Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Les avantages des voitures électriques… et les inconvénients

Du fait des progrès technologiques réalisés, rouler aujourd’hui en véhicule électrique peut être vraiment intéressant. Le point sur les avantages et les inconvénients des voitures électriques : 6 items passés au crible…

Avantages_inconvenients_VE_Shutterstock_897x505.jpg

D’après le site www.automobile-propre.com, la voiture électrique a enregistré plus de 110 000 immatriculations en 2020, soit + 157% par rapport à 2019.
©Shutterstock

Voiture électrique : balance Avantages / Inconvénients – 6 items passés au crible

VE_sommaire_AdobeStock.jpg1- Conduire une voiture électrique
2- Voiture électrique, voiture propre
3- Batterie des voitures électriques
4- Recharge de la voiture électrique
5- Prix d’achat une voiture électrique
6- Coût annuel d’une voiture électrique

Alors, votre prochaine voiture sera électrique ou non ?

© AdobeStock

1- Conduire une voiture électrique

J Facilité et confort de conduite
Les voitures électriques sont propres, maniables, confortables et simples à conduire. Le moteur permet de franches accélérations pour s’insérer dans une file ou effectuer un dépassement rapide. Et l’absence de boîte de vitesse fait que l’accélération est totalement linéaire, alors qu’elle se fait par paliers sur les voitures thermiques équipées d’un système d’embrayage manuel ou automatique. Résultat, la puissance est libérée quasi instantanément.

J Conduite silencieuse
Les voitures électriques sont aussi très silencieuses, ce qui apporte un vrai bien-être de conduite. Revers de la médaille, l’absence de bruits s’est avérée constituer un danger pour les piétons et cyclistes. De ce fait, les constructeurs ont maintenant l’obligation de rendre leurs voitures moins silencieuses… et se livrent aujourd’hui une bataille du bruit à renfort de « designers sonores » !

Des garanties essentielles pour une couverture personnalisée

2- Voiture électrique, voiture propre

J Voiture électrique Crit’Air 0
La voiture électrique est une voiture propre : elle n’émet pas de CO2, de fumée, ni de particules à l’usage. A ce titre, elle revêt le précieux sésame Crit’Air 0 ! 
Outre la satisfaction d’avoir choisi un moyen de transport non polluant, acheter une voiture propre permet d’accéder à deux avantages qui vont devenir de plus en plus cruciaux : 

  • On peut rouler en voiture électrique lors des pics de pollution.
  • On peut circuler et stationner dans les ZFE, ces Zones à Faibles Emissions qui se multiplient, restreignant l’accès aux centres-villes.

Pourquoi ces avantages sont-ils importants ?
La lutte anti-pollution n’est qu’à son début et les mesures prises vont être de plus en plus contraignantes, notamment pour les voitures. Par exemple, à l’horizon 2025, il ne sera sûrement plus possible de rouler en voiture diesel en ville. 
Acheter une voiture électrique aujourd’hui, c’est se donner la liberté de circuler partout dans les années à venir.

L Le point noir écologique
La technologie des voitures électriques n’a pas fini de s’améliorer, notamment en ce qui concerne les batteries. Aujourd’hui, leur production et leur recyclage constituent un véritable point noir écologique. Les recherches avancent pour remédier à ce problème crucial pour la planète et développer une voiture électrique complètement respectueuse de l’environnement.

3- Batterie des voitures électriques

J 300, 400, 500 km d’autonomie
Une nouvelle génération de voitures électriques dont les batteries permettent de faire beaucoup plus de kilomètres est enfin sur le marché. Jusqu’alors réservés aux berlines et SUV haut de gamme, les nouveaux accumulateurs offrent une autonomie en conduite réelle aux alentours des 300/400 kilomètres, voire 500 pour les voitures Tesla.

L Autonomie limitée sur routes et autoroutes
La voiture électrique est aujourd’hui parfaitement adaptée aux petits et moyens trajets quotidiens, en ville ou en campagne. 
Pour les longs trajets par contre (plusieurs centaines de kilomètres) sur routes et surtout sur autoroutes, l’autonomie et les problèmes de lieux et temps de recharge restent épineux. Il est dans tous les cas nécessaire d’adapter sa conduite pour faire des économies de batterie : réduction de sa vitesse et éco-conduite, car l’autonomie des voitures affichée dans les plaquettes de vente est celle en situation idéale. A vitesse rapide, il faut savoir qu’elle fond très vite.

