Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Voiture hydrogène ou électrique : le comparatif

Alors que la transition vers une mobilité plus propre est engagée, une question peut se poser : faut-il acheter une voiture électrique ou hydrogène ? Bien que très différentes, les deux technologies sont présentées comme des solutions peu polluantes. Découvrez notre comparatif hydrogène/électrique afin de faire votre choix plus facilement.

MMA_Infog-Voiture-hydrogène-électrique_897x505.jpg

La voiture électrique est aujourd’hui une réalité. Mais que penser de l’avenir de la voiture à l’hydrogène…

Voiture électrique ou hydrogène : le match en 6 critères

Voiture hydrogène électrique1.    Performances des voitures électriques et à hydrogène
2.    Confort au quotidien : qui a l’avantage ?
3.    Environnement : quelle est la voiture la plus verte ?
4.    Coût d’achat : avantage électrique ou hydrogène ?
5.    Stations de recharge : quelles sont les possibilités ?
6.    Technologie d’avenir : voiture électrique ou hydrogène ?


©AdobeStock

1- Performances : la voiture à hydrogène prend les devants

Meilleure autonomie de la voiture à hydrogène
À l’heure actuelle, l’un des inconvénients de la voiture électrique reste son autonomie. L’inquiétude est d’autant plus grande que l’écart entre autonomie théorique et autonomie réelle peut parfois être importante, tout particulièrement selon les conditions de conduite (température, type de conduite, vitesse, etc.). 

La voiture à hydrogène plus puissante
Les performances, au premier rang desquelles la vitesse maximale, constituent aussi un écueil régulièrement pointé du doigt. À titre d’exemple, la Renault Zoé – l’un des principaux modèles vendus au cours des dernières années – affiche une autonomie de 390 kilomètres, une vitesse maximale de 135 km/h et un 0 à 100 km/h réalisés en 13,5 secondes. À cela, il convient toutefois d’apporter deux nuances principales :

  • Les modèles électriques les plus puissants affichent des performances dignes des meilleures voitures thermiques, à l’image de la Tesla Model S Plaid (637 kilomètres d’autonomie et une vitesse de pointe de 322 km/h).
  • Les voitures électriques sont suffisantes pour un usage quotidien (hors gros rouleurs ou trajets exceptionnels), dans la mesure où les Français ne parcourent que 400 kilomètres par semaine en moyenne(1).

Malgré tout, les performances des – rares – voitures à hydrogène sont sans commune mesure avec celles de leurs homologues électriques. 

L’exemple de la Toyota Mirai Hydrogène est d’ailleurs le plus parlant : la Japonaise réalise le 0 à 100 km/h en 9,6 secondes et affiche une vitesse maximale de 175 km/h. 
Mais, surtout, sa consommation mixte est uniquement de 0,76 kg/100 km (pour un réservoir de 5 kilos), soit une autonomie théorique de près de 658 kilomètres. En octobre 2021, la Toyota Mirai est même parvenue à réaliser 1 360 kilomètres avec un seul plein(2). De quoi lever les doutes des automobilistes les plus exigeants en la matière.

Découvrez nos tarifs d’assurance auto

à partir de 11€/mois(3)

2- Confort au quotidien : voitures électriques et hydrogène au coude à coude

Exception faite de la recharge, les voitures à hydrogène et électriques présentent des qualités d’usage globalement similaires. Au quotidien, ces deux technologies se distinguent en effet par :

  • Un fonctionnement silencieux.
  • Une grande réactivité au démarrage.
  • L’absence de pollution à l’usage.

Néanmoins, les voitures électriques peuvent se démarquer sur un point : un entretien moindre. Alors que les véhicules hydrogène reposent sur une motorisation semblable à celle d’un modèle thermique, leurs homologues électriques n’embarquent que très peu de pièces mécaniques, celles-ci étant les plus à même de s’user.



Vous souhaitez changer de voiture ?

Retrouvez les services, avantages et réductions réservés aux assurés MMA(4) !

