Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Rétrofit électrique : convertir sa voiture thermique en électrique

Autorisé en France depuis 2020, le rétrofit électrique d’une voiture est encore une technique récente, peu connue des Français. L’opération présente pourtant un intérêt écologique évident.
Reste à voir si l’intérêt économique est au rendez-vous…

623350158

Proposé par quelques entreprises françaises, le rétrofit, la transformation des véhicules thermiques en électriques, n’en est qu’à ses débuts.
© iStock

Rétrofit : une transition énergétique de sa voiture

Parce que l’année 2040 va signer la fin de la vente des voitures à moteur thermique ou hybride en France, la question du choix de son prochain véhicule est importante. Pour ceux et celles qui souhaitent d’ores et déjà rouler dans un véhicule propre, deux solutions sont possibles : acheter un nouveau véhicule ou transformer son véhicule actuel, thermique ou essence, en véhicule électrique.  

Retrofit

 


©AdobeStock

 

Qu’est-ce que le rétrofit électrique ?

Transformer sa voiture thermique en électrique
Le rétrofit électrique d’une voiture est une opération consistant à convertir à l’électrique un véhicule thermique (essence ou diesel), sans accord préalable du constructeur. Il permet donc de donner une seconde vie à votre véhicule essence ou diesel et constitue une alternative à l’achat d’un véhicule électrique neuf ou d’occasion. 

Un cadre très réglementé
Autorisé par la loi depuis le 3 avril 2020, le rétrofit électrique est désormais possible et légal en France, comme dans d’autres pays européens. Loin d’être anodine, cette transformation est soumise à un cadre réglementaire strict et doit être réalisée par une entreprise agréée.
De plus, le rétrofit électrique est réservé à certains véhicules et doit toujours être réalisé par des professionnels habilités, et ce, selon un processus encadré de A à Z.
 
Rétrofit, un intérêt écologique évident
Le rétrofit obéit à un principe simple d’économie circulaire, dans un objectif de transition écologique, qui vise à rénover une automobile encore en état de rouler, plutôt que d’acheter une voiture électrique neuve. 
Cerise sur le gâteau, le rétrofit permet également de rénover des voitures relativement anciennes, comme par exemple une 2 CV ou une coccinelle, du moment qu’elles ne sont pas classées en collection… pour leur donner une seconde vie moderne et « propre » !

Découvrez nos tarifs d’assurance auto

à partir de 11€/mois(1)

Rétrofit électrique : comment cela se passe ? 

Dépose des éléments thermiques
L’opération consiste à retirer le moteur thermique, la ligne et le pot d’échappement, les liquides et autres éléments liés au thermique.

Installation d’un kit Rétrofit
Il s’agit de mettre en place le moteur et le bloc de batteries électriques, ainsi que l’interface de recharge dans la voiture. Pour réaliser cette opération, l’installateur utilise un kit rétrofit fabriqué par une entreprise agréée par le Centre National de Réceptions des Véhicules (CNRV). 

  • Le moteur électrique prend la place du moteur thermique.
  • Les batteries sont posées à l’avant et à l’arrière du véhicule en respectant la répartition d’origine des masses.
  • La prise électrique est installée sous la trappe de l’orifice du réservoir de carburant. 

En fonction du modèle du véhicule et de son ancienneté, il est possible que l’opération varie. 

À savoir : il est interdit de « rétrofiter » une voiture sans utiliser de kit.

HOMOLOGATION RETROFIT – CARTE GRISE

Chaque fabricant dispose d’un agrément, permettant à ce que le kit rétrofit de la voiture soit déjà homologué. Ainsi, une fois la transformation réalisée, le certificat de conformité est transmis par le fabricant au propriétaire du véhicule. Ce document est indispensable pour obtenir de la préfecture la mise à jour de la carte grise. 
Vous devez pour cela faire votre demande sur l’ANTS dans un délai d’un mois suivant la transformation de votre véhicule.

Quelles sont les voitures éligibles au rétrofit électrique ?

Le rétrofit électrique n’est pas ouvert à tous les véhicules. Seuls sont éligibles les véhicules :

  • De catégories M, N et L : sont donc autorisés au rétrofit les motos (deux et trois roues), les quadricycles à moteur, les voitures, les utilitaires ou encore les camions.
  • Immatriculés en France.
  • Mis en circulation il y a au moins 5 ans ou 3 ans pour les cyclomoteurs, motos avec ou sans side-car, et quadricycles.
  • Ne disposant pas d’une immatriculation collection.
  • Équipés d’une motorisation thermique à allumage commandé ou à compression.

