Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Pédicure-podologue, la solution quand les pieds prennent de l’âge

Après 60 ans, nos pieds ont déjà bien marché, sauté, couru… Bref, déjà bien vécu ! Seulement voilà, ils commencent à se fatiguer. Les petits soucis apparaissent, les douleurs s’installent … Deux seuls mots d’ordre : pédicure et podologue ! MMA a été à la rencontre de Diana Grigoriu, pédicure-podologue à Gambsheim dans le Bas-Rhin. Interview…

Podologue_AdobeStock_897x505.jpg

Avec l’âge, nos pieds se fatiguent, se dégradent et des douleurs peuvent apparaître. Un seul mot d’ordre : prenez-rendez-vous chez le pédicure-podologue…

Surveillez vos pieds avec l’âge

Nos pieds vieillissent 
Passionnée par ce métier qu’elle exerce depuis 8 ans, Diana Grigoriu nous explique que les pieds sont soumis à rudes épreuves depuis notre plus jeune âge, c’est-à-dire depuis le moment où, enfants, nous avons commencé à marcher. Au fil des années, des transformations s’installent :

  • La peau sur nos pieds devient plus sèche, plus mince et moins souple. 
    En découlent des rides et des callosités (durillons, cors).

Les durillons et les cors sont des « hyperkératoses », c’est-à-dire une augmentation de l’épaisseur de la couche cornée de l’épiderme (la couche superficielle). Le durillon n’est normalement pas douloureux contrairement au cor qui présente une pointe ayant tendance à rentrer dans la peau en position debout.


  • Nos ongles deviennent plus épais et plus durs. 
    Ils sont plus difficiles à couper d’autant que, moins souples, nous arrivons plus difficilement à les atteindre pour les entretenir. Conséquence directe : le risque d’ongle incarné. 

L’ongle incarné est la résultante d’une inflammation due à une partie de l’ongle qui pénètre dans la peau de l'orteil. Plus fréquent sur le gros orteil, l’ongle incarné peut s’avérer très douloureux et s’infecter, avec un risque de complications (panari).


  • La plante des pieds perd en capitons, sorte de « coussinets de graisse » qui protègent nos os des contacts avec le sol.

Le capiton plantaire est un tissu graisseux situé dans la partie profonde de la peau, sous la plante des pieds. Son épaisseur varie de 1 cm sous l'avant-pied jusqu'à 2 cm sous le talon. C'est la couche de peau la plus épaisse du corps. Tel un matelas, elle permet d’amortir et d’absorber les chocs. Toute diminution ou altération du capiton plantaire provoque une douleur à la marche et à la station debout.


  • Notre voûte plantaire s’affaisse ce qui a notamment pour conséquence un élargissement du pied avec l’âge et parfois une pointure en plus. 
    La voûte plantaire et le talon peuvent également être sujets aux troubles fonctionnels et notamment l’aponévrosite, l’épine calcanéenne…

° L’aponévrosite est une inflammation au niveau du fascia plantaire, une bande fibreuse au niveau de la voûte plantaire. L'aponévrosite plantaire provoque des douleurs du talon, notamment au lever, rendant la marche difficile.
° L’épine calcanéenne ou épine de Lenoir est une excroissance osseuse qui se forme sous le talon en réaction à une hyper-sollicitation de celui-ci. Elle entraîne une douleur vive à la marche.


  • Nos avant-pieds ont également tendance à se déformer car le premier métatarsien (pouce du pied) se détache petit à petit des autres. Se crée alors en compensation, une déformation des phalanges de l’orteil, qui petit à petit, forment un angle pour rejoindre les autres doigts de pied à l’intérieur. Une excroissance s’installe (l’exostose) et son frottement contre la chaussure génère un hallux valgus dont le terme plus courant est « oignon ».

L’Hallux Valgus ou oignon est la conséquence d’une déviation du gros orteil provoquant une déformation de l’avant-pied (bosse) qui peut provoquer de vives douleurs, accentuées par la marche.