Changer de voiture

3- Environnement : la voiture hydrogène et électrique au coude à coude, avec un avantage pour l’hydrogène

Les véhicules électriques et hydrogènes n’émettent aucun polluant en utilisation : les premiers ne rejettent rien, tandis que les seconds ne dégagent que de la vapeur d’eau. Pourtant, d’autres éléments sont à prendre en compte pour dresser le bilan carbone global des deux technologies. 

Bilan carbone et production des véhicules
En ce qui concerne la production tout d’abord, électriques et à l’hydrogène présentent des défauts semblables :

  • 94% de l’hydrogène français est produit à partir de ressources fossiles, à l’origine d’importantes émissions de CO2(5).
  • Le bilan carbone de l’électricité dépend principalement de son mode de production et du mix énergétique de chaque pays (énergies renouvelables, nucléaire, charbon, etc.).
  • L’extraction des métaux nécessaires à la production des batteries lithium-ion, utilisées par les véhicules électriques, est une source importante de pollution.

Avantage « recyclage » pour les voitures à hydrogène
La voiture à hydrogène se démarque en ce qui concerne sa seconde vie. En effet, la quasi-intégralité de ses composants peut être recyclée ou réutilisée. 
Ce qui n’est pas le cas de la voiture électrique, notamment en raison des difficultés actuelles à recycler les batteries : la règlementation n’impose d’ailleurs d’en valoriser que la moitié du poids moyen (contre 65% pour les batteries plomb des véhicules thermiques par exemple)(6)
En 2020, une étude estimait d’ailleurs que – sur l’ensemble de son cycle de vie – une voiture hydrogène rejetait entre 130 et 230 grammes de CO2/km, contre 160 à 250 grammes pour son équivalent électrique(7). Des résultats qu’il convient toutefois de nuancer car ils s’appuient sur un mix énergétique encore largement carboné.

4- Coût d’achat : la voiture électrique en pole position

Si le prix d’achat d’une voiture électrique est toujours un frein pour plus de la moitié des automobilistes français(8), leur tarif est pourtant raisonnable en comparaison de celui de leurs homologues à hydrogène. 

Prix voitures électriques
Pour preuve, les deux véhicules électriques les plus vendus en 2021 sont proposés à partir de 43 800 euros pour la Tesla Model 3 et de 32 000 euros pour la Renault Zoé (en achat intégral), avant déduction du bonus écologique (7 000 euros jusqu’au 31 juin 2022, puis 6 000 euros jusqu’au 31 décembre 2022). 
Et l’offre de voitures électriques se démocratise encore avec l’arrivée de modèles plus abordables. Outre la triplette Volkswagen e-up, Skoda Citigo iV et Seat Mii Electric dont la production s’est interrompue, proposées aux alentours de 22 000 euros, c’est bien la Dacia Spring qui pourrait tout chambouler, et ce, grâce à son prix d’appel de 17 390 euros hors bonus(9).

Prix voitures à hydrogène
Avant même d’évoquer leur prix, les voitures à hydrogène souffrent d’un problème de taille : la faiblesse de leur gamme. En effet, à l’heure actuelle, seuls deux modèles à hydrogène sont commercialisés en France. 
À cela s’ajoute un prix rédhibitoire pour la majorité des automobilistes : à partir de 74 900 euros pour la Toyota Mirai et de 79 900 euros pour la Hyundai Nexo(9), avant déduction du bonus de 2 000 euros (1 000 euros à compter du 1er juillet 2022).

5- Stations de recharge : la voiture électrique largement en tête

Certes, la voiture à l’hydrogène est souvent vantée pour sa rapidité de recharge. Et à juste titre : il ne faut que quelques minutes pour faire le plein. 
Toutefois, ce serait oublier la quasi-absence de stations de recharge à hydrogène en France, dont le nombre tourne aux alentours de 30 sur l’ensemble du territoire(10)
De quoi limiter considérablement l’intérêt de la technologie, et ce, bien que le gouvernement songe à favoriser son développement. Question budget, il faut d’ailleurs compter environ 10 euros pour un kilo d’hydrogène, soit un coût énergétique tournant aux alentours de 8 à 10 euros aux 100 kilomètres.

