Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Comment prendre soin de son pare-brise pour éviter rayures, impacts, éclats et fissures ?

Le pare-brise est un élément essentiel d’une voiture. Il n’est pas seulement une simple vitre, c’est un véritable bouclier protégeant les automobilistes et leurs passagers à l'intérieur de l'habitacle. Visibilité, sécurité : le pare-brise, comme toutes les pièces d’une automobile, doit être convenablement entretenu. Prévention des rayures, impacts, éclats et fissures : tous nos conseils pour toujours y voir clair…

Pare_brise_897x505.jpg

Fabriqué avec du verre de sécurité feuilleté ayant pour propriété de se fissurer mais de rester intact en cas de brisure, le pare-brise est conçu pour vous protéger en cas d'accident.
©Shutterstock

Les 4 ennemis du pare-brise

1- Les gravillons 
Le gravillonnage des routes est une technique fréquemment utilisée au printemps ou en été afin de réparer une chaussée dégradée. Cette opération est, pour de nombreuses raisons, peu appréciée des automobilistes, notamment car la projection de gravillons peut endommager la carrosserie, le bas de caisse et le pare-brise.

Les conseils pour rouler sur des routes gravillonnées


Dans le même registre, certains camions transportent des charges de graviers, de terre et d’autres matériaux. Ne roulez pas juste derrière eux. Maintenez toujours une distance de sécurité ou changez de voie si possible.


2- Les chocs thermiques
De fortes différences de température (supérieures à 30°) peuvent générer des tensions à l’intérieur du vitrage pouvant aller jusqu’au bris de vitre.
Ces chocs thermiques sont les plus fréquents en hiver ou en été. Aussi, ne déversez jamais un seau d’eau trop froide sur le pare-brise demeuré en plein soleil. A l’inverse en hiver, ne tentez pas de le dégivrer avec de l’eau chaude.

LE FROID, ENNEMI DE VOTRE PARE-BRISE

Plus le climat est rude, plus le pare-brise est soumis à rude épreuve. Par les temps de très grands froids (-15°), il faut privilégier un dégivrage progressif. Plutôt que de mettre le chauffage à fond, commencer par retirer la neige et lancer la soufflerie à une chaleur intermédiaire. 
A noter : le système mis au point par Ford (également disponible chez Land-Rover, BMW…) : un pare-brise avec résistance intégrée permettant de le dégivrer facilement et en toute sécurité.

3- Les arbres
Si vous stationnez régulièrement sous des arbres, attention aux feuilles mortes, aiguilles de pin et brindilles qui tombent et se logent dans la baie de pare-brise (la partie sous le capot ou sont généralement fixés les essuie-glaces).
C'est à cet endroit que se trouve l'entrée de l'air pour l'habitacle. Si des éléments bouchent les canaux d’écoulement d’eau et pourrissent dans les prises d’air de votre véhicule, vous risquez des odeurs d'humidité désagréables dans l'habitacle.
De plus, l’eau stagnante dans la baie de pare-brise du fait de l’obstruction, peut griller le moteur d'essuie-glace, voire les éventuels calculateurs qui s'y trouvent. Le coût des réparations est alors assez cher.
Pour éviter ce type de problème, ouvrez le capot de votre voiture chaque mois à l’automne et tous les 3 mois le reste de l’année pour enlever tous les détritus accumulés.

> Voir l’article Accidents, dommages : 6 raisons de se méfier des feuilles mortes en automne

4- La grêle
Les grêlons peuvent provoquer de graves dégâts sur les voitures. Les orages de grêle arrivant sans prévenir, la meilleure prévention est de stationner votre voiture au garage ou sous un abri voiture.

 

Découvrez nos tarifs d’assurance auto

à partir de 11€/mois(1)

Comment bien nettoyer votre pare-brise ?

Le liquide de lave-glace
Si les résidents des côtes atlantique et méditerranéenne n’ont pas d’intérêt à opter pour liquide de lave-glace résistant au gel (souvent jusqu’à -20°), il est impératif de n’utiliser que ce liquide spécifique en hiver dans les autres régions.
Dans tous les cas, il ne faut jamais utiliser de l’eau simple, voire de l’eau avec du liquide-vaisselle. En effet, en cas de grand froid, le gel pourrait endommager, voire briser le réservoir de liquide de lave-glace. Quant au liquide-vaisselle, gras, il obstruera les durites et les gicleurs, ce qui pourrait entraîner leur remplacement. En outre, un tel liquide laissera des traces graisseuses sur le pare-brise et abîmera les joints de caoutchouc du pare-brise.

Nettoyage du pare-brise ‘à la main’
Pour éliminer les insectes écrasés sur les parties non nettoyées par les balais, trois outils sont recommandés : du nettoyant vitre à l’alcool disponible en grande-surfaces, un chiffon et un peu d’huile de coude.
Si vous préférez les méthodes naturelles, il suffit de verser ½ verre de bicarbonate de soude dans ½ verre d’eau chaude, puis de frotter à l’aide d’une éponge.
 

> Voir la vidéo Tuto : comment bien entretenir le pare-brise et les essuie-glaces de votre voiture ? 

