Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Faire construire ou installer une piscine à la maison

Faire construire votre propre piscine est un petit luxe qui valorisera votre maison. Certes, le projet nécessite un investissement important et une série de contraintes (entretien, rénovation) et d’obligations (sécurité, fiscalité). Toutefois, il permettra de générer une belle plus-value à la revente. Quel modèle de piscine installer à la maison ? Quel est le prix d’une piscine chez soi ?

MMA_construire-piscine-maison-897x505.jpg

Une piscine chez soi constitue une véritable aire de loisirs et offrent de bons moments à partager en famille ou entre amis.
© Shutterstock

Quelles démarches effectuer pour construire votre piscine ? 

Pour installer une piscine de plus de 10 m2 et de moins de 100 m2 dans votre maison, il vous faut remplir un formulaire de déclaration préalable de travaux et le déposer en mairie (au-delà de 100 m2, il faut un permis de construire)


Anticipez votre projet de piscine, en prenant en compte les délais de fabrication, de livraison et d'installation.


Si votre piscine se trouve en zone classée (votre habitation se situe à proximité d’un monument historique), vous devez demander à la mairie quel est le meilleur emplacement pour la construire. Cette demande est soumise à une autorisation préalable.

Un projet de piscine à la maison ?

Regardez bien où vous souhaiteriez installer votre bassin (une situation ensoleillée est fortement recommandée). Pour plus de praticité, veillez à ce que la piscine soit proche de la maison.
Contactez plusieurs constructeurs de piscine afin d’avoir une bonne idée du budget et de profiter de leurs conseils.
Parlez également de votre projet à vos voisins et expliquez-leur ce que vous voulez faire (mieux vaut savoir en amont ce qu’il en pense car une piscine peut causer des nuisances sonores).

Installer une piscine à la maison : quelles normes de sécurité respecter ? 

Selon le Code de la construction et de l'habitation, toute piscine enterrée non close privative à usage individuel doit être pourvue d’au moins un des quatre dispositifs de sécurité normalisés visant à prévenir le risque de noyade : abri, alarme, barrière ou couverture. 
Si vous ne respectez pas cette obligation, vous encourrez des sanctions pénales, notamment une amende de 45 000 euros.

À savoir : le tablier du rideau recouvrant le plan d'eau doit répondre à la législation NF P90-308 et les dallages autour du bassin, être conformes à une norme de glissance (XP P 05-011). Quant au liner, ce dernier doit être traité contre les UV et vernis, et surtout conforme à la norme Afnor NF T 54 803-1.

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(1)

Quel modèle choisir pour votre piscine ?

Faire construire une piscine à la maison n'est plus un luxe. Il est aujourd'hui possible de trouver des modèles adaptés à (presque) tous les budgets :

Piscine hors sol en bois
Idéale pour les petits espaces et milieux urbains, elle est facile à monter et peut également être enterrée. Vous pouvez en trouver à partir de 1 300 euros.

Piscine enterrée à monter soi-même
Des modèles existent à partir de 7 000 euros. Si vous souhaitez une formule de piscine clé en main, il faudra compter, au minimum, 25 000 euros.

Piscine en en matériau de synthèse léger et résistant (polyester, vinyle, fibre de verre...)
Pour un budget allant de 20 à 40 000 euros, vous pouvez vous offrir une piscine en coque polyester de 50 m2 équipée d'une pompe à chaleur, un volet roulant, une nage à contre-courant et des margelles en pierre naturelle.

Piscine 100% béton armé
Matériau incontournable de la piscine enterrée, le béton peut encaisser les contraintes et les poussées de terre ou d'eau. Pour une piscine en béton maçonnée, composée de matériaux haut de gamme (plages de piscine en pierre naturelle, mosaïques...), comptez 40 000 euros au minimum.  

Piscine à débordement ou miroir
Ces deux modèles de piscine sont enterrés, mais la première déborde sur un côté du bassin au minimum et le second, en contre bas. Idéalement, on construira la piscine sur un terrain en pente ou en hauteur. Un budget de 40 000 euros minimum est requis.

Que choisir entre une piscine au clore ou au sel ?

Si le chlore est la solution la plus économique pour votre piscine, il présente les inconvénients d'un traitement chimique, irritant et odorant.
À l'inverse, un traitement de l’eau de la piscine au sel par électrolyse est 100% naturel. L'achat d’un électrolyseur varie de 500 à 2000 euros, en fonction de la surface de votre bassin. Son installation peut nécessiter l’expertise d’un professionnel.

Une piscine au sel demande un investissement de départ plus élevé qu'un traitement au chlore.

Piscine : des équipements et accessoires pour votre bassin 

Liner de piscine
Vous pouvez personnaliser votre liner comme vous le souhaitez. Il existe une large palette de couleurs et de matériaux (gris, vert, bleu, beige et même noir). Le prix d'un liner de piscine enterrée va de 8 à 50 euros/m2. S'il est armé, il coûtera entre 20 et 35 euros le m2.
Les liners « prêts à poser » sont plus abordables tandis que pour un modèle sur-mesure, vous devez compter entre 1 000 et 3  000 euros.

Accessoires de piscine dédiés au bien-être
Des systèmes de nage à contre-courant ou des jets massant viennent agrémenter votre bassin.
Par exemple, un mécanisme de pompe à bi-vitesse, combinant filtration et nage à contre-courant est accessible à partir de 3 500 euros, jusqu'à 5 000 euros. En plus d’être éco-responsables, les modèles de pompes à filtration permettent de diminuer la consommation électrique tout en augmentant la performance.


Pensez également à ajouter une douche (solaire par exemple) à côté de votre piscine.