D’un point de vue budget de recharge, la voiture électrique l’emporte déjà haut la main : à en croire EDF, il faudrait compter entre 1,5 et 4 euros aux 100 kilomètres en moyenne(11). Bien que l’objectif des 100 000 bornes à la fin 2021 n’ait pas été atteint, les véhicules électriques peuvent malgré tout compter sur plus de 53 000 points de recharge début 2022, soit une augmentation de 64% en l’espace d’un an seulement(12)

Enfin et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la démocratisation des voitures électriques ne semble pas devoir poser de problèmes de production. En effet, selon une étude du RTE, la France serait tout à fait à même d’alimenter un parc de 15,6 millions de véhicules d’ici 2035(13). Le renouvellement progressif du mix énergétique, entraînant une hausse des capacités de production, le développement de la recharge programmée et l’encouragement aux recharges lentes sont d’ailleurs autant de pistes déjà envisagées pour assurer cette transition.

6- Technologie d’avenir : voiture électrique ou hydrogène ?

Si le nombre de voitures à hydrogène vendues en France se compte en centaines, ce n’est pas sans raison : la technologie ne semble pas pouvoir répondre aux besoins des particuliers, tout du moins à l’heure actuelle. 

Les bâtons dans les roues de la voiture à hydrogène 
Le coût très élevé pour construire des stations de recharge d’hydrogène, bien plus important que pour une borne électrique, tout comme les difficultés de stockage et d’approvisionnement en hydrogène en sont d’ailleurs les principales raisons.

Malgré tout, l’hydrogène pourrait trouver son salut auprès des transporteurs, à condition que ces derniers disposent de leur propre solution de recharge. La technologie pourrait répondre à leurs besoins suite à l’arrêt de la production de véhicules thermiques, dans la mesure où l’électrique n’est que peu adaptée aux véhicules lourds et limite les volumes de chargement (en raison de la batterie).

L’HYDROGENE, UNE SOLUTION POUR LE TRANSPORT DE PERSONNES ET DE MARCHANDISES

Camions, trains, avions… pour les véhicules nécessitant de la puissance, l’hydrogène est une énergie d’avenir. Les premiers trains de passagers fonctionnant à l'hydrogène pourraient rouler en Allemagne très prochainement. De son côté, la France va consacrer 1,5 milliard d'euros sur trois ans pour parvenir à un avion neutre en carbone en 2035(14).

La voiture électrique, c’est maintenant !
La voiture à hydrogène n’étant pas encore celle des particuliers en recherche d’une mobilité plus verte, tout laisse à penser que la voiture électrique est la solution d’avenir à moyen terme. Les incitations fiscales, les investissements de l’État, le développement rapide des bornes, l’arrêt programmé des véhicules thermiques, les stratégies électrifiées des constructeurs (Renault, Nissan, etc.)… autant d’éléments qui tendent à confirmer que l’électrique, contrairement à l’hydrogène, sera le bon choix dans les années qui viennent.

Et l’hybride dans tout cela ?
Malgré ses avantages, l’électrique n’est pas forcément encore adaptée à tous les automobilistes, notamment en raison de son autonomie et des éventuelles difficultés de recharge. Dans ce contexte, la voiture hybride – qu’elle soit rechargeable ou non – peut constituer un premier pas vers une mobilité plus verte, dans la mesure où elle permet de lever ces deux principaux inconvénients. Ce n’est d’ailleurs pas sans raison si plus de 427 000 véhicules hybrides neufs ont été vendus en 2021, soit près de 26% du marché(15), et que 78% des possesseurs d’un tel véhicule sont convaincus par l’électrification(8).

© zahar2000/Istock
Nouvelle voiture : choisissez l’Assurance Auto MMA

Découvrez les points forts de l’Assurance Auto MMA :

  • Zéro malus au premier sinistre(16).
  • Bonus 50 définitif(16).
  • Faites des économies en payant que les kilomètres parcourus(17).
  • Bénéficiez d’une réduction sur la 2ème assurance auto(18).

