Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Tracter une caravane : réglementation et conseils

Vous souhaitez partir en vacances avec une caravane ? C’est en effet un bon moyen de voyager en associant liberté et confort. Pour autant, tracter une caravane est une activité très réglementée. Quel permis et règles de conduite ? Quels équipements et précautions pour tirer votre caravane et rouler en toute sécurité ?

MMA_tracter-Caravane.jpg

Partir en vacances avec une caravane nécessite certaines précautions.
© Shutterstock

Caravane : avoir une voiture adaptée au tractage

Pour tracter une caravane, il convient de choisir la voiture la plus adaptée afin de rouler en toute sécurité et sérénité.
La motorisation diesel se prête le mieux à un tel exercice. En effet, pour tirer une caravane, une automobile a besoin d’un moteur avec un haut niveau de couple. Or, les diesels ont naturellement un couple maximal à bas régime plus élevé que les motorisations essence. Les nouveaux moteurs dotés d’un turbo disposent aussi d’un couple relativement élevé.

Il faut aussi avoir une automobile adaptée en taille au gabarit de la caravane.
Pas question de tirer une grande remorque avec une Citroën C1 ou une Renault Twingo ! Le mieux est de prendre un véhicule prévu pour tirer les caravanes et les remorques. Les constructeurs indiquent dans leurs descriptifs la masse que le modèle peut tracter.

La plupart du temps, les breaks, le SUV et autres pick-up sont les plus à même d’assurer cette tâche. En effet, outre une hauteur de caisse appréciable pour l’accrochage, leur châssis est souvent renforcé. Certains véhicules (comme les Volkswagen Tiguan ou Amarok) peuvent même être équipés en option d’un système d’assistance électronique au tractage permettant de faciliter la conduite, en particulier dans les virages et pour les manœuvres.

Reste le choix du mode de propulsion. Traction, propulsion ou quatre roues motrices : quel système est le plus adapté au tractage d’une caravane ? Le caractère sous-vireur d’une traction (les roues motrices à l’avant) sécurise. Il permet d’éviter les risques de tête-à-queue. Pour une sécurité maximale en cas de tractage, un système intégral est le plus appréciable.

Caravane : quel système d’accrochage choisir ?

Sur une voiture neuve, la question du choix ne se pose pas. Le concessionnaire propose des systèmes adaptés à tous les modèles de remorques et de caravanes en fonction de la voiture. En revanche, sur une voiture qu’on possède déjà ou sur une occasion, l’installation d’un crochet d’attelage n’est pas une évidence.

Cette opération ne peut être effectuée que par un garagiste professionnel : pas question de bricoler soi-même sa voiture afin de pouvoir tracter avec. Il faut en effet installer le système de fixation au châssis même afin d’obtenir la plus grande résistance.

Trois systèmes de crochets d’attelage existent :

  • Le plus rudimentaire est le crochet fixe soudé au châssis. Celui-ci tend à disparaitre pour des raisons de sécurité et pour des raisons d’esthétique.
  • La seconde option est de faire poser un crochet d’attelage amovible.
  • La troisième solution (souvent montée par le constructeur lui-même) consiste en un crochet d’attelage rétractable électriquement depuis l’habitacle. Des marques de luxe comme BMW le proposent… Le tarif dépasse par contre les 1 000 euros.

Les règles de sécurité à connaître pour tracter une caravane

Contrairement à un camping-car, il est rigoureusement interdit de faire voyager sa famille (ou ses amis) dans l’habitacle. Tout le monde doit être attaché dans la voiture. Personne ne doit circuler dans la caravane !

Cette règle s’applique même au chien ou au chat. En effet, l’animal doit être soit dans sa boite, soit attaché à la ceinture de sécurité de la voiture.

A chaque voyage, il est impératif de vérifier l’état technique de sa caravane. Il convient de contrôler la pression des pneus et les éclairages (clignotants, feux de position, antibrouillards et feux de stop). Fonctionnent-ils parfaitement ? Pas question de prendre la route avec une ampoule grillée.
Autre point sensible : le freinage. Les caravanes sont équipées d’un freinage asservi à celui de la voiture. Il est indispensable de le contrôler sur quelques kilomètres avant de prendre la route pour un long trajet.

Tracter une caravane : PTRA, permis de conduire, vitesse…

Dans le cas où le PTRA (Poids Total Roulant Autorisé) de la voiture avec la caravane est inférieur à 3 500 kg, la réglementation est identique à celle d’une voiture. L’ensemble peut être conduit avec permis B et les limitations de vitesse sont les mêmes que pour une automobile simple : 130km/h sur autoroutes, 110 sur routes séparées, 80 km/h sur routes et 50 km/h et 30 km/h en ville.

Si le PTRA est supérieur à 3 500 kg, les limitations sont de 90 km/h sur autoroutes et 80 km/h sur les routes. Selon le code de la route, les remorques de plus de 500 kg doivent être immatriculées. Cela signifie que la plupart des caravanes doivent avoir leur propre carte grise.

Pour la conduite, il y a également des règles particulières à respecter quand on tracte une caravane. Il convient d’abord de suivre scrupuleusement, voire d’augmenter les distances de sécurité avec le véhicule de devant. La circulation sur la voie de gauche est interdite (les dépassements de véhicules très lents sont tolérés). Et il est obligatoire de céder le passage aux véhicules de taille inférieure.

Où stationner sa caravane durant l’année comme en vacances ?

Dans la loi, la notion de stationnement est claire : il s’agit « d’une pause de courte durée dans son trajet. On parle de stationnement lorsque la caravane reste attelée à la voiture et qu'elle peut être à tout moment déplacée. »

Dans ce cas, hormis si le maire ou le préfet ont pris des arrêtés interdisant le stationnement, une caravane est soumise à la règle commune en matière de stationnement. Toutefois, il est interdit de séjourner dedans. Pour se faire, seules les aires prévues à cet effet (camping principalement) sont autorisées. Si le propriétaire ou le locataire d’un terrain souhaite installer sa caravane pour une durée de plus de trois mois, il doit effectuer une demande d’autorisation en mairie.

Protégez votre caravane avec MMA !

caravane.jpg © Angelika fischer/Thinkstock

Assurez votre caravane selon vos besoins : seulement en été ou toute l’année, au tiers ou tous risques… Et quelle que soit la formule, l’Assurance Caravane MMA vous protège et vous accompagne grâce à des garanties essentielles et optionnelles :
responsabilité civile(1), indemnisation en cas d’accident, de vol, d’incendie, ou de catastrophe naturelle(1), assistance 24h/24 et 7j/7(1), assurance des objets qu’elle contient(1)

Assurance Caravane

(1) Dans les conditions, limites et garanties fixées au contrat souscrit.