Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Tourisme médical : le prix à payer

Soins dentaires, chirurgie esthétique… Certains actes médicaux sont moins chers à l’étranger qu’en France. Pourtant, soyez vigilants avant de céder à l’appel du prix.

tourisme médical

Recourir à la chirurgie esthétique à l'étranger peut être plus économique mais il est important de bien s'y préparer.
© Leonardo da

Soins à l'étranger, un phénomène pas si marginal

En France, on estime à 120 000 le nombre de patients qui franchiraient chaque année la frontière pour des traitements dentaires de réhabilitation - implants, couronnes - ou des soins purement esthétiques - blanchiment, facettes - (1) :

  • Et pour cause : 600 euros pour un implant et une couronne en Turquie, 700 euros en Tunisie, 800 euros en Hongrie, contre 1 700 euros en France… Les offres sont plus alléchantes à l’étranger.
  • La Hongrie concentre à elle seule un quart des remboursements de soins dentaires. Elle est suivie par l’Espagne, puis le Portugal.

Le Maroc, la Tunisie et la Turquie sont, quant à eux, des pays plutôt spécialisés dans la chirurgie esthétique

(1) Chiffres CNSE (Centre national des soins à l’étranger).

Le saviez-vous ?

500 Occidentaux ont effectué une intervention esthétique en Tunisie - contre 200 000 en France - (2). Un chiffre qui ne cesse d’augmenter.
D’où le développement des agences de voyages spécialisées qui proposent des packages à des prix ultra compétitifs : la pose de prothèses mammaires en Tunisie revient par exemple à 2 600 euros, voyage compris, contre 6 000 euros en France.

(2) Source Doctissimo – Mars 2011.

Chirurgie esthétique à l’étranger : prenez votre temps avant de passer à l’acte

Si les offres des praticiens étrangers et des tours opérateurs sont très intéressantes, la chirurgie esthétique à l’étranger n’est pas sans risque.

En France, les agences de voyage n’ont pas le droit de vendre des prestations médicales, incluant des actes chirurgicaux. Pourquoi ? Parce qu’elles ne disposent pas d’assurance en responsabilité civile en cas de complications. Seule la vente de thermalisme ou de thalassothérapie est autorisée.

Les offres sur Internet sont donc proposées par des agences étrangères, ou par des entreprises françaises qui ne sont pas des agences de voyage. Prudence : ces sociétés n’offrent en général aucune garantie quant à la qualité des prestations médicales du pays et au suivi postopératoire.

Préparez-vous bien

Vous décidez d’aller au bout de votre projet ? Soyez très vigilant sur les conditions de garanties : que se passe-t-il en cas de complications ? Pouvez-vous ramener votre dossier médical en France ? Pourrez-vous continuer à communiquer avec l’équipe médicale à votre retour ?

Renseignez-vous aussi sur la formation des médecins. Demandez à l’établissement un contrat stipulant les compétences du chirurgien, la nature des actes réalisés, les conditions de suivi postopératoire et de prise en charge d’éventuelles complications.

Bon à savoir

Avant de partir, parlez-en avec votre médecin traitant : il pourra vous conseiller. Enfin, prévoyez un délai avant votre retour : prendre l’avion dans les jours qui suivent une intervention chirurgicale est déconseillé.

Prise en charge des soins à l’étranger

Sur les 2 milliards d’euros de soins dentaires remboursés en 2012 par l’Assurance-maladie, 2,5 millions l’ont été pour des traitements réalisés à l’étranger.

Au sein de l’Union européenne, de l’Espace Économique Européen et en Suisse, les soins de santé sont pris en charge par l’Assurance Maladie s’ils sont eux-mêmes couverts dans le pays d’affiliation d’origine. Par exemple, si vous choisissez la Hongrie pour la pose d’une couronne, vous serez remboursé comme si vous étiez traité en France. 
À l’exception des soins « programmés » dans un pays membre de l'UE ou de l'EEE - soins hospitaliers ou nécessitant le recours aux équipements lourds - qui doivent faire l'objet d'une demande préalable auprès de la Caisse d’affiliation.

Hors Espace Économique Européen, les actes médicaux de chirurgie esthétique ou les soins dentaires ne sont pas remboursés. 
Par exemple, si vous choisissez le Maroc pour la pose d’une couronne, vous ne serez pas remboursé et pourtant, en France, vous auriez été pris en charge. Par ailleurs, si au retour vous avez des complications, elles ne seront pas non plus prises en charge par l’Assurance Maladie, ni par les mutuelles complémentaires.

à retenir

  • Prenez le temps de la décision, parlez-en avec votre médecin traitant.
  • En France, les agences de voyage n’ont pas le droit de vendre ce type de prestations sous peine de se voir retirer leur licence.
  • Pour attirer les patients, des agences de tourisme médical et des cliniques étrangères proposent des packages alliant bistouri et tourisme (lifting-safari en Afrique du Sud, visite de Budapest après l’extraction de vos dents…).
  • Soyez très exigeant sur les conditions de garantie : pouvez-vous ramener votre dossier médical en France ?
  • Si des complications apparaissent après une opération esthétique hors Union Européenne, elles ne seront pas prises en charge par l’Assurance maladie.

Mutuelle Santé

Besoin d’une couverture Santé ? Pour obtenir des renseignements, faire un devis et trouver la solution qui vous correspond...

Mutuelle Santé