Équipements de piscine très utiles
Certains accessoires s'avèrent également très utiles pour l'entretien de la piscine.
C'est le cas des robots nettoyeurs électriques ou des régulateurs de pH automatiques qui assurent un traitement optimal de l'eau grâce au maintien d'un taux de pH régulier (entre 199 et 550 euros).

Autour de la piscine
Les matériaux entourant le bassin apportent du cachet à votre piscine : plage, margelle, escaliers et éclairage enjolivent les abords d'un bassin.
Pour le dallage, vous pouvez opter pour du grès cérame ou de la pierre naturelle. Côté éclairage, les petits projecteurs à LED se révèlent moins énergivores et calorifiques que l'halogène et peuvent, en sus, changer de couleur sur commande (de 75 à 200 euros).

Pensez à couvrir votre piscine pour plus de sécurité et de confort

Couvrir sa piscine comporte plusieurs avantage

  • Cela permet de sécuriser votre bassin afin d’être conforme à la norme NF P90-308.
    Cette norme s’inscrit dans le cadre du dispositif obligeant les exploitants de piscines privatives à sécuriser leur bassin pour prévenir les accidents et les noyades.
  • Une couverture permet à l’eau de conserver sa chaleur, notamment la nuit lorsque les températures baissent et durant les périodes de non-utilisation (dans les régions du Nord).
  • Elle limite également le phénomène d’évaporation, apparaissant très souvent en période de grosse chaleur. 
  • L’eau est aussi protégée contre les pollutions extérieures : feuilles, poussières, insectes. Cela facilite son entretien.

Pour couvrir votre piscine, il existe 4 solutions

  • La bâche de piscine
    Elle s’adapte à toutes les formes et tous les types de piscine (hors sol, enterrée ou semi-enterrée) et reste la solution la moins onéreuse (entre 20 et 80 euros l'unité).
  • La couverture de piscine
    Elle se fixe sur les margelles ou la terrasse pour protéger l’eau de la piscine en hiver ou toute l’année, selon le type de couverture (entre 20 et 40 euros/m2).
  • Le volet de piscine (hors sol ou immergé, manuel, automatique ou mobile).
    C’est un tablier constitué de plusieurs lames de pvc (de 1 500 à 3 500 euros environ). Pour un rideau électrique hors sol, le budget moyen est de 3500 à 5000 euros. Un volet roulant solaire coûte entre 4 800 et 7 500 euros. Pour un rideau immergé, il faut compter entre 5 000 et 15 000 euros.
  • L'abri de piscine offre de nombreux atouts dont le principal est de sécuriser la piscine et de couvrir son bassin pour étendre la saison de baignade.
    Plusieurs types d’abris piscine existent sur le marché : de l’abri bas qui permet juste de nager mais pas de se tenir debout, à l’abri haut, coulissant, de type véranda, qui permet d’avoir un espace couvert autour de la piscine, de se baigner une grande partie de l’année, et d’être découvert par un système de panneaux coulissants aux beaux jours.
    Le prix : comptez pour un abri piscine entre 3 500 euros pour les modèles les plus simples à plus de 30 000 euros pour les abris haut de gamme).

Barrières de sécurité et alarme pour piscine

Pour assurer à votre bassin une protection maximale, optez pour les barrières de sécurité et les alarmes de piscine répondant respectivement aux normes NF P90-306 et NF P90-307-1.

Quel est le coût global pour la construction de votre piscine ? 

Installer une piscine à la maison : un investissement important
Le coût total d’une piscine peut démarrer à 1 500 euros pour un bassin hors-sol et dépasser les 30 000 euros pour les piscines enterrées (piscines à débordement, avec abri spa et jacuzzi…).  
Au prix de la piscine, s’ajoute éventuellement le prix de l’abri, souvent équivalent au prix de la piscine lui-même quand il s’agit d’un abri haut coulissant, de type véranda).

Le prix d’une piscine est conséquent mais donne de la valeur à votre maison

Une belle piscine bien entretenue apporte une plus-value à votre maison à la revente et constitue un atout locatif indéniable, le cas échéant.

Prix d’une piscine et longévité vont de pair
La longévité d'une piscine enterrée ou semi-enterrée est plus élevée que celle des modèles hors sol. Le prix d’une piscine dépend aussi de la taille du bassin, de son système de chauffage et de ses accessoires. De plus, selon la nature de votre terrain, le montant des travaux n’est pas le même. 

Prévoir un budget pour l'entretien et les réparations de votre bassin
L’investissement varie de 3 000 à 40 000 euros, selon la qualité des équipements et la nature des restructurations effectuées. Dans votre budget global de réparations, il vous faut compter l'entretien du liner, du rideau électrique et des pompes filtrantes. C’est le prix à payer pour un bassin parfaitement sain et entretenu.

Coût d’une piscine à la maison : ne pas négliger l’aspect fiscal
Une taxe d’aménagement à régler ainsi qu’un supplément de taxe d'habitation et de taxe foncière sont des frais à prévoir pour les bassins enterrés, considérés comme pièce supplémentaire de votre habitat.

© Jupiterimages/Thinkstock
Assurez votre piscine à la maison avec MMA

Lorsqu’elle est déclarée, la piscine intérieure ou extérieure est garantie dans le contrat d’Assurance Habitation MMA(2).

A ce titre, les structures et revêtements, ainsi que la motorisation et les équipements complémentaires sont couverts pour toutes les garanties et options souscrites au contrat(2).
Votre abri piscine peut également être garanti(2).

Découvrez les points forts de la garantie Assurance Piscine MMA…

(1) Le tarif ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m2. Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018. 

(2) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites et exclusions de garanties et, dans le respect des plafonds de remboursement qui sont précisées au contrat d’assurance.