Pare-brise : attention aux essuie-glace

Un pare-brise impeccable passe d’abord par le remplacement annuel de ses balais avant et arrière. Il est prioritaire de privilégier des modèles d’équipementiers connus (Bosch ou Valeo, par exemple) qui utilisent un caoutchouc de meilleure qualité

Il est préférable d’opter pour une date fixe de renouvellement des balais. La meilleure : le premier jour de l’automne. En effet, souvent peu ou pas sollicités du tout durant la chaleur de l’été par l’absence de pluie et l’usage moindre de son automobile, les balais d’essuie-glace sont fatigués. Leur caoutchouc subit un durcissement qui craquèle et le rend grinçant quand il passe sur le pare-brise. Pis, il risque de se casser par grand froid. Avec des essuie-glaces neufs, une automobile peut affronter les plus d’automne et de printemps

Pare-brise : la garantie Bris de glaces MMA
La réparation de votre pare-brise prise en charge(2)

Réparation de pare-brise : ne tardez pas !

Un simple impact, même de dimension très réduite, peut avoir de lourdes conséquences sur la sécurité des automobilistes et de leurs passagers.

Votre pare-brise présente un impact ou un éclat ?
Il est d’impératif d’appeler votre assureur, qui vous orientera vers des spécialistes de la réparation et du remplacement de vitrages. Ces derniers sont nombreux et il est parfois difficile de faire un choix. Pas de panique ! Notre réseau agréé est là pour vous éviter les démarches fastidieuses, et ainsi vous accompagner au mieux lors de votre sinistre. Ils disposent entre autre, des dernières technologies pour vous assurer une sécurité optimale. 

S’il mesure moins que le diamètre d’une pièce de deux euros et qu’il n’est pas dans le champ de vision du conducteur, l’éclat peut être réparé par injection de résine. En effet l’action du froid ou un choc sur un nid de poule peut transformer l’éclat en fissure. 

Pare-brise fissuré ?
Dans ce cas, le pare-brise n’est plus réparable et doit être changé. Or ce n’est plus le même tarif, puisqu’il faut généralement régler la franchise alors qu’une simple réparation est prise en charge par l’assurance.

 

PARE-BRISE : LA SOLUTION POUR LES VOITURES PLUS ANCIENNES

Les pièces détachées sur les voitures anciennes sont souvent compliquées à trouver…  Pas forcément pour le pare-brise ! Le groupe Saint-Gobain (fondé en 1665) propose dans le cadre de son programme « Classic Windscreen » (« Pare-brises classiques » en français dans le texte) des vitres pour des voitures anciennes. Adaptables sur les anciennes comme sur les young-timers (voitures des années 1980/90), ces pare-brises répondent à tous les critères de sécurité grâce au verre Sekurit (bris de verre non tranchants). 

Pare-brise rayé : que faire ?

Un pare-brise fortement rayé constitue un danger du fait de la perte importante de visibilité au moindre rayon de soleil. Mais que faire ?

Faire disparaître les rayures simples
Il existe différents produits disponibles dans le commerce pour effacer les rayures sur un pare-brise. Certains réparateurs spécialisés proposent également des kits anti-rayures efficaces (entre 20 à 40 euros).
Vous pouvez également tenter de passer un chiffon doux et du rouge à polir en effectuant des mouvements circulaires, puis de nettoyer avec un papier trempé dans du white-spirit. Terminez l’opération par un bon rinçage.

Rayures incrustées
Si vous n’arrivez pas à faire disparaître les rayures sur votre pare-brise, rendez-vous chez un professionnel du vitrage automobile pour entreprendre les réparations adéquates. Attention par contre, si votre pare-brise est trop abîmé, il faudra peut-être le changer…

 

© stocktributor/iStock
Pare-brise : la garantie Bris de glaces MMA

Pare-brise, lunette arrière et vitres latérales, optiques de phares avant, toit vitré : votre Assurance Auto MMA intègre automatiquement une garantie Bris de glaces pour les formules Médiane et Tous Risques(2). Celle-ci est en option pour la formule au tiers.
La réparation de votre pare-brise est alors intégralement prise en charge(2). Son remplacement est également dédommagé après déduction d’une franchise(3).

Un renfort Indemnisation permet également d’étendre votre garantie Bris de glaces aux rétroviseurs, feux arrière et clignotants(4).

(1) Exemple de tarif pour un conducteur avec bonus de 50, âgé de plus de 25 ans, conducteur principal seul, assuré en conducteur principal en continu depuis plus de
3 ans et pas de sinistre au cours des 3 dernières années. Usage privé et trajet domicile – travail. Véhicule stationné garage et box à Dinan. Moins de 10 000 km.
Véhicule : Toyota Aygo essence 3CV 1.0 VVTI X-play.
(2) Assurance Auto MMA – CG 614. Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières.
(3) Le montant de la franchise est indiqué dans les Conditions Particulières de votre contrat.
(4) Garantie « Bris de glaces étendu » incluse dans l’option Renfort Indemnisation accessible dans les formules Médiane et Tous risques du contrat d’assurance Auto MMA (CG 614 et 615).