Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Comment ne pas se faire voler son vélo…

En France, un vélo est volé toutes les minutes. Peut-être en avez-vous déjà été victime… Le risque de se faire voler sa bicyclette en ville est tellement important qu’il constitue un véritable frein à son utilisation. Pourtant, quelques précautions permettent de décourager les voleurs. Un cycliste averti en vaut deux ! Les conseils MMA….

MMA_vol-velo-prevention.jpg

Aujourd’hui, le risque de se faire voler son vélo est tellement important qu’il constitue un frein à son utilisation.
© Shutterstock

Le vol de vélo constitue un frein majeur à son utilisation

Chaque année, ce sont 500 000 vélos qui disparaissent en France, volés(1)
Soit un vélo par minute.
Parmi ceux-ci, 150 000(1) vélos sont retrouvés, mais ne peuvent pas être restitués à leur propriétaire faute d’identification de ces derniers.

Le vol de vélos est si courant en France qu’il décourage les cyclistes
Nombre de personnes qui en sont victimes ne rachètent pas de vélos (23%) ou dans le cas contraire, choisissent un vieux modèle, peu prisé des voleurs, mais pas forcément confortable ni sécuritaire.


Alors si vous aimez le vélo et souhaitez garder le vôtre, voici quelques astuces pour empêcher les voleurs de s’en emparer !


 (1) Source FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette).

1- Equipez votre vélo du bon antivol

Bannissez les câbles antivols et choisissez un U
Bien que plus chers, les U sont biens plus efficaces que les câbles antivols. Comme leur nom l’indique, ces antivols sont en forme de U. Il s’agit en fait d’un barreau d’acier plié, ce qui leur confère donc une extrême rigidité et une meilleure protection contre le vol. Choisissez un modèle classé pour encore plus de sécurité. Le site Bycicode a testé de nombreux antivols. Les résultats ici.

Doublez votre antivol en U d’un antivol de cadre (antivol fixe)
Un antivol fixe (ou de cadre) en complément de l’antivol en U est particulièrement recommandé pour doubler votre protection. Ce système solide intégré au vélo bloque votre roue arrière et constitue une protection très efficace et de surcroît facile à actionner. Ce dernier avantage est d’ailleurs bien pratique en cas d’arrêt minute car il permet de bloquer rapidement votre roue arrière.

Roue, selle, protégez vos équipements contre le vol
Combien de fois voit-on dans la rue les « restes » d’un vélo pourtant attaché au niveau du cadre. Les voleurs l’ont désossé emportant une roue, la selle…
Pour éviter qu’un tel événement ne vous arrive, il existe des antivols spécifiques pour protéger vos roues et/ou votre selle.

En pratique, comment attacher votre vélo ?
Accrochez systématiquement votre vélo à un point fixe (range-vélo mural ou au sol, rambarde d’escalier, barrière ancrée dans le sol…). L’antivol en U doit passer au niveau du cadre et si possible de la roue avant. Veillez donc à acheter un antivol adapté à votre vélo, ni trop grand ni trop petit. Sachez d’autre part que fixer votre antivol à 50 cm du sol limite les effractions.
Enfin, ne laissez rien sur votre vélo. Ni casque accroché, ni objet dans les sacoches… C’est bien trop tentant.

Vol de vélo : deux idées fausses

  • « Je n’en ai que pour deux minutes, aussi je n’accroche pas mon vélo ! »
    Eh bien non ! Un vélo se vole en un temps record !  Attachez toujours votre bicyclette même si vous ne vous absentez pas longtemps.
  • « Je roule avec un vieux vélo, je suis protégé !» 
    Eh bien non ! Tous les vélos se volent aujourd’hui… Ne serait-ce que pour les pièces détachées (roues, selle…).

2- Prévention vol, préférez les parcs et garages à vélos

Evitez de garer votre vélo dans certains endroits à haut risque :
Parvis de gares, endroits peu fréquentés ou sombres sont autant de lieux à éviter. Pour garer votre vélo, préférez les endroits sécurisés comme les parcs et garages à vélos.
Concernant les gares, sachez qu’il y a souvent des garages à vélos dans leurs enceintes. Dans le cadre de son plan vélo 2018, le gouvernement a d’ailleurs demandé à la SNCF d’équiper davantage ses gares de garages à vélos sécurisés.

À domicile n’est pas synonyme de sécurité
La question est importante car la moitié des vols ont lieu dans des caves, garages, cours ou halls d'immeuble. Votre vélo doit donc toujours être attaché avec son/ses antivol(s) même chez vous !
Si vous habitez en maison, préférez garer votre vélo dans la cave de votre habitation, plutôt que dans une dépendance qui peut être plus facilement visitée, car pas forcément fermée…

3- Dispositif Bicycode® : faites marquer votre vélo

logo_bicycode.jpg

Qu’est-ce que le marquage de vélo ?
Il s’agit d’un numéro unique gravé sur le cadre de votre vélo et enregistré auprès de la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) via un système nommé Bicycode®. Votre vélo est donc identifié à votre nom.

 

A quoi sert le marquage de vélo ?

  • Premier objectif : il sert à lutter contre le vol, le recel de vélos et la revente illicite.
  • Second objectif : si votre bicyclette est retrouvé par la gendarmerie, son numéro d’identification permet de vous retrouver et de votre la restituer.  En effet, le fichier des vélos marqués est à disposition des services de police et de gendarmerie nationale de l'ensemble du territoire.

Où et comment faire marquer votre vélo ?
Il existe en France plus de 130 opérateurs Bicycode®, habilités à marquer votre vélo. Pour connaître le professionnel le plus proche de chez vous, utilisez la carte interactive du site de la FUB.
N’oubliez pas d’emporter avec vous la facture d’achat de votre vélo ainsi qu’une pièce d’identité.

A savoir : le système Bicycode® est le seul dispositif reconnu par l'Etat pour la lutte contre le vol et le recel de vélos.

Faire marquer son vélo est le meilleur moyen de le retrouver en cas de vol !

Sur les 500 000 vélos dérobés chaque année, 150 000 sont retrouvés. Et pourtant 97% des propriétaires ne récupèrent pas leurs bicyclettes, faute de marquage.
Source : Bicycode®

Autres précautions en cas de vol
Conservez la facture d’achat du vélo.
Vérifiez que le numéro de série de votre vélo est noté sur la facture – si ce n’est pas le cas, notez ce numéro (situé sur le cadre du vélo) et gardez-le précieusement.

Que faire si malgré tout, votre vélo a été dérobé ?

Si votre vélo a disparu et que vous êtes manifestement la victime d’un vol :

  1. Portez plainte au commissariat en précisant le numéro Bicycode®.
  2. Avertissez votre assureur si ce dernier est garanti contre le vol.
  3. Déclarez le vol sur www.bicycode.org dans le fichier des vélos volés.
  4. Si votre vélo a été retrouvé, pensez à  le déclarer aussi sur le même site.

Sources :
https://www.bicycode.org/
http://www.cc37.org/prevention-vol/
https://www.cyclable.com/blog/2018/05/18/comment-proteger-son-velo-contre-le-vol/
https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Nous-connaitre/Actualites/Prevention/Comment-eviter-les-vols-de-velos

Assurez votre vélo contre le vol avec MMA !

Assurance-habitation.jpg © Altrendo-images/Thinkstock

Savez-vous que l’assurance Habitation MMA vous permet d’assurer vos vélos (et autres matériels de loisirs) en cas de vol ?

Pour cela, souscrivez le Renfort de garantie : Vol en tous lieux, proposé dans le cadre de l’Assurance Habitation MMA.

Garanties Assurance Habitation