Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

La voiture connectée

Dépassement d’une ligne blanche, localisation de places de parking disponibles, alerte piéton, détection des signes d’endormissement… les véhicules d’aujourd’hui sont de plus en plus équipés en objets high-tech afin d’améliorer le confort et la sécurité.

voiture connectée

Les utilisateurs de technologie embarquée ont moins de risques d’avoir un accident.
© Mimi Potter

Services très pratiques

Aujourd’hui, la plupart des voitures neuves sont connectées et disposent d'un ordinateur de bord relié à Internet. Elles offrent ainsi des services issus de l'univers des smartphones et des tablettes tactiles. 

Les informations sur le trafic, la localisation de places disponibles, le coût des parkings, le prix de l'essence ou l'emplacement de bornes pour véhicules électriques sont de plus en plus prisées. 

Par un signal sonore, le système embarqué peut alerter le conducteur d'un danger (ex : détection des piétons et cyclistes, franchissement de ligne blanche) ou prévenir automatiquement les secours en cas d'accident.

Avec ses services annexes - information trafic, restaurants à proximité, etc.- et d’assistance - pilotage automatique dans les bouchons, aide au freinage, aide au créneau, etc.-, la navigation GPS de la voiture connectée facilite la conduite.

Sans oublier la musique en continu (streaming), les réseaux sociaux, les jeux vidéo, la communication (SMS, email)... Une voiture connectée donne accès aux divertissements grâce, par exemple, à des tablettes incrustées dans les appuie-têtes pour les passagers à l'arrière.

Vous avez la fâcheuse habitude d’oublier où vous avez mis vos clés de voiture ? Grâce à un petit badge relié à une application mobile, une sonnerie retentit lorsque vous vous trouvez à 30 mètres de l’objet perdu. Au-delà, l’application vous indique la dernière position GPS enregistrée.

Système et électronique embarqués, des objets de plus en plus intelligents

La voiture communicante, c’est aussi des objets intelligents pour vous aider au quotidien.

Vous faites partie de ces conducteurs qui ne vérifient pas régulièrement l’usure des pneumatiques ? Des bouchons posés sur la valve de vos pneus - dispositif mécanique qui règle le flux de fluides grâce à un clapet anti-retour - peuvent vous sauver la vie. Équipés d’un capteur, ils surveillent en temps réel l’état de vos pneus. Les informations sont transférées, via Bluetooth, sur votre smartphone. Ainsi, en cas de sous-gonflage ou de crevaison, une alerte retentira sur l’écran de votre mobile.  

Pour lutter contre la somnolence au volant, l’une des principales causes de mortalité routière en Europe, il existe des ceintures de sécurité qui détectent l’endormissement. Des capteurs intégrés dans le siège et sur la ceinture de sécurité décèlent les premiers signes d’assoupissement. Vous êtes alors averti qu’il est temps de faire une pause.

Une opportunité pour la sécurité routière

Détection de l’endormissement, alertes bouchons, informations sur l’usure des pneumatiques, détection des cyclistes, des lignes blanches… La voiture connectée peut aussi se révéler un atout pour la sécurité routière.

Les utilisateurs de technologie embarquée ont moins de risque d’avoir un accident : 73 % d’entre eux se disent plus respectueux des limitations de vitesse et 93 % ralentissent en amont des perturbations routières(1)

Selon l’association la Prévention Routière, le développement de la voiture communicante peut aider la France à passer sous la barre des 2 000 tués par an.

(1) Source : Les Échos, 2 janvier 2014.

Quelles conséquences en termes d’assurance pour la voiture autonome ?

Pour l’instant, la voiture connectée bénéficie des mêmes garanties d’assurance qu’une voiture classique.
 

Cependant, les informations collectées par le système embarqué pourront se concrétiser par la proposition de nouvelles formules d’assurance. C’est déjà le cas avec l’assurance indexée sur les kilomètres parcourus.
 
Enfin, en enregistrant les données des accidents, la voiture connectée va lutter contre les déclarations frauduleuses.

À retenir

  • 73 % des utilisateurs de technologie embarquée se disent plus respectueux des limitations de vitesse.
  • Une voiture connectée dispose d'un ordinateur de bord relié à Internet.
  • Les objets connectés relatifs à la géolocalisation et notamment à l’envoi d’une alerte sont jugés les plus utiles.
  • Les informations collectées faciliteront l’ajustement du calcul des tarifs d’assurance en fonction des risques.
  • Le développement de la voiture communicante ouvre un champ d'opportunités considérables pour améliorer la sécurité sur les routes.

Le conseil de votre Agent Général MMA

Le kit mains-libres est l’un des objets connectés le plus utilisé. Pourtant, téléphoner n’est pas compatible avec la conduite. Dès la sonnerie, la concentration du conducteur est détournée de la route. Le risque est donc sensiblement le même avec un kit mains-libre et un téléphone tenu à la main.
 
Près d'1 accident sur 10 est lié à l’usage du téléphone et les conducteurs qui téléphonent au volant ont 3 fois plus de risque d’avoir un accident(2).

(2) Source : La Prévention Routière.

Assurance Auto MMA

Besoin d'une Assurance Auto ? Pour obtenir des renseignements, faire un devis et trouver la solution qui vous correspond...

Devis Assurance Auto