Douleurs aux pieds
Les callosités, durillons, cors, ongles incarnés, hallux valgus etc. sont la cause de douleurs aux pieds, et parfois d’une une infection si l’inflammation n’est pas correctement soignée.

Découvrez nos tarifs
Assurance Santé Senior

Seniors, optez pour le réflexe Pédicure

Pour la bonne santé de vos pieds
Afin de garder une peau hydratée et la plus souple possible, Diana Grigoriu conseille de passer tous les soirs une crème hydratante sur ses pieds (toute crème convient, de même que l’huile d’olive ou une autre huile). Ce moment de détente peut également être un temps d’inspection afin de bien regarder ses pieds et détecter d’éventuelles anomalies.
Après la douche, frotter ses pieds, notamment au niveau des callosités, avec une râpe ou un appareil de pédicure, permet également d’éliminer la peau morte et de diminuer l’épaisseur des callosités. Cette action quotidienne prévient la formation de durillons et de cors.


Attention, ne râpez jamais vos pieds « à sec » car cela provoque l’inverse du résultat escompté : votre peau, se sentant agressée, produit encore plus de « peau dure » pour se protéger.


Pédicure régulière
Si vous avez une douleur au niveau du pied, si vous n’arrivez pas à supprimer les surplus de peau, prenez rendez-vous chez le pédicure pour un soin. Réagissez au plus tôt, car plus vous attendez, plus le problème sera compliqué et donc long à régler. Des pieds en bonne santé sont des pieds régulièrement entretenus. 

PÉDICURE : QUEL REMBOURSEMENT SANTÉ ?

Les soins de pédicurie sont remboursés par l’Assurance Maladie à hauteur de 1,26 euro à condition qu’une ordonnance soit présentée pour ces derniers. 

Mais la Complémentaire Santé MMA, formule Senior, propose un forfait de 50 euros(1) par année d’assurance et bénéficiaire pour participer à ces dépenses. 

Le tarif conventionnel d’une séance de pédicurie est de 27 euros est applicable pour les patients diabétiques gradés à risques.

Assurance Santé MMA, formule Senior
 

Pédicure, quand consulter ?
Vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour prendre directement rendez-vous chez un pédicure. Le professionnel regardera vos pieds et prendra en charge les soins en conséquence. 
Mieux vaut consulter au plus tôt pour éviter les soucis importants et garder le plus longtemps possible de beaux pieds. Aussi, n’hésitez pas à vous rendre chez le pédicure dès que vous avez l’impression que vos pieds ne sont pas ce qu’ils devraient être.
A l’inverse, il n’est jamais trop tard pour se rendre chez un pédicure. « Vous ne devez en aucun cas avoir honte de vos pieds, même abîmés » insiste Diana Grigoriu. « Le professionnel a l’habitude d’en voir en mauvais état et ne vous jugera en aucune façon. Au contraire, son métier est de vous apporter son aide en réalisant les soins nécessaires d’abord pour vous soulager mais aussi pour éviter que le mal ne s’aggrave encore plus ».

QUE SOIGNENT LES PÉDICURES-PODOLOGUES ?

Les pédicures-podologues sont des professionnels de la santé, spécialistes du pied, titulaires d’un diplôme d’Etat de pédicurie-podologie. Ils traitent les problèmes d’ongles et de peau (cors, mycoses, verrues, crevasses, ongles incarnés…), de même que toutes les affections liées à la structure du pied et à la marche par notamment la réalisation de semelles orthopédiques.
Certains professionnels ont choisi de se concentrer sur la pédicurie, d’autres, la podologie et d’autres encore pratiquent en cabinet les deux discipline.

Douleurs aux pieds, mal de dos : médecin et podologue

Quand les pieds font mal, rien ne va plus…
L’ensemble du corps repose sur nos deux pieds… alors, quand on a mal au(x) pied(s), la marche, et même la station debout, peuvent devenir très pénibles. 
Qu’elles soient dues à un problème au niveau de la voûte plantaire (ex. aponévrosite), à une déformation des doigts de pied (ex. hallux valgus), à une crevasse, à une infection ou une altération des ongles (ex. ongle incarné), ou une excroissance (ex. cor au pied), les douleurs au pied induisent un mauvais appui et une posture d’évitement (pour éviter la douleur). 
On « tort » ainsi tout son squelette pour avoir moins mal, ce qui déséquilibre l’ensemble du corps. Peuvent s’en suivre des douleurs déportées au niveau des genoux, du bassin, du dos et même des cervicales, voire un blocage.


