Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Comment réduire sa facture de chauffage ?

Baisser sa consommation de chauffage – fioul, gaz ou électrique – permet de faire de belles économies. Dans le même temps, c’est aussi bon pour l’écologie ! Conseils et astuces pour réduire votre facture de chauffage…

economie-chauffage-mma-897x505.jpg

En 2019, les Français ont dépensé près de 1 700 euros pour régler leur facture de chauffage (source Effy).
© iStock

1 700 euros en moyenne de facture de chauffage en 2019

En 2019, les Français ont dépensé 1 696 euros(1) pour chauffer leur logement… La facture de chauffage peut peser lourd dans le budget des ménages puisque le montant moyen annuel correspond à un peu plus d’un mois de Smic.
Cette moyenne cache évidemment de fortes disparités car tout dépend du mode de chauffage et des habitudes du foyer.

Quel chauffage coûte le plus cher ?
La facture de chauffage moyenne est de(1) :

  • 1 913 euros pour les foyers équipés d’un chauffage au fioul.
  • 1 802 euros pour les habitations chauffées à l’électricité.
  • 1 446 euros pour les chauffages au gaz.
  • 759 euros pour les logements chauffés au bois.

L’électricité (radiateurs électriques) est néanmoins la source de chauffage la plus chère quand on ramène la facture de chauffage à la surface moyenne des logements (m2). En effet, les habitations dotées d’une chaudière au fioul sont souvent plus grandes et donc plus lourdes à chauffer. Le prix du chauffage électrique au m2 est en comparaison plus élevé.
 

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(2)

Pour réduire votre facture de chauffage, chouchoutez vos radiateurs !

Les radiateurs sont au cœur de diffusion de la chaleur. Il est donc important qu’ils fonctionnent au mieux. Pour cela, pensez à les purger régulièrement (et notamment avant chaque période hivernale).

De même, rien ne doit gêner leur rayonnement :

  • Ne fermez pas les rideaux devant les radiateurs (optez davantage pour des rideaux courts ou des stores). 
  • Débarrassez-les régulièrement de la poussière qui s’y niche. 
  • Ne posez pas aucun objet au-dessus des radiateurs.
  • Ne placez pas d’objet devant non plus.
  • Posez une plaque réfléchissante derrière le radiateur si le mur est froid.

Chauffez juste, économisez beaucoup !

Inutile de surchauffer vos pièces. 19 à 20 degrés suffisent dans le logement, voire moins dans les chambres. Le simple geste de baisser d’un seul degré permet déjà de réaliser de belles économies de chauffage.
Inutile aussi de chauffer de manière égale toutes les pièces. Si certaines chambres ne sont plus utilisées ou simplement le week-end quand les étudiants rentrent à la maison, n’hésitez pas à baisser les radiateurs qui s’y trouvent. 

CHAUFFAGE : QUELLE TEMPÉRATURE POUR QUELLE PIÈCE ?

L’ADEME préconise des températures différentes selon les pièces de la maison :

  • Pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine) : 19 degrés.
  • Chambres : 16 à 17 degrés.
  • Entrée, couloirs, toilettes : 17 degrés.
  • Salles de bain (au moment de l’utilisation) : 19 à 22 degrés.
  • Pièces inoccupées : 14 degrés.
  • Quelle que soit la pièce, absence de plus de 24h : 12 à 14 degrés.

Facture de chauffage, quelques chiffres marquants :

smiley Adapter la température de chaque pièce permet de réduire sa facture de chauffage de 10 à 25%.
smiley Le seul fait de baisser la température d’un degré diminue le montant de votre facture de 7%.

Réguler la température de la maison pour faire des économies de chauffage

Des équipements très simples permettent de moduler la température selon les pièces et le moment de la journée :

Un thermostat général 
Un thermostat général, souvent installé dans le salon, permet de tenir compte de la température de la pièce pour réguler la chaudière. S’il fait bon car les rayons du soleil réchauffent la maison, le thermostat commande l’arrêt momentané de la chaudière. À l’inverse, il réactive le chauffage dès que la température du logement passe en dessous du seuil que vous avez fixé.

Un programmateur
Installer un programmateur permet de réguler le chauffage en fonction de vos temps d’absence et de présence. Vous faites ainsi baisser la température de la maison quand personne ne l’occupe ; vous commandez une remontée de chaleur un peu avant votre arrivée ; pendant la nuit, le programmateur met la chaudière au ralenti pour que votre sommeil soit de meilleure qualité…

Des robinets thermostatiques sur chaque radiateur
Cet équipement permet de programmer des températures différentes par pièce.

Garantie Dépannage
des installations de la maison(3)

Economies de chauffage : attention à l’eau chaude !

Quand la production d’eau chaude dépend de votre chaudière, toute utilisation ou degré supplémentaire produit consomme de l’énergie et donc alourdit votre facture de chauffage.
 
