Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Conduite de nuit : comment éviter l’éblouissement ?

Lors de la conduite de nuit, les yeux discernent moins bien les couleurs et la vision devient partielle. Lorsqu’un véhicule surgit devant ou derrière une voiture, les phares éblouissent les conducteurs. L’automobiliste peut alors être aveuglé pendant plusieurs secondes. Pourtant, il est indispensable de garder la maîtrise de son véhicule.

94199572

Lors de la conduite de nuit, les yeux discernent moins bien les couleurs et la vision devient partielle. Au volant, l’automobiliste aveuglé doit garder la maîtrise de son véhicule.
© Shutterstock

Conduire de nuit est toujours plus difficile

Au volant, la nuit, les yeux s’habituent progressivement à la vision dite « crépusculaire » : l’acuité visuelle baisse, la perception des couleurs, des contrastes et du relief sont altérées, l’appréciation des distances est faussée. Le centre de la route est partiellement éclairé par les phares de la voiture et quelques réverbères présents qui améliorent un peu la visibilité. Si le conducteur reste bien concentré et respecte la vitesse autorisée, il parviendra à garder une bonne maîtrise de sa conduite.

Dans cette relative obscurité, lorsqu’une lumière surgit brutalement, crue, très intense et braquée en plein visage, l’activité déjà partielle de l’œil est stoppée net par ce flash. Le conducteur, ébloui par les phares, devient alors ‘aveugle’ pendant quelques secondes. Il faudra ensuite plusieurs minutes à la rétine pour reprendre son activité.

45 % DES ACCIDENTS MORTELS ONT LIEU LA NUIT

Selon les chiffres de la Sécurité routière, la nuit, le trafic routier tombe à moins de 10 %. Pourtant le pourcentage des accidents mortels grimpe à 45 %.
Parmi les causes d’accident, outre l’alcoolémie qui réduit la vigilance et ralentit les réflexes, se pose la gestion des éblouissements répétés. À chaque fois qu’un véhicule se présente devant ou roule derrière en braquant ses phares dans les rétroviseurs, le conducteur doit passer de longues minutes à lutter pour continuer à voir sa route. Cet effort permanent s’ajoute à la fatigue liée à la simple conduite de nuit avec une acuité visuelle naturellement réduite.

La conduite de nuit s’avère plus difficile avec l’âge

À partir de 50 ans, la vision change et la presbytie apparaît naturellement. Le vieillissement naturel de l’œil rend plus difficile la récupération après un éblouissement et la rétine a besoin de plus de temps pour reprendre son activité normale.

Aussi, si vous conduisez souvent de nuit, faites surveiller régulièrement votre vision par un ophtalmologue. Puisqu’elle évolue avec l’âge, les corrections doivent être adaptées en permanence.

LES MALADIES LIÉES À L’ÂGE PEUVENT EXPLIQUER UNE MAUVAISE VISION LA NUIT

Certaines maladies peuvent altérer la vision de nuit, déjà partielle, par exemple :

  • La cataracte.
  • Le glaucome.
  • La dégénérescence maculaire.
  • La rétinopathie diabétique.

Conduite de nuit : comment éviter les éblouissements ?

Voici quelques conseils pour éviter les éblouissements et ainsi faciliter vos trajets de nuit.

  • Ne fixez jamais le véhicule qui vous éblouit de face. Tournez les yeux à droite, à l’opposé du faisceau lumineux et regardez la ligne blanche continue sur le bas côté droit de la route.  
  • Si le véhicule est derrière, baissez votre rétroviseur en position de nuit et ajustez quelques instants vos rétroviseurs extérieurs pour détourner le faisceau de votre visage.  
  • Avant de prendre la route de nuit, nettoyez vos vitres à l’extérieur comme à l’intérieur. Plus le pare-brise et la lunette arrière sont sales, plus la visibilité est mauvaise. Par ailleurs, la pollution fait rayonner le flash ce qui accentue l’effet d’éblouissement.
  • Réglez bien et utilisez correctement vos propres phares (feux de route, feux de croisement, phares antibrouillard). Lorsque vous les éblouissez, certains conducteurs ont le réflexe de vous éblouir en retour.  
  • Essayez des lunettes de conduite de nuit. Ce sont des lunettes ou des sur-lunettes équipées d’un filtre pour réduire l’éblouissement, augmenter les contrastes et ainsi améliorer l’acuité visuelle. Leur prix varie de 10 à 30 euros.  
  • Ne portez jamais de lunettes de soleil la nuit.  
  • Faites plus de pauses si votre route de nuit est longue, y compris pour faire une sieste de 20 minutes comme le font les navigateurs au long cours.

Besoin d’une assurance Auto ?

assurance auto.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vous roulez un peu ? Beaucoup ?
Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?
Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.
Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcourus.

Assurance Auto