« Une mauvaise posture non traitée peut également générer de réelles pathologies. J’ai vu la semaine dernière une patiente qui souffrait d’une hernie discale suite à une mauvaise posture pendant des années pour une aponévrosite non traitée. Il est important de ne pas sous-estimer ses douleurs aux pieds et d’en parler au médecin traitant et au pédicure-podologue lors des consultations. Aucune douleur n’est anodine.» ajoute Diana Grigoriu, podologue en Alsace.


Parcours de soins : médecin, podologue
Toute douleur doit être signalée à son médecin. Celui-ci recommandera éventuellement des examens médicaux (radiographie, échographie) pour mieux comprendre son origine. Suite à leurs résultats, il pourra vous prescrire des semelles orthopédiques qui nécessitent un rendez-vous chez un podologue.

AVIS D’EXPERT : PATHOLOGIES LIÉES A L’AGE, LE RÔLE DU PODOLOGUE

Diana_Grigoriu_200x300.jpg

Diana Grigoriu reçoit de nombreux seniors dans son cabinet de pédicurie-podologie. Elle connaît bien les affections et douleurs dont ils peuvent souffrir et intervient au quotidien, non pour soigner la pathologie mais pour soulager, notamment par la création dans son atelier de semelles spécifiques et personnalisées.

Douleurs articulaires, arthrose 
Des semelles spécifiques réalisées par un podologue peuvent apporter un soutien de la voûte plantaire et ralentir/réduire son tassement.

Polyarthrite rhumatoïde
Aucun traitement ne peut aujourd’hui empêcher la destruction à terme des articulations. Un podologue peut par contre veiller à ce que vos doigts de pieds restent dans une position physiologique pour permettre la marche le plus longtemps possible.

Prise de poids pendant la ménopause
Des semelles orthopédiques peuvent être très utiles en prévention des douleurs aux pieds (mais aussi aux genoux et au dos) car n’oubliez pas que ce sont vos pieds qui vous portent et que les kilos en trop les abîment aussi vite que l’âge… alors quand les deux facteurs sont au rendez-vous, il faut réagir deux fois plus vite.

Vos pieds ont tendance à gonfler ? 
La voûte des semelles stimule votre voûte plantaire par effet de micro-massage lors de la marche.

Ostéoporose
Pensez à signaler à votre podologue toute ostéoporose. Il adaptera ainsi le traitement à votre pathologie par une correction plus douce par exemple pour ne pas « brusquer » vos os.

Comment se passe une consultation chez le podologue ?

Bilan podologique
Le podologue va commencer par un questionnement pour mieux connaître vos habitudes de vie. Il va également vous regarder en station debout, et ce « de la tête aux pieds » afin de détecter les soucis de posture, les déséquilibres…
Un bon professionnel est équipé de plusieurs appareils d’analyse très techniques. Les deux principaux sont une plateforme de pression et un podoscope.

  • La plateforme de pression détermine votre centre de gravité, vos appuis au sol, les oscillations existantes. Elle fournit au professionnel des éléments et chiffres précis.
  • Le podoscope se présente comme une plateforme vitrée. Il permet au professionnel de voir et d’étudier la plante de vos pieds.

Semelles orthopédiques
S’il détecte des problèmes de posture
, le podologue vous confectionnera des semelles orthopédiques à l’aide notamment des données recueillies sur les deux appareils cités précédemment. 
En cas d’inflammation au niveau du pied, comme par exemple une aponévrosite (inflammation de l’aponévrose), il pourra vous fabriquer des coussinets amortisseurs qui vous soulageront pendant la marche pour réduire, voire supprimer les douleurs à la marche. 
Enfin, si un cor au pied vous fait mal, une semelle spécifique peut être réalisée pour éviter les frottements et vous soulager.