Jusqu’à 40%
de remise sur
votre véhicule neuf
Assuré MMA, achetez votre voiture moins cher(1).

4- Recharge de la voiture électrique

J Les points de recharge en ville
Au bureau, dans un centre commercial, un parking, une concession automobile, en voirie…. les possibilités de recharge en villes sont multiples, le must étant d’installer une borne à domicile pour recharger sa voiture électrique pendant la nuit, de surcroit aux heures creuses. 

J Des chargeurs rapides disponibles sur routes et autoroutes
Outre Tesla qui propose à ses clients (et uniquement ceux-là) des stations de recharge ultra-puissantes, il est possible de trouver des bornes de recharge très rapides sur les routes et autoroutes pour refaire le plein d’énergie et repartir à l’attaque des kilomètres.

L Pas assez de stations de recharge en France
Le nombre de bornes de recharge pour voitures électriques est en constante augmentation sur le territoire français depuis quelques années, mais le niveau actuel reste loin d’être suffisant. Une station de recharge en moyenne tous les 70 km comme c’est actuellement le cas sur autoroutes, constitue un véritable point faible, d’autant que les bornes ne sont pas toujours en état de marche et qu’il arrive qu’il faille rouler 140 km pour trouver une station fonctionnelle, au risque de tomber en panne de batterie électrique…


Pour corriger ce point faible, le Gouvernement français s’est fixé un objectif ambitieux : équiper le territoire de 100 000 bornes de recharge pour véhicules électriques d’ici 2022. 


L Un temps de recharge encore trop long
Le temps de charge des batteries est le véritable talon d’Achille des voitures électriques. C’est certainement même l’inconvénient majeur de ce type de véhicule, au-delà même du manque d’autonomie.
Il faut compter, dans le meilleur des cas, plus d’une heure et demi pour atteindre 80% du plein d’énergie de la batterie avec un chargeur rapide. 
Seuls les « superchargeurs » Tesla peuvent s’acquitter d’une telle tâche en une petite vingtaine de minutes, mais ils ne fonctionnent qu’avec les modèles de la marque. Les stations de charge rapide, quant à elles, permettent une recharge en 1 heure voire 30 minutes pour les plus puissantes… Mais comparé au temps qu’il faut pour faire un plein d’essence, cela reste un gros inconvénient. 

L Le cumul « bornes insuffisantes » / « temps de recharge long » fait mal
L’addition de ces deux inconvénients fait que les conducteurs de voitures électriques peuvent facilement se retrouver dans une queue de station de recharge sur autoroute où l’attente peut durer potentiellement plusieurs heures. Alors, quand sur un long trajet, il faut s’arrêter deux à trois fois pour recharger sa voiture électrique, il peut arriver que l’on passe plus de temps dans les stations de recharge qu’à rouler !

L’ASSURANCE AUTO MMA INTERESSANTE POUR LES VOITURES ELECTRIQUES

assistance-auto.jpg (assistance auto)Avec le Renfort Dépannage de l’Assurance Auto MMA, vous bénéficiez de l’Assistance Panne Maxi(2).
Grâce à cette garantie, en cas de panne de batterie sur une voiture électrique, MMA ASSISTANCE prend en charge le remorquage de votre véhicule jusqu’à la borne de recharge la plus proche(2).

© Stockbyte/Thinkstock

Plus généralement, en cas de panne ou d’accident, avec le Renfort Dépannage(2) :

  • MMA intervient devant chez vous, comme partout en Europe, 7j/7 et 24h/24 pour porter assistance à votre véhicule et à ses passagers si nécessaire(2).
  • MMA vous procure jusqu’à 30 jours un véhicule de remplacement en cas de perte ou d’immobilisation de votre voiture(2).

5- Prix d’achat d’une voiture électrique

J Les voitures électriques, chouchoutes des aides de l’Etat
Bonus écologique, prime à la conversion, prime ZFE… les aides financières accordées par l’Etat pour acheter une voiture électrique sont actuellement vraiment intéressantes (d’autant plus jusqu’au 30 juin 2021). Le Gouvernement français, comme ses homologues européens, pousse les véhicules propres pour préserver l’environnement.

