Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Chauffage : choisir entre poêle à bois et poêle à granulés

Envie d’investir dans un poêle à bois ? Comment savoir si vous pouvez en installer un dans votre logement ? Quel modèle choisir entre poêles à bois (bûches) ou poêles à granulés (pellets) ? Suivez le guide avec MMA…

Poeles_bois_pellets_Shutterstock_897x505.jpg

Environ 380 000 poêles à bois ont été vendus en 2019 (source Planetoscope).
©Shutterstock

Les poêles, un mode de chauffage qui revient en force 

Après 3 années de baisse consécutive, les ventes d’appareils de chauffage à bois sont reparties à la hausse depuis 2017.
Les ventes de poêles à bois et à granulés dépassent largement celles des cheminées avec insert ou foyer ouvert.

Les poêles à bois pouvant accueillir des bûches sont les appareils les plus recherchés, cependant les poêles à granulés ont les taux de croissance les plus forts.

Poêle à bois ou à granulés : quelles différences ?

Tous deux sont des appareils de chauffage d’appoint agréables, esthétiques et économiques (en complément d’une chaudière par exemple), mais peuvent également être utilisés comme chauffage principal si la structure du logement et l’installation du poêle (lieu, diffusion de la chaleur…) le permettent.

-    Les poêles à bois fonctionnent avec des bûches (en général de 30 cm, quelquefois de 50). 
-    Les poêles à granulés fonctionnent avec des pellets, petits bâtonnets cylindriques et, confectionnés à partir des résidus compactés des scieries, comme les sciures et copeaux.
 

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(1)

Installer chez soi un poêle à bois ou à granulés 

Raccorder le poêle à bois à un conduit de fumée
L’installation d’un poêle à bois ou à granulés peut s‘effectuer que vous disposiez déjà d’un conduit de fumées ou non:
-    Si vous disposez d’un ancien conduit, le professionnel qui installera le poêle peut le connecter après avoir procédé à l’entretien, la vérification et éventuellement l’aménagement du conduit existant (tubage par exemple). En effet, pour des raisons de sécurité incendie, le conduit de fumées doit respecter des normes très strictes.
-    Si le conduit est inexistant, l’installateur doit rajouter un conduit métallique pour y raccorder le poêle. Celui-ci est alors souvent fixé à l’extérieur de la maison.

Professionnel qualifié pour l’installation du poêle
Les travaux d’installation du poêle et de son raccordement au conduit de fumées doivent obligatoirement être confiés à un professionnel qualifié RGE. Pour le choisir, faites plusieurs devis détaillés et privilégiez les sociétés certifiées « Qualibois ». 
 

À savoir

La conception et l’installation d’un conduit de fumée doit respecter les normes NF DTU 24.1 (tubage) et NF EN 13384-1 (diamètre du conduit). 
En général, les conduits de fumée sont d’un diamètre de 150 mm pour un poêle à bois et de 80 mm pour un poêle à granulés (pellets).

Entretien ensuite du conduit de fumée quel que soit le poêle choisi
Une fois votre poêle à bois ou à granulés raccordé à un conduit de fumée, ce dernier devra être ramoné deux fois par an. C’est une obligation.

Poêles à bois et à granulés : des aides financières possibles mais restreintes depuis 2020

Au 1er janvier 2020, la "Prime Rénov" a remplacé le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE)
Contrairement au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), la Prime Rénov, versée par l’Anah, est attribuée sous conditions de ressources. 
Si vous êtes éligible et selon vos revenus fiscaux de l’année précédente, vous pouvez bénéficier d’une aide allant :
-    De 1 500 à 3 000 euros pour un poêle à granulés.
-    De 1 000 à 2 500 euros pour un poêle à bois.

Cette aide financière est versée selon le cas, soit sous forme d’aide directe au moment de l’achat du poêle, soit sous forme de crédit d’impôt à valoir sur l’année N+1.

D’autres aides locales également possibles
D’autres aides peuvent également être obtenues pour l’installation d’un poêle à bois ou à granulés : 
-    Au niveau national : prime énergie, éco PTZ…
-    Au niveau local, certaines régions proposent des subventions locales pour l’installation de poêles à bois ou à granulés (Alsace, Corse…). Renseignez-vous auprès des installateurs de votre département.

À savoir également : l’installation d’un poêle à bois ou à granulés bénéficie d’une tva à taux réduit (5,5 %).

