Comment compter vos pièces principales

Découvrez nos tarifs assurance habitation

Pour connaître le prix de votre assurance logement et être bien assuré en cas de sinistre, plusieurs critères sont pris en compte comme le type de logement et le nombre de pièces principales. MMA vous explique comment bien déclarer votre bien à assurer.

Assurance habitation : un tarif, une information ?

pièces principales600.jpg © gradyreese / istock

Faites votre simulation en ligne et calculez votre tarif en 3 minutes.


Choisissez votre couverture d'assurance MMA et les garanties dont vous avez besoin.
 

 

Devis assurance Habitation

Assurance habitation : définition pièces et pièces principales

Il existe des règles de calcul pour assurer un logement, celles-ci diffèrent selon le nombre de pièces principales et le type de logement. Quelques définitions MMA :

 

Pièce principale

MMA prend en compte les pièces de plus de 9 m² au sol destinées à l’habitation ou aux loisirs, meublées ou non, même si elles sont situées dans un comble ou en sous-sol.

 

Ne sont pas des pièces principales :

- cuisine, arrière cuisine,

- entrée, palier, cage d’escalier, dégagement, couloir,

- buanderie, lingerie, dressing,

- chaufferie, salles d’eau, salles de bain, wc,

- cellier, cave, grenier,

- véranda,

- les mezzanines meublées ou non, desservant une ou plusieurs pièces principales.

 

Pour les pièces à usage mixte, c’est la destination principale de la pièce qui est retenue, à titre d’exemple :

- un séjour avec une cuisine ouverte est considéré comme un séjour,

- une chambre avec une salle de bain ouverte est considérée comme une chambre,

- une chambre avec dressing ouvert est considérée comme une chambre.

 

Le type de logement :

Une maison peut disposer de combles, garage, dépendance, cave, abri de jardin, véranda... ce qui n’est pas le cas d’un appartement. Pour être couverts par le contrat d’assurance du logement, ces espaces doivent être situés à la même adresse, répondre au même statut (locataire ou propriétaire) et usage (habitation principale, secondaire...).

 

Bon à savoir : Les dépendances situées ou non à la même adresse du risque doivent être déclarés à votre assureur.

Pourquoi bien connaitre et déclarer son nombre de pièces ?

Si vous oubliez de déclarer une pièce, ou une pièce principale, ou que vous vous trompez dans l’évaluation des surfaces, vous encourez un risque. En effet, en cas de sinistre, vous risquez d’être indemnisé partiellement car la prime payée ne correspond pas à la réalité de votre risque. C’est ce qu’on appelle la règle proportionnelle de prime.

 

A noter : Pensez à mettre à jour votre contrat d’assurance si vous effectuez des travaux qui changent la destination d’une pièce ou qui créent une pièce.

 

Exemples : l’aménagement des combles ou d’un garage en chambre(s) supplémentaire(s) ou en salon, un sous-sol qui devient une salle télé, un home cinéma ou une salle de jeux, l’installation d’une véranda, la construction d’un garage ou l’agrandissement de la maison. 

Déclarer un sinistre

Vous êtes client MMA et souhaitez déclarer un sinistre ?
Retrouvez la liste des formalités à accomplir et nos conseils habitation dans votre espace client. 

 

> Espace Client