L La voiture électrique reste chère à l’achat… quoi que…
Depuis des années, le prix des voitures électriques est plus élevé que celui des modèles thermiques. Mais, depuis 2019/2020, le nombre de modèles électriques sur le marché a fortement augmenté et les prix des voitures ont tendance à se rapprocher de leurs équivalents thermiques.
Et si l’on déduit les aides de l’Etat (bonus écologique, prime à la conversion, prime ZFE), le prix de revient final de l’électrique peut se situer au niveau du thermique, voire même en dessous. 
Exemple, le prix d’une Renault Zoé à 32 000 euros(3) peut descendre à 18 000 euros si on cumule les 14 000 d’aides possibles (5 000 euros de prime à la conversion + les 7 000 euros de bonus écologique + 1 000 euros de prime ZFE + une prime territoriale de 1 000 euros).

6- Coût annuel d’une voiture électrique

J L’électricité plus économique que l’essence ou le gasoil
Le coût de l’électricité est bien moindre que celui des différents carburants fossiles. De ce fait, les voitures électriques se montrent bien plus économiques à l’usage. Ainsi, si l’on prend une consommation moyenne de 15 kWh/100 km, le prix au kilomètre d’une voiture électrique rechargée à domicile est environ trois à quatre fois moins élevé que celui d’un véhicule thermique(4) (comptez entre 8 et 11 euros pour une batterie de 50 kWh(4)).

J Un coût d’entretien inférieur pour les voitures électriques
Entretenir une voiture électrique est relativement simple : pas de vidange, de filtre à air, de filtre à carburant, d'huile de boîte, pas de changement d’embrayage ni de contrôle de l’échappement, etc. Même les plaquettes de freins s'usent beaucoup moins sur un véhicule électrique que sur son équivalent thermique, du fait du freinage régénératif utilisé pour recharger la batterie. 
De plus, les révisions recommandées sont moins fréquentes sur les voitures électriques : tous les 30 000 kilomètres, contre 15 000 kilomètres pour un moteur essence et 20 000 kilomètres pour un diesel.

Tous ces éléments réunis font que, d’après les constructeurs Renault et Peugeot, l'entretien d'une voiture électrique coûte jusqu'à 40% moins cher que celui d'une voiture thermique(5).

J Une prime d’assurance réduite sur les véhicules électriques
Les députés ont adopté, vendredi 13 novembre 2020, un amendement au projet de Loi de finances supprimant la Taxe Spéciale sur les Conventions d'Assurances (TSCA) pour les véhicules électriques acquis entre 2021 et 2023. De ce fait, la prime d’assurance des voitures électriques s’en voit réduite.

L Le nombre de mécaniciens spécialistes de l’électrique
La poussée de l’électrique étant relativement récente (quelques années), les techniciens qualifiés pour entretenir et réparer les véhicules électriques sont encore peu nombreux et un passage par le réseau du constructeur s'impose souvent, avec des tarifs plus élevés.

L Changer la batterie électrique de sa voiture revient cher
En général, les batteries des voitures électriques sont garanties 7 ou 8 ans à 66 - 75% de leur capacité ou 100 000 - 160 000 km. Des extensions de garantie peuvent être également proposées pour les conducteurs qui souhaitent être protégés plus longtemps. 
On estime actuellement que la durée de vie d’une batterie électrique est de 10 ans environ. Ensuite, il faut la changer et c’est là que le bât blesse : une batterie coûte au minimum aujourd’hui 8 000 euros. Maintenant, c’est sans compter la baisse probable des prix dans les années à venir…

Alors, votre prochaine voiture sera électrique ou non ?

Acheter une voiture électrique est une possibilité de plus en plus alléchante et dans de nombreux pays, les gouvernements poussent le marché automobile dans cette direction.
Et cette possibilité risque de se transformer rapidement en certitude puisque pour des raisons écologiques, les véhicules thermiques vont être de plus en plus taxés et freinés dans leur liberté de circulation.

La question est donc plutôt de savoir quand acheter sa voiture électrique : maintenant, ou plus tard ?
La réponse n’est pas simple car elle dépend du profil de conduite de chacun : 

  • Rouleurs principalement citadins, la voiture électrique vous tend les bras et si vous souhaitez encore circuler en ville dans les mois et années à venir, le choix d’un véhicule propre est indispensable. Peut-être votre municipalité a-t-elle déjà lancé sa ZFE et ses restrictions de circulation pour tous les véhicules polluants…
  • Gros rouleurs, la question de l’électrique est très discutable aujourd’hui étant donné les inconvénients actuels des temps de recharge et du nombre de bornes à disposition. Maintenant, les années à venir devraient être bien différentes et changer la donne plus rapidement qu’on ne le pense !
  • Pour les rouleurs modérés, tout dépend de votre situation personnelle, de votre lieu d’habitation, urbain ou rural (bornes à proximité ?), des types de routes empruntées (voies à 80 et 90 km/h ou autoroutes) ainsi que du nombre de véhicules dans votre foyer. 