Avec l’Assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Tarifs à partir de 11€/mois(3).

Sources et notes de rédaction :
(1) Source : Enquête nationale Mobilité et modes de vie 2020 - Forum Vies Mobiles - 2021
(2) Toyota Mirai hydrogène Sets GUINNESS WORLD RECORDS™ Title with 845 Mile Zero Emission Journey - Toyota – 2021
(3) Le tarif d’assurance ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour un conducteur d’une Toyota Aygo essence 3 CV 1.0 VVTI X-play avec bonus de 50, âgé de plus de 25 ans, conducteur principal seul, assuré en conducteur principal en continu depuis plus de 3 ans et pas de sinistre au cours des 3 dernières années. Usage privé et trajet domicile – travail. Véhicule stationné dans un garage et box à Dinan. Moins de 10 000 km. Cotisation mensuelle TTC du Auto Access MMA (CG615) ou du contrat Auto MMA (CG614), formule Tiers, intermédiaire et Tous risques au 24/05/2019.
(4) Remise achat Club Auto pour les assurés MMA - voir conditions sur https://services-avantages-clients.mma.fr/u-mobilite/fo-clubauto.html 
(5) Plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique - Ministère de la Transition Écologique et Solidaire - 2020
(6) Batteries électriques - Directive Européenne 2006/66/CE du Parlement européen et du Conseil du 6 septembre 2006 - Journal officiel de l’Union européenne – 2006
(7) Fueling the Future of Mobility : Hydrogen and fuel cell solutions for transportation - Deloitte - 2020
(8) Baromètre Energies – L’Argus - 2021
(9) Tarifs voitures électriques et hydrogènes constatés au 26/01/2022.
(10) Carte des stations à hydrogène en France - H2 Mobile – 2022
(11) Quel est le coût de recharge d’une voiture électrique ? - EDF – 2021
(12) Le nombre de points de recharge ouverts au public a augmenté de 64% en un an - Avere France – 2022
(13) Avenir des trains et avions à hydrogène – source : https://information.tv5monde.com/info/voitures-trains-avions-et-si-l-hydrogene-etait-l-avenir-de-la-mobilite-369923
(14) Développement du véhicule électrique et système électrique : Une faisabilité sereine et une contribution économique et écologique vertueuse à l’horizon 2035 - RTE - 2019
(15) Le marché automobile français : Décembre 2021 - PFA – 2022
(16) Cet avantage est attaché au conducteur principal du contrat. Offre valable pour la souscription de l’Assurance Auto MMA (CG 614) et des Renforts Indemnisation et Dépannage. Vous n’aurez pas de malus chez MMA après un 1er accident responsable : accessible après 3 ans consécutifs sans sinistre responsable chez MMA si votre bonus légal est compris entre 0,85 et 0,50. Vous gardez votre bonus 0,50 définitivement chez MMA : accessible après 3 ans consécutifs au bonus 0,50, sans sinistre responsable. MMA se réserve le droit de mettre fin au contrat, conformément au code des assurances, dans les situations mettant en cause le comportement du conducteur (délit de fuite, conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants), de l’assuré (défaut de paiement, fraude) ou en cas d’aggravation du risque.
(17) Offre soumise à conditions et réservée au contrat Assurance Auto MMA (CG 614) - À chaque échéance anniversaire du contrat, si vous avez parcouru moins de kilomètres que ceux correspondant au forfait kilométrique choisi, soit vos kilomètres sont reportés automatiquement sur l’année suivante, soit vous demandez le remboursement des kilomètres non parcourus sur simple déclaration. Le prix du kilomètre remboursable est défini selon plusieurs critères (véhicule, forfait kilométrique…). Il vous sera notamment précisé sur votre devis. Le remboursement est effectué dans les limites et conditions fixées au contrat. Pour en savoir plus, contactez votre Agent MMA.
(18) Offre soumise à conditions. Pour en savoir plus, contactez votre Agent MMA.