Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Désert médical : ma commune est-elle concernée par le manque de médecins ?

En France, dans de nombreuses communes, cantons et départements, les médecins manquent. Ce n’est pas leur nombre qui pose problème mais leur répartition inégale sur le territoire français. Êtes-vous concerné par les déserts médicaux ? Que faire si vous avez besoin d’un avis médical rapide ?

MMA_desert-medical.jpg

Désert médical : en France, 9 000 communes sont sous-dotées en médecins généralistes.
© Shutterstock

Plus de 5 millions de Français en manque de médecins généralistes…

Alors que le nombre général de praticiens médicaux n’a jamais été aussi important(1), la France compte pourtant 9 000 communes en manque de médecins généralistes(2).
La raison principale : une mauvaise répartition des médecins sur le sol français. Ainsi, certains départements ou régions bénéficient de nombreux praticiens quand d’autres en manquent cruellement…


9 000 communes manquent de médecins généralistes, ce qui correspond à un peu plus de 8 % de la population française soit environ 5,3 millions d’habitants…


Et la situation ne risque pas de s’améliorer :

  • Le nombre de médecins généralistes est en diminution dans toutes les régions françaises, à l’exception des Pays-de-la-Loire.
  • Près de 30 % des médecins en activité régulière ont plus de 60 ans et sont donc proches de la retraite.
  • Or, les patients seniors sont de plus en plus nombreux et les maladies chroniques avec besoin de suivi régulier en perpétuelle augmentation…

(1) 216 000 recensés par l’ordre des médecins au 1er janvier 2017 – source http://www.valeursactuelles.com/societe/carte-ou-se-trouvent-les-deserts-medicaux-en-france-89725
(2) Source http://www.valeursactuelles.com/societe/carte-ou-se-trouvent-les-deserts-medicaux-en-france-89725
(3) Moins 9,1 % en 10 ans entre 2007 et 2017. Source https://www.sciencesetavenir.fr/sante/deserts-medicaux-les-bonnes-solutions-restent-a-trouver-previent-l-ordre-des-medecins_117334

Déserts médicaux : vivez-vous dans une commune sous-dotée en médecins ?

Aujourd’hui, la définition du désert médical reste à établir. Néanmoins, l’Ordre des Médecins publie une carte de France classant les départements en fonction de leur nombre de médecins pour 100 000 habitants.
Les 5 départements français de métropole les moins pourvus en médecins en activité (toutes spécialités confondues) en 2017 sont par ordre :

  • L’Ain en queue du classement.
  • La Seine-et-Marne.
  • La Vendée.
  • Le Cher.
  • L’Essonne.

Les Dom sont aussi parmi les moins bien lotis et tout particulièrement Mayotte et la Guyanne.

À l’inverse, les 5 départements les mieux dotés en médecins sont :

  • Paris, qui prend la tête du classement avec plus de 2 fois plus de médecins par habitant que la moyenne française.
  • Les Hautes-Alpes.
  • La Côte-d’Or.
  • La Somme.
  • Le Doubs.

MMA_desert-medical_infog_2017.jpg

Source : https://demographie.medecin.fr/mobile.php#d3Map – choisir rapport – département – médecins en activité

Et au sein d’un même département, la situation varie énormément d’une commune à l’autre. Ainsi, même dans les régions les mieux pourvues en praticiens médicaux, certaines communes peuvent réellement en manquer et sont classées comme zones fragiles.

Le plan du gouvernement est non pas d’augmenter le nombre de médecins mais de mieux les répartir sur le territoire français.

L’ÉTAT INCITE LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE À S’INSTALLER DANS DES ZONES PRIORITAIRES

L’Agence Régionale de Santé (ARS) définit chaque année via chaque Projet Régional de Santé des zones prioritaires d’installation. Les étudiants en médecine sont invités à signer un Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) où ils s’engagent à pratiquer dans une zone prioritaire, où l’offre de soins de proximité doit être renforcée. En échange, les étudiants volontaires perçoivent une aide financière de 1 200 € bruts par mois durant leurs études(4).

(4) Source http://aaems.org/etudes-medicales-2/cesp/

Généralistes : le délai d’attente pour un rendez-vous a doublé en 5 ans(5)

C’est le résultat d’une enquête IFOP pour le cabinet Jalma(5).


Conséquence : en France, deux personnes sur trois déclarent avoir déjà renoncé aux soins, et 61 % des personnes sondées ont avancé comme raison la difficulté d’obtenir un rendez-vous dans un délai suffisamment rapide(6).


Les délais d’attente pour un rendez-vous chez un médecin généraliste se détériorent et la situation est encore plus problématique pour les médecins spécialistes : ophtalmologie, dermatologie, gynécologie, cardiologie, rhumatologie sont parmi les spécialités les plus touchées.