Le profil des conducteurs de véhicules électriques d’après l’étude Enedis(6)

  • 8 utilisateurs d’un véhicule électrique sur 10 possèdent déjà un autre véhicule (thermique). 
  • Pour ces utilisateurs, dans 73% des cas, le véhicule électrique est le véhicule principal en termes de kilomètres parcourus.
  • La distance moyenne roulée au quotidien avec le véhicule électrique est de 43 km par jour.

Penser également à la revente 
Acheter un véhicule diesel aujourd’hui n’offre guère d’opportunités de revente dans les prochaines années. C’est de même, mais dans une moindre mesure pour les véhicules essence. La voiture électrique ayant davantage d’avenir, sa revente sera forcément plus aisée, à condition de ne pas attendre trop longtemps pour qu’elle ne soit pas complètement dépassée.
Enfin, une solution est également intéressante : acheter sa voiture électrique en LOA (Location avec Option d’Achat) ou LLD (Location Longue Durée).

© AdobeStock
Nouveau : depuis le 1er janvier 2021, l’assurance auto de votre véhicule électrique est moins chère

Depuis le 1er janvier 2021, si vous achetez un véhicule électrique, votre cotisation d’assurance est exonérée de la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance (TSCA) jusqu’au 31 décembre 2023. 
C’est l’une des mesures issues des propositions de la Convention Citoyenne pour le climat, qui concerne tous les véhicules électriques (sauf les EDPM, les vélos à assistance électriques et les voitures hybrides). Avec cette mesure, vous économisez en moyenne 16% sur l’assurance de votre voiture électrique en 2021 par rapport en 2020(6)

Le plus MMA : pour vous encourager dans le choix électrique, vous bénéficiez d’une remise supplémentaire de 10% sur la cotisation annuelle 2021 de votre contrat Assurance Auto MMA(7)
Pour en profiter, rendez-vous en agence !

(1) Remise achat Club Auto pour les assurés MMA - voir conditions sur https://services-avantages-clients.mma.fr/u-mobilite/fo-clubauto.html 
(2) Assurance Auto MMA - Renfort indemnisation dépannage - Voir https://www.mma.fr/assurance-auto/renfort-indemnisation-depannage.html - Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières (CG614).
(3) Exemples de prix de voitures électriques – Source : https://www.automobile-propre.com/voiture-electrique/
(4) Prix de la recharge complète d’une voiture électrique à domicile – Source : https://particulier.edf.fr/fr/accueil/guide-energie/electricite/cout-recharge-voiture-electrique
(5) Coût de l’entretien d’une voiture électrique – Source : https://www.peugeot.fr/prestations-apres-vente/entretien/entretien-vehicule-electrique.html ; https://www.renault.fr/faq-electrique/avantages-vehicules-electriques.html
(6) Etude Enedis «Enquête comportementale auprès des possesseurs de véhicules électriques : habitudes de roulage et de recharge » - avril 2020 - https://www.enedis.fr/sites/default/files/Enedis_Enquete_BVA_DEF.pdf
(7) Moyenne calculée sur le contrat Assurance Auto MMA (CG614) avec une exonération de la TSCA de 33% appliquée à la prime versée au titre du contrat d’assurance couvrant la responsabilité civile des véhicules terrestres à moteur et de la TSCA de 18% appliquée à la prime versée au titre du contrat d’assurance couvrant les autres risques (garanties de dommages).
(8) Du 02/01/2021 au 31/12/2021, MMA accorde une réduction de 10% pour l’assurance d’un véhicule à motorisation électrique ou hybride rechargeable. Cette réduction est applicable à toute nouvelle souscription ou à toute modification de véhicule sur un contrat en cours réalisée après le 02/01/2021. Réduction applicable une seule fois et déduite automatiquement de la cotisation annuelle du contrat Auto MMA (hors frais et taxes).