Le choix de l’installateur rétrofit

La réglementation établit une règle centrale : le rétrofit d’une moto, d’une voiture ou de tout autre véhicule ne peut être réalisé que par un professionnel habilité par le fabricant du kit de conversion. 

Il doit respecter d’une procédure réglementée. Il faut notamment que : 

  • L’opération n’entraîne aucune modification des dimensions et des masses du véhicule.
  • Le poids du véhicule transformé ne soit pas supérieur à plus de 20% de son poids initial.
  • La puissance du moteur électrique soit strictement équivalente à celle de l’ancien moteur thermique.
  • Le moteur utilisé pour la transformation soit alimenté par une batterie de traction ou une pile combustion hydrogène.
  • Une plaque de conversion, indiquant notamment le nom du fabricant du kit rétrofit et son numéro d’agrément, soit fixée à côté de la plaque du constructeur sur le véhicule.
  • L’installateur transmette une attestation de transformation au fabricant, permettant la délivrance d’un certificat de conformité à l’automobiliste.
  • Le propriétaire du véhicule demande une modification de son certificat d’immatriculation afin de déclarer les nouvelles caractéristiques techniques du véhicule (énergie, puissance, etc.).

Combien coûte le rétrofit d’une voiture ?

Rétrofit électrique : un prix encore élevé
Le principal inconvénient du rétrofit électrique reste, encore aujourd’hui, le coût de l’opération : entre 8 000 et 30 000 euros selon la voiture et l’entreprise à l’œuvre(2)

Possibilité d’acheter directement une voiture déjà « rétrofitée »
Certaines entreprises proposent aujourd’hui un catalogue de véhicules déjà « rétrofités ». C’est le cas par exemple de Rétrofuture, dont l’offre débute à 21 000 euros pour une Fiat 500 et s’arrête à 95 000 euros pour une Porsche 928(3). Ainsi, il faut compter entre 10 000 à 30 000 euros pour la seule conversion électrique (hors prix du véhicule), soit l’équivalent de certaines voitures électriques neuves.

Un prix élevé compensé par les aides financières rétrofit

Prime à la conversion rétrofit
Pour inciter les automobilistes à se convertir, le rétrofit d’un véhicule bénéficie de la prime à la conversion. En tant que particulier, vous avez ainsi droit à :

  • Un financement de 5 000 euros dans la limite de 80% du coût de la transformation électrique, si votre revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 13 489 euros et si vous remplissez l’une des 3 conditions suivantes(4) :
    - Votre revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 6 300 euros.
    - Vous faites plus de 12 000 km par an avec votre véhicule personnel pour votre travail.
    - La distance entre votre domicile et votre lieu de travail est supérieure à 30 km.
  • Un financement de 2 500 euros pour la transformation de votre voiture si votre revenu fiscal de référence est supérieur à 13 489 euros(4).
  • Un financement de 1 100 euros pour la conversion à l’électrique d’un deux roues, trois roues ou quadricycle à moteur(4)

À savoir : le professionnel qui réalise la transformation du moteur vous fait l’avance de l’aide. Celle-ci se fait au moment de la facturation et doit apparaître sur la facture.

POUR BÉNÉFICIER DE LA PRIME À LA CONVERSION RETROFIT, PLUSIEURS CONDITIONS SONT EN PLUS À REMPLIR(4)

  • Être majeur et domicilié en France.
  • Avoir fait appel à un professionnel habilité pour le rétrofit électrique d’un véhicule thermique.
  • Être propriétaire de votre véhicule depuis au moins un an.
  • Ne pas vendre le véhicule « rétrofité » avant 6 mois, ni avant au moins 6 000 kilomètres.

Des aides financières régionales
En plus de la prime à la conversion, les automobilistes ont accès à plusieurs dispositifs régionaux pour financer en partie la conversion de leur véhicule. 
À titre d’exemple, pour les véhicules particuliers :

  • La région Île-de-France accorde, sous conditions, une prime individuelle de 2 500 euros pour la transformation d’un véhicule thermique en électrique et une aide de 500 euros quand il s’agit d’un deux roues de type scooter, trois roues ou quadricycle(5).
  • La métropole de Toulouse propose, sous conditions, une aide de 1 000 à 3 000 euros, selon votre revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts(6).

