conditionnées à une durée minimale d’immobilisation ou d’hospitalisation. L’assistance est mise en œuvre uniquement pour une hospitalisation à caractère urgent et imprévisible.

Autres sources de rédaction : https://www.american-hospital.org/examen/bilan-cardio-vasculaire

> Voir tous les sujets de la thématique