AUGMENTATION DU DÉLAI D’ATTENTE MAIS AUSSI DE LA DISTANCE À PARCOURIR POUR VOIR SON GÉNÉRALISTE

Selon les données du Système national d'information inter-régimes de l'Assurance maladie (Sniiram), les Français devaient parcourir en moyenne en 2015, 5,1 kilomètres pour accéder à un médecin généraliste contre 4,3 en 2005.
Et selon les lieux d’habitation, les temps d’accès au médecin généraliste peuvent être significativement différents. Ainsi, certains habitants qui résident dans des communes sans présence médicale doivent parcourir 8,7 kilomètres pour rencontrer un praticien(7)...

Or, plus l’éloignement géographique du médecin est important, plus les personnes hésitent à consulter, mettant donc leur santé en danger…

(5) Source http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/03/23/20002-20170323ARTFIG00004-dentiste-orl-opthalmologue-decouvrez-le-delai-d-attente-par-region.php
(6) https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/20520-Generaliste-le-delai-d-attente-pour-un-rendez-vous-a-double-en-5-ans
(7) Source https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/atlas_de_la_demographie_medicale_2017_0.pdf

Pour lutter contre la désertification médicale, les maisons de santé et consultations à distance vont se multiplier

C’est la volonté conjointe du Premier Ministre Édouard Philippe et de la Ministre de la Santé Agnès Buzyn :

Le développement des maisons de santé
Une maison de santé est une structure accueillant plusieurs professionnels de santé autour d’un ou plusieurs médecins généralistes : médecins spécialistes, infirmières, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, pharmaciens…
Il n’y avait que 20 maisons de santé en 2008, on en recensait 910 en 2017 (+ 334 projets en cours de réalisation) selon un rapport du Sénat.
Et le gouvernement prévoit de doubler le nombre de maisons de santé d’ici 2022 afin d’améliorer l’offre d’accès aux soins en France et lutter ainsi contre les déserts médicaux.

La téléconsultation médicale à distance facilitée
La téléconsultation médicale permet à toute personne d’accéder rapidement à des conseils médicaux personnalisés. C’est un moyen de plus pour rapprocher les médecins des patients, notamment dans les déserts médicaux.

Nouveau : MMA propose un service de téléconsultation médicale à distance

Ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le service de téléconsultation médicale à distance MMA permet d’accéder en ligne et par téléphone, à un médecin libéral sans délai.

Ce service permet d’obtenir des conseils médicaux rapides et personnalisés dans le cas :

  • Où le médecin généraliste est éloigné du domicile.
  • Où le délai d’attente pour une consultation chez le médecin généraliste est important.
  • Et à tout moment, en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux (soirées, nuits, week-ends et jours fériés…).

Cette téléconsultation est susceptible d’aboutir à la délivrance d’une prescription médicale et le patient peut, une fois qu’elle a eu lieu, demander l’envoi d’un rapport complet à son médecin traitant.


Service Santé MMA, vous bénéficiez du service de téléconsultation médicale à distance

services santé.jpg © Frédéric Cirou-PhotoAlto/Graphic Obsession

Cinq consultations offertes par an(8)
Service Santé MMA, vous n’avez pas à payer la téléconsultation médicale à distance (appel audio, chat ou visio). Celle-ci est entièrement prise en charge(8) dans le cadre de l’offre Santéclair(9), dans la limite de cinq consultations par an et par personne assurée au contrat.

Service Santé MMA

Ce nouveau service fait l’objet d’une autorisation de l’Agence régionale de Santé d’Île-de-France. Il a été conçu de façon à remplir tous les critères de sécurité et de confidentialité que requiert la délivrance d’un avis médical, dont naturellement le secret médical. Les professionnels participants (125 généralistes et 140 spécialistes) ont été référencés par la société Mesdocteurs(10), opérateur spécialisé dans ce type de services, et sont inscrits à l’Ordre des Médecins.
Ce service n’est pas un service d’urgence. D’autre part, il ne permet pas la délivrance d'un arrêt de travail, d'un certificat médical sportif, le renouvellement d'ordonnances complexes (exemple : Affections de Longue Durée).
Nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions de garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales (N°381 et 379) et les Conditions Particulières du contrat Assurance Santé MMA.
(9) Santéclair (SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso – 44 046 NANTES CEDEX 1) partenaire de MMA. L’Accès au réseau Santéclair est réservé aux assurés du contrat Assurance Santé MMA (Conditions générales N°381 et 379). Votre Agent Général MMA tient à votre disposition la liste des professionnels du réseau Santéclair  à proximité de chez vous. Les services de Santéclair sont susceptibles d’évoluer dans le temps.
(10) Mes docteurs TBNO INVEST, SAS au capital de 124 500 euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Marseille sous le numéro 529 134 942, dont le siège social est situé à Carnoux-en-Provence (13470).