Les ados et internet

Aidez vos ados à mieux apprivoiser la Toile

Internet est un formidable outil de communication, d'apprentissage et de divertissement, à condition d'apprendre à éviter ses pièges. Aidez vos ados à parcourir la Toile dans les règles… et fixez-leur clairement les vôtres. Mode d'emploi avec MMA.

ado-et-internet.jpg © Dutko/Thinkstock

Internet : l’un de leurs loisirs favoris

Les jeunes Français passent en moyenne 1h37(1) par jour devant leur écran. Soit presque deux fois moins que les trois heures quotidiennes que leurs voisins allemands consacrent au web.

 

Ce loisir est particulièrement addictif.

 

  • 44,5 %(2)  des jeunes se connectent plusieurs fois par jour.
  • 88,7 %(3)  reconnaissent avoir du mal à s'en passer au quotidien.

 

Tous les adolescents ne sont pas des adeptes du web. Le pourcentage de jeunes n’ayant jamais navigué sur Internet s’élève à… 1 %(4) !

Découverte, information, jeu : de multiples usages

Les adolescents pratiquent plusieurs activités sur le web : écoute de musique, visionnage de vidéos, jeux, recherches personnelles, téléchargements ou encore achats.

 

Tous ou presque en perçoivent la dimension éducative. 98 %(3) affirment s'y rendre « souvent ou de temps en temps » pour y chercher des informations.

 

Les comportements diffèrent selon le sexe.

 

  • 80 %(5) des filles se consacrent aux chats, blogs et réseaux sociaux.
  • Les garçons passent 40 % de leur temps à jouer en ligne et 30 % visionnent des vidéos.

Réseaux sociaux : la discrétion s'impose

En dix ans, les réseaux sociaux ont bouleversé Internet. Près de 86 %(4) des lycéens possèdent un compte Facebook, sans toujours maîtriser la confidentialité des données qu'ils diffusent.

 

Quelques règles simples les aideront à éviter de mauvaises surprises.

 

  • Limiter l’accès à ses informations personnelles (âge, nom, adresse, photos)
  • Rester maître de son image. Personne n’a le droit de publier des photos de lui sans son accord. Si c’est le cas, plusieurs options s’offrent à lui : supprimer son identification à la photo, demander à celui ayant publié le cliché de le retirer, ou signaler le fait à Facebook.
  • S'abstenir de diffuser des propos injurieux. En public comme sur Internet, la gravité d’une insulte reste la même. Ceux qui s’y risquent encourent une amende de 12 000 €(6) pour une « injure classique » et pour une insulte à caractère raciste, xénophobe ou homophobe, la peine encourue est de 6 mois de prison et de 22 500 € d'amende, qu'elle ait été prononcée à l'égard d'une personne désignée ou d'un groupe de personnes (telle ou telle communauté, nationalité...).


Bon à savoir : 13 ans est l’âge minimum requis pour ouvrir un compte Facebook.

Guider et accompagner… sans jamais espionner

L’aisance de votre ado sur Internet vous étonne. Ce n'est toutefois pas une raison suffisante pour lui lâcher totalement la bride.

 

  • Discutez avec lui de ses activités sur la Toile et efforcez-vous de partager, simplement, en toute convivialité, ce puissant centre d'intérêt. 69 % des adolescents pensent que leurs occupations sur Internet n’intéressent pas leurs parents.
  • Ne tentez jamais de vous connecter, à son insu, sur l’un de ses comptes sur les réseaux sociaux. La seule manière d’y accéder reste qu'il vous communique volontairement son mot de passe.
  • Limitez le temps passé par votre ado devant son écran. Le haut débit permet aux jeunes de rester connectés 24h/24. Près de 77 %(2) d’entre eux reconnaissent surfer sur Internet tous les jours. Or un usage addictif nuit à la qualité des relations sociales, influe sur les résultats scolaires et sur la vie de famille.
  • Familiarisez-vous avec le fonctionnement des réseaux sociaux et incitez votre enfant à maîtriser les paramètres de son compte.

 

Comment paramétrer un compte Facebook ?

 

  • 1. Choisir le menu Mes Paramètres > Confidentialité
  • 2. Plusieurs critères s’affichent, tels que : "Qui peut voir mon contenu ?", "Qui peut me contacter ?" ou "Qui peut me trouver avec une recherche ?"
  • 3. Cliquer sur Modifier > Amis. Ainsi, seuls ses amis pourront voir ses publications.
  • 4. Votre ado a un contact professionnel : dans Modifier > Personnalisé, entrez le nom de ce contact, afin que celui-ci dispose d'un accès encore plus restreint au profil de votre adolescent.

(1) Europe 1- les jeunes passent 1h37 par jour sur Internet – 30 décembre 2013.
(2) Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche – avril 2010.
(3) Journal du Net – France : les jeunes et Internet – 27 juin 2013.
(4) Eduscol éducation - Comprendre le comportement des jeunes sur Internet pour les protéger - avril 2010.
(5) Mais que font les ados sur Internet – Top Santé Avril 2013
(6) Francetv Info – Peut-on insulter quelqu’un sur Twitter ou Facebook sans risques ? – 13 février 2013

Les points à retenir

  • En moyenne, les jeunes Français passent près de 1h37 sur Internet chaque jour.
  • Les filles y ont des activités plus sociales et les garçons plus récréatives.
  • Il est important de rester courtois sur les réseaux sociaux et de s'abstenir de communiquer des informations personnelles.
  • L’accès à Facebook est autorisé à partir de 13 ans.
  • Modérez la consommation d'Internet de votre ado en lui fixant des limites claires.

Le Plus MMA

Protégez l’e-réputation de votre famille. En tapant le nom de votre enfant sur un moteur de recherche, vous découvrez des propos diffamatoires à son sujet. Avec la garantie e-réputation de l’Assurance Protection Juridique MMA(1), des juristes vous conseillent les mesures à prendre.

En savoir plus

(1) Assurée et gérée par DAS Assurances Mutuelles et DAS, dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.