Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Quel budget pour votre mariage ?

Vous avez dit oui et fixé la date du plus beau jour de votre vie ? Si l’amour n’a pas de prix, le mariage a bien un coût… Comment définir votre budget mariage ? Quels sont les postes les plus importants ? Et quelles sont les astuces pour en réduire le coût ? Pour que le jour J reste un jour où vous n’aurez plus qu’à dire oui…

budget mariage MMA

Pour financer son mariage au plus juste, il convient de n'oublier aucune étape.
© Phaedin /Shutterstock

Coût d'un mariage : le B.A.BA

Le budget de votre mariage dépendra avant tout de vos envies et, en la matière, il n’y a aucune limite. Sachez toutefois  que si une majorité des Français considère que le coût d’un mariage avoisine les 6 000 euros, ce calcul s’avère rarement réaliste et, le budget moyen d’un mariage est aujourd’hui de 10 964 euros (1). 

Faire la liste des dépenses à prévoir pour le mariage pour établir un budget

Certes, il n’est pas glamour de sortir la calculette pour le plus beau jour de sa vie. Mais cela peut s’avérer très utile et vous éviter de bien mauvaises surprises. Avant toute chose, pensez à dresser la liste des dépenses en fonction de 3 temps principaux :

  1. Les dépenses avant le mariage
    Les faire-part avec enveloppes et timbres, les tenues de la mariée et du marié, les accessoires, les alliances, les soins comme le coiffeur, le maquillage, la manucure, la pédicure.
     
  2. Les dépenses liées à la cérémonie et la réception 
    Vous pourrez avoir recours à un photographe ou vidéaste professionnel, un DJ ou un orchestre, la location de la voiture de mariage, un fleuriste pour le bouquet de la mariée mais aussi pour décorer les tables, le lieu, la voiture de mariage, le traiteur ou le restaurateur, la baby-sitter pour les enfants, l’impression des menus, etc.
     
  3. Les dépenses après le mariage
    À moins d’avoir inclus le voyage de noces dans votre liste de mariage, pensez à prévoir le budget de la lune de miel. Tout dépendra de la destination et du niveau de prestation choisi.
    N’oubliez pas non plus les remerciements aux invités pour leur cadeau, l’album photo en plusieurs exemplaires pour l’offrir à vos proches…

Pour le reste tout dépendra de critères propres à chaque futur marié, tels que :

  • le nombre d’invités,
  • le lieu et le cadre de la réception,
  • votre niveau de vie,
  • la participation de vos proches aux frais du mariage.
     

Mariage : prévoir aussi l’imprévu…

On n’y pense pour ainsi dire jamais. Et pourtant… Un mariage peut être annulé ou décalé. Quand on sait qu’il se passe en général 10 mois de préparation pour un mariage prévoyant entre 50 et 99 convives, certains frais importants sont souvent engagés très en amont (2).

Pensez aussi à privilégier le versement d’arrhes aux acomptes pour la réservation de votre salle de mariage par exemple. En cas d’annulation, votre perte se limitera au montant de l’avance versée. Si cela n’est pas possible, essayez de négocier l’ajout d’une clause d’annulation dans le contrat de location.

Arrhes ou acompte ?

Dans le cadre d’un acompte, le client est obligé de mener à bien son achat et le vendeur de fournir le produit ou le bien commandé. La commande ne peut pas être annulée, sauf exceptions.

Dans le cadre du versement d'arrhes, la commande peut être annulée, que ce soit par l'acheteur ou le vendeur. Si l’annulation vient du client, il perd les sommes versées en guise d'arrhes. Si l’annulation vient du vendeur, il doit rembourser au client le double des arrhes déjà versées.

Ne pas oublier le coût du contrat de mariage

Selon les Notaires de France, seul 1 couple sur 10 choisit de conclure un contrat de mariage. La plupart des mariages sont par défaut sous le régime de la communauté réduite aux acquêts. Si, pour des raisons personnelles ou professionnelles, vous souhaitez établir un contrat de mariage, cela constituera une dépense supplémentaire à prendre en compte dans votre budget. Il faut compter au minimum 400 euros pour la rédaction d’un contrat de mariage.

Pour en savoir plus sur le coût du contrat de mariage : www.notaires.fr/fr/fiche-pratique

(1) D’après l’étude Cofidis  de janvier 2018 en collaboration avec l’institut CSA Research, « Les Français et le mariage » et une étude d’opinion Franfinance, «Les Français et le budget pour un mariage ».
(2) Réponses relevées par Statista, à la question « Selon vous, combien de mois sont nécessaires pour organiser un mariage ?