Quelques conseils :

  • Réglez le chauffe-eau sur une température de 55 à 60 °C, pas plus.
  • Limitez la consommation d’eau chaude : douches courtes, robinets équipés éco-mousseurs, lavage des mains à l’eau froide ou douce…
  • Stoppez le chauffe-eau quand vous vous absentez une semaine ou plus.

5 gestes simples pour alléger sa facture de chauffage

  1. Fermez les portes intérieures
    Toutes les pièces n’ayant pas le même niveau de chauffage, n’oubliez pas de fermer les portes pour éviter que les pièces chaudes n’alimentent les pièces plus froides (couloirs, pièces moins chauffées) et « se vident » du coup de leur chaleur.
     
  2. Empêchez le froid de rentrer
    Les fenêtres, même à double vitrage, restent des parois plus froides. Pour le constater, il vous suffit de poser votre main sur le vitrage ou la tablette intérieure. En protection, il existe par exemple des stores intérieurs isolants, très simples à poser, que vous descendez à la tombée de la nuit.
    Dans tous les cas, les fameux volets ne servent pas qu’à la déco ! Les fermer permet d’être non seulement en sécurité, mais aussi d’isoler le logement du froid. De même pour la porte d’entrée, attention au flux d’air qui peut passer notamment au niveau du sol.
    N’hésitez pas à positionner un « boudin de porte » d’autant que les modèles proposés aujourd’hui sont assez jolis !
     
  3. Ajoutez un sèche-serviette dans la salle de bain
    À la sensation de confort s’ajoutent les économies d’énergie ! En effet, si la salle de bain est équipée d’un chauffage prodiguant une température « de base », le complément de chaleur peut être apporté par un sèche-serviette allumé uniquement pendant la durée d’utilisation de la pièce.
     
  4. Entretenez régulièrement votre chaudière
    Votre chaudière doit être entretenue chaque année par un professionnel et les conduits de fumée (chaudière au fioul) doivent être ramonés deux fois par an. C’est la garantie que votre système de chauffage fonctionne correctement. C’est pour vous la garantie non seulement d’être en sécurité (prévention incendie, monoxyde de carbone), mais aussi de faire des économies d’énergie et d’alléger ainsi votre facture de chauffage.
     
  5. Servez-vous de votre cheminée ou de votre poêle comme chauffage d’appoint
    Vous avez la chance d’avoir une cheminée ou un poêle à bois ? Profitez-en ! Non seulement le bois diffuse une chaleur très agréable, mais il est aussi économique ! Faire une petite flambée permet de ne pas remonter le chauffage les jours de froid et donc de réduire votre facture de chauffage.
    Conditions : vous assurer que ces équipements fonctionnent en toute sécurité (entretien, ramonage biannuel) et être présent lors de leur utilisation (surveillance).

Faites des travaux pour « chauffer moins cher »

Les travaux d’isolation pour faire des économies d’énergie
Pour réduire drastiquement votre facture de chauffage, la solution la plus efficace est d’entreprendre des travaux de fond sur le bâtiment, afin d’éviter les entrées d’air froid et les pertes de chaleur :

  • L’isolation des combles (toiture) permet de réduire les pertes de chaleur d’environ 30%.
  • L’isolation des murs (par l’intérieur ou l’extérieur) permet de réduire les pertes de chaleur de 20 à 25%.
  • Le changement des fenêtres (double ou triple vitrage) apporte moins de résultats que l’isolation des combles ou des murs, mais présente l’avantage d’apporter en plus du confort, tant par la réduction des courants d’air que par l’augmentation de la luminosité, quand les anciens vitrages se sont dégradés et freinent la lumière.

L’autre moyen est de s’équiper différemment 

  • Changer sa vieille chaudière pour un modèle plus moderne à économie d’énergie est une solution.
    La chaudière à condensation est la technologie la plus performante devant les chaudières basses températures et standard.
  • Il peut également être intéressant de s’équiper d’un poêle à bois ou à granulés comme moyen de chauffage complémentaire.
© iStock
Votre maison bien assurée avec MMA

Incendie, mais aussi dégât des eaux, vol, bris de vitre… Votre Assurance Habitation MMA vous propose une couverture efficace(3) avec 3 formules aux choix, des renforts et options possibles.

Et parce qu’un sinistre peut survenir à tout moment, l’Assistance MMA présente dans toutes les formules d’assurance habitation, est à votre disposition 7j/7 et 24h/24 pour vous conseiller sur la solution la mieux adaptée aux circonstances.

(1) Selon une étude d’Effy (spécialiste de la rénovation énergétique au service des particuliers) ayant porté sur plus de 50 000 personnes.

(2) Ce tarif a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m2. Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.

(3) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisés dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières du contrat Assurance Habitation (CG410).