Le rétrofit électrique d’une voiture a ses limites…

À l’arrivée, une voiture électrique peu performante 
Malgré des atouts environnementaux, le rétrofit d’une voiture pose la question des performances. En effet, une fois converti, le véhicule affiche le plus souvent une autonomie et une puissance limitées, notamment en comparaison d’un véhicule électrique neuf. 
En effet, dans le meilleur des cas, une voiture « rétrofitée » peut rouler sur environ 200 kilomètres, le tout avec une vitesse généralement bridée (de 120 à 160 km/h).

Le retrofit électrique est-il rentable ?
Le coût d’un rétrofit électrique, encore très élevé, est diminué par les aides de l’état et des régions qui l’attribuent. Il peut être ensuite amorti grâce aux économies d’usage offertes par le véhicule électrique : coût du carburant moins cher, moins de frais d’entretien et baisse de la prime d’assurance.

Amortissement partiel ou total ? 
Tout dépend du type de voiture, du coût investi, des aides reçues et de l’utilisation du véhicule. Dans tous les cas, d’un point de vue général, côté véhicules de particuliers, le modèle économique du rétrofit reste incertain, face à un secteur du véhicule électrique neuf bien structuré et un marché de l’occasion qui se consolide.
L’investissement rétrofit doit aussi tenir compte de l’ancienneté du véhicule : à quoi sert de changer le moteur d’une voiture de 10 ans en rajoutant un billet de 15 000 euros, quand celle-ci présente déjà des signes d’usure.

Le créneau rétrofit des voitures anciennes ou fétiches
Étant donné son prix, le rétrofit peut avant tout s’adresser à des propriétaires attachés à leur véhicule. Certaines voitures sont en effet associées à un capital image et affectif important ! C’est par exemple le cas de Mini. Dans cette ligne, la marque britannique a annoncé qu’elle allait proposer aux propriétaires de son petit modèle historique, produit entre 1959 et 2000, de le convertir à l’électrique, un service dit de rétrofit payant.

© Minerva Studio/Thinkstock
L’Assurance Auto MMA : des garanties et des services

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vol, bris de glaces, incendie, assistance… Les garanties de l’Assurance Auto MMA vous permettent d’être indemnisé(7) pour les dégâts causés à votre véhicule suite à un accident ou à une dégradation.
Vous bénéficiez(7) également de nombreux services comme, par exemple, les frais de remorquage en cas de panne.

Découvrez nos tarifs de l’Assurance Auto MMA à partir de 11 €/mois(1) !

Notes
(1) Le tarif d’assurance ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour un conducteur d’une Toyota Aygo essence 3 CV 1.0 VVTI X-play avec bonus de 50, âgé de plus de 25 ans, conducteur principal seul, assuré en conducteur principal en continu depuis plus de 3 ans et pas de sinistre au cours des 3 dernières années. Usage privé et trajet domicile – travail. Véhicule stationné dans un garage et box à Dinan. Moins de 10 000km. Cotisation mensuelle TTC du Auto Access MMA (CG615) ou du contrat Auto MMA (CG614), formule Tiers, intermédiaire et Tous risques au 24/05/2019.
(2) Prix d’un rétrofit électrique pour une voiture – sources : https://www.automobile-magazine.fr/toute-l-actualite/article/32100-retrofit-ces-voitures-de-collection-que-lon-peut-passer-a-lelectrique - https://www.tf1info.fr/societe/video-le-retrofit-la-tendance-qui-donne-une-seconde-vie-aux-vieilles-voitures-et-deux-roues-2186031.html
(3) Nos véhicules - Retrofuture – 2021
(4) Prime à la conversion rétrofit électrique – source : https://www.primealaconversion.gouv.fr/dboneco/accueil/media/documents/BAREMES_RETROFIT.pdf
(5) Aide financière régionale rétrofit Ile de France – source : https://www.iledefrance.fr/transformation-de-vehicule-thermique-en-vehicule-prop
(6) Aide financière régionale rétrofit Métropole de Toulouse – source : https://www.toulouse-metropole.fr/-/aides-a-l-achat-la-transformation-ou-a-la-location-de-vehicules
(7) Assurance Auto MMA - nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières du contrat Assurance Auto MMA CG 614