Le saviez-vous ?

En 2014, 241 000 mariages ont été célébrés en France selon l’INSEE, dont 231 000 personnes de sexe différent et 10 000 personnes de même sexe.

Exemple d’un budget Mariage pour 60/70  invités

MMA a fait pour vous l’exercice du budget de mariage en un tableau synthétique. Les prix indiqués sont ceux affichés par les professionnels et n’ont aucune valeur contractuelle. Ce budget n’est donné qu’à qu’à titre indicatif (3).
 

 

Prestation

Fourchette de prix

AVANT

Faire-part avec enveloppes et timbres

170 à 600 euros

Photographe

800 à 1 200 euros

Location voiture

300 à 1 000 euros

Alliances

200 à 1 200 euros

Robe de mariée

150 à 3 000 euros

Tenue du marié

400 à 1 800 euros

Coiffure mariée et soins – manucure, maquillage

200 à 900 euros

PENDANT

Salle – de la salle des fêtes à un lieu de prestiges comme un château

De 400 à 10 000 euros

Tente de mariage – plancher, installation et location

2 500 à 3 000 euros

Menu pour un repas à table

4 000 à 13 000 euros

Décoration de la salle, des tables et de la voiture

1 000 à 2 500 euros

Bouquet de la mariée

50 à 150 euros

Musique soirée (DJ ou orchestre)

400 à 800 euros

Baby-sitter

200 à 350 euros

APRÈS

Nuit de noces

100 à 300 euros

Remerciements invités

100 à 250 euros

Album photo

30 à 100 euros

Voyage de noces par personnes (étranger)

2 500 à 7 000 euros

(3) Moyennes établies au regard des moyennes estimées par Ooreka, les sites Ameliste et Mariée.fr

Budget Mariage : les petits plus pour payer moins !

Votre budget n’est pas extensible ? Il existe quelques astuces plus ou moins originales pour dépenser moins. Attention néanmoins car cela vous prendra plus de temps.

  1. Mariez-vous un vendredi entre octobre et avril
    Selon l'Insee, en 2016, pas moins de 37 984 couples se sont unis au mois de juillet, contre 15 965 en avril et 17 436 en octobre. De plus, la majorité d’entre eux s’est dit oui un samedi. Sur ces périodes, les disponibilités des traiteurs ou des salles des fêtes est donc à la baisse, tout comme la marge de négociation. N’hésitez donc pas à envisager un mariage hors saison pour plus de flexibilité.
     
  2. Renseignez-vous sur les nouveaux modes de consommation
    De plus en plus de français ont recours à des sites de troc ou de vente de produits d’occasion. Avant de vous offrir vos tenues de mariés, n’hésitez pas à vous renseigner concernant les solutions de prêts, d’échanges ou de vente d’accessoires d’occasion.
     
  3. Sollicitez vos proches talentueux
    Parmi vos amis, il y a certainement un fan de musique ou de photo qui peut endosser le rôle de DJ ou de photographe officiel le temps de votre mariage.
     
  4. Sponsorisez votre mariage
    Vous pouvez faire financer une partie de votre mariage par des entreprises locales. Pour cela, vous vous engagez à faire la promotion publicitaire desdites entreprises sur votre blog de mariage contre remises sur certaines prestations.
     
  5. Faites financer votre mariage de façon participative
    À la manière des artistes musicaux, vous pouvez passer par le crowdfunding, principe selon lequel chaque invité paie une part de votre mariage.

Avis d'expert

Anne-Hélène GRIGNON, chef de produit Habitation MMA

« Une fois la fête lancée, il peut y avoir de petits incidents… Sono du DJ abîmée, fenêtre de la salle de réception cassée…. Dans tous les cas, la personne responsable de l’incident pourra faire appel à son assurance responsabilité civile pour prendre en charge les frais liés aux dommages occasionnés. Et comme une maladresse peut aussi arriver aux mariés, c’est zéro tracas si vous êtes assuré chez MMA. Avec l’assurance habitation MMA, et votre responsabilité civile vie privée, vous bénéficiez de la garantie "fête familiale" qui couvre les dommages que vous pourriez causer lors de votre réception(1). »

La Responsabilité civile MMA, une protection indispensable.

(1) « Garantie responsabilité civile vacances, familiale et villégiature ». Dans les conditions limites et exclusions de garanties prévues au contrat.