Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Les grands-parents d’aujourd’hui

Avec l'arrivée des papy-boomers, 1 Français sur 4 est papi ou mamie aujourd'hui. Impliqués dans l'éducation de leurs petits-enfants, ils ont de nouveaux rôles auprès de leurs petits-enfants. Qui sont-ils ? Portrait-robot…

happy grandma with grandson embracing outdoor

« Le respect de l'autre » apparaît comme une valeur prioritaire que les grands-parents souhaitent transmettre.
© Olesiabilkei / Fotolia.com

Grand-mère à 54 ans, grand-père à 56

En 2011, on comptait 15,1 millions de grands-parents en France. Parmi eux, une large majorité de grand-mères : elles étaient 8,9 millions !
Les femmes deviennent grands-mères à 54 ans en moyenne et les hommes grands-pères à 56 ans(1). 
Après 75 ans, les grands-parents ont en moyenne 5,2 petits-enfants. 

Des grands-parents actifs

Évolution de la société et de la démographie oblige, les grands-parents d’aujourd’hui sont plus autonomes. 
D’où l’apparition du concept de grand-parentalité active : il désigne les grands-parents qui occupent leur place dans la structure familiale, tout en exerçant encore, pour certains, une activité professionnelle.
De plus en plus actifs, les seniors d’aujourd’hui n’ont pas toujours envie d’être des grands-parents à temps plein, mais des retraités partagés entre amis, activités culturelles, sportives et voyages en couple…

La transmission au cœur de la relation

Pour autant, le rôle des aînés au sein de la famille n’a pas vraiment changé. Interrogés sur les activités prioritaires envers leurs petits-enfants, les grands-parents se prononcent à 95 % pour « leur transmettre un savoir-faire » et « leur raconter des souvenirs de leur vie, de la vie de famille »(2)
Investis dans l'éducation, les grands-parents jugent prioritaire de « leur donner le goût de la lecture » et de « leur organiser des sorties culturelles ».
Quant aux valeurs à transmettre en priorité, ils citent « le respect de l'autre » (44 %), « le sens de la famille » (39 %), « l'honnêteté » (38 %), « la tolérance » (21 %) et « le respect de l'autorité » (21 %). 

Rôle majeur des grands-parents : garder ses petits-enfants

Par envie ou devoir, les grands-parents sont 90 % à juger prioritaire leur rôle de « garder leurs petits-enfants pour dépanner les parents ». 
Lors des différentes activités que vous proposez à vos petits-enfants, veillez donc à ce qu’ils soient bien protégés. 
Que se passe-t-il si l’un de vos petits-enfants se blesse chez vous, au parc ou même en voyage ? 
La sécurité sociale et la complémentaire santé des parents prennent en charge les frais de soins et si nécessaire d’hospitalisation. 
Cependant, elles ne prennent pas en charge les autres conséquences de l’accident, comme les frais de soutien scolaire et de garde si l’enfant doit rester à son domicile pendant un certain temps. Et surtout, la sécurité sociale et la complémentaire ne prennent pas en charge les conséquences durables d’un accident, comme une invalidité, même légère.

(1) INSEE – n°1469 – Octobre 2013
(2) Opinionway – Le rôle des grands-parents, étude auprès des parents, des grands-parents et des enfants. Novembre 2013

 

À retenir

  • Actuellement, un Français sur quatre est grand-parent.
  • Les femmes deviennent grands-mères à 54 ans et les hommes grands-pères à 56 ans.
  • Les grands-parents occupent leur place dans la structure familiale, tout en exerçant, pour certains, leur activité professionnelle.
  • Pour 95 % des grands parents, l’important est de transmettre leur savoir-faire.
  • Pour protéger vos petits-enfants en cas d’accident, renseignez-vous sur la Garantie des Accidents de la Vie.

Protection de la famille

Besoin de protéger votre famille ? Pour obtenir des renseignements, faire un devis et trouver la solution qui vous correspond...

Protéger sa famille