ORDONNANCE SEMELLES ORTHOPÉDIQUES : LE SAVIEZ-VOUS ?

Une ordonnance médicale est nécessaire pour la réalisation de semelles orthopédiques. Mais le podologue, de par son diplôme, a la possibilité de vous renouveler l’ordonnance pendant 3 ans. Cela permet si besoin de modifier les semelles pour les adapter à votre posture ou pour vous en créer de nouvelles.

En savoir plus sur le remboursement des semelles orthopédiques

Diabète : le podologue, l’allié de vos pieds

Pieds et complications du diabète
Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux élevé de sucre dans le sang, qui peut apparaître au cours de la vie. Les seniors sont particulièrement touchés : la moitié des personnes souffrant d’un diabète de type 2 a plus de 65 ans et un quart plus de 75 ans(2). La maladie est assortie de risques de complications à plusieurs niveaux, notamment aux pieds.
Comme une personne diabétique cicatrise plus difficilement, tout souci au pied aura du mal à guérir et aura tendance à s’infecter. De plus, le diabète amène petit à petit à une perte de sensibilité avec la conséquence qu’une blessure ne se fait pas sentir et peut très rapidement dégénérer. 
Les complications du diabète sont à prendre avec le plus grand sérieux, notamment au niveau du pied en raison du risque d’amputation : on dénombre chaque année, en France, près de 10 000 amputations dues aux complications du diabète(3). Un grand nombre d’entre elles auraient pu être évitées par plus de prévention, un diagnostic précoce et des soins appropriés.

Pédicure-podologue et diabète
En cas de diabète, faites-vous suivre par un pédicure-podologue agréé pour cette pathologie. La Sécurité Sociale rembourse jusqu’à 6 séances de pédicure dans l’année (pour des pieds présentant un risque de grade 2 ou 3).  

© AdobeStock
Assurance Santé Senior : remboursements optimisés

Avec l’âge, nous devenons plus fragiles et nos besoins de santé sont plus spécifiques. Avec l’Assurance Santé Senior MMA, vous êtes couvert(4) de manière avantageuse sur les postes les plus coûteux comme le dentaire et l’optique, tout en profitant de garanties et de services conçus pour votre bien-être.

Les Plus de votre Assurance Santé Senior MMA
-    Une très bonne couverture en cas d’hospitalisation.
-    Des remboursements optimisés pour les soins dentaires, l’optique et les aides auditives.
-    Un forfait Automédication(5), un forfait Cure jusqu’à 300 €(3) et des soins de podologie remboursés jusqu’à 50 € par an.
-    Un véritable accompagnement en cas de besoin (hospitalisation, immobilisation), via des services d’assistance.

(1) Arthrose, la maladie articulaire la plus répandue - INSERM
(2) Montant du forfait accordé avec le Niveau 4 des formules Confort et Senior du contrat d’Assurance Santé MMA. 
(3) Assurance Santé MMA formule Senior ou Confort - Cures remboursées par l’AMO -  Assurance Maladie Obligatoire - par année d’assurance et par bénéficiaire. Remboursements de MMA : 100 euros en niveau 2, 20 O euros en niveau 3, 300 euros en niveau 4.
(4) Nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions de garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales (N° 381) et les Conditions Particulières du contrat Assurance Santé MMA.
(5) La liste des médicaments et la description des symptômes qui pourraient nécessiter leur prise, ont été établies sur la base de critères objectifs élaborés par Santéclair. Cette liste ne se veut pas représentative ni exhaustive de l’ensemble des médicaments existants pour une pathologie donnée. Elle est susceptible d’évolution. Cette liste est disponible sur le site mma.fr et est réalisée par Santéclair. 
Santéclair, SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso – 44 046 NANTES CEDEX 1, partenaire de MMA. Les services de Santéclair sont susceptibles d’évoluer dans le temps. Santéclair (SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso – 44 046 NANTES CEDEX 1) - Partenaire de MMA. Les Services de Santéclair sont susceptibles d’évoluer dans le temps.