Aides financières : l’installateur du poêle doit être qualifié RGE
Seul le recours à des entreprises titulaires d’un signe de qualité RGE permet d’obtenir des aides financières publiques.
 

Protégez votre famille

avec la Garantie

Incendie MMA

Quels sont les grands avantages d’un poêle à granulés par rapport à un poêle à bois ?

Plus autonomes et plus flexibles
Les poêles à granulés bénéficient d’une meilleure autonomie que les poêles à bois. 
En effet, les bûches classiques se consument environ pendant 2 à 6 heures selon le réglage du poêle, contrairement aux granulés qui brûlent et diffusent longtemps de la chaleur : jusqu’à 48 heures si le réservoir est plein.
De plus, certains modèles sont automatiques et programmables, ce qui permet d’adapter la température de la maison aux différentes heures de la journée et de la nuit.

Plus performants 
Le poêle à granulés diffuse la chaleur par ventilation.
De ce fait, la température est plus constante dans les pièces de vie et des surfaces plus importantes peuvent être chauffées. 
Son rendement et également plus performant qu’un poêle à bois : 
-    Le poêle à granulés peut atteindre voire dépasser les 90 % de rendement.
-    Le poêle à bois a un rendement quant à lui qui tourne entre 70 à 85 %.

 

À savoir

Les modèles de poêles les plus performants sont les poêles de masse aussi appelés poêles à accumulation ou poêles à restitution lente de chaleur.

Plus écologiques, moins polluants
La fumée issue de la combustion des granulés est moins polluante car la combustion est plus complète que celle de bûches.  

Plus pratiques
Les pellets (granulés) sont plus faciles à stocker et à transporter puisqu’ils sont dans des sacs. On évite ainsi la corvée que peut être l’éventuelle coupe des bûches et surtout celle de ranger le bois que l’on s’est fait livrer.

Les points d’attention pour choisir un poêle à granulés

- Les matériaux (fonte, acier…).
- La puissance (adaptée à la pièce).
- Le rendement.
- La capacité du réservoir.
- La programmation et le déclenchement à distance.
- La taille du foyer et la surface de la vitre (visibilité du feu).
- Les options comme l’autonettoyage de la vitre.
- Le bruit émis.

Poêles à bois : plus agréables et confortables que les poêles à granulés

Douceur et crépitement du feu
Dans un poêle à bois, les flammes sont plus belles et la combustion se rapproche plus d’un feu de cheminée où l’on peut entendre le crépitement du bois et sentir cette odeur bien particulière. Ces sensations procurent un confort bien agréable qui se rapproche davantage des cheminées.
Autre avantage des poêles à bois comparé à ceux à granulés : ils sont plus silencieux. En effet, le bruit du système qui amène les pellets du réservoir dans la zone de combustion peut être un peu gênant.

Attention

Seuls les poêles à bois dits « étanches » peuvent être installés dans une maison neuve.

Simplicité
Contrairement aux poêles à granulés, les poêles à bois ne nécessitent pas de branchement électrique et sont beaucoup plus simples à utiliser. De plus, leur nettoyage est plus aisé.

Prix des poêles à bois inférieurs aux poêles à granulés
Le prix d’un poêle à bois est inférieur à celui d’un modèle à granulés. Pour le même type de poêle, comptez une différence d’environ 1 000 euros.
Le coût d’installation est également moindre pour un poêle à bois car celle-ci est moins compliquée que pour une poêle à granulés (électrique et électronique).

Poêle mixte : bois + granulés

Certains produits existent sur le marché et peuvent être utilisés avec du bois ou des granulés afin de tirer parti des avantages de chaque type de poêles.

Prix d’un poêle à bois ou à granulés

Les prix sont très variables d’un fournisseur et d’un fabricant à un autre et tout dépend bien sûr du modèle et des options choisies. Comptez :
-    Entre 1 500 et 6 000 euros pour un poêle à granulés.
-    Entre 600 et 5 000 euros pour un poêle à bois. 
-    Les poêles de masse sont les modèles les plus chers et peuvent dépasser les 15 000 euros.

Le budget n’est donc pas négligeable, d’autant qu’au prix du poêle s’ajoutent différents frais (allant jusqu’à 2 000 euros environ) :
-    Création ou remise en état du conduit de fumées (frais de tubage notamment).
-    Frais de déplacement ou de livraison.
-    Et éventuellement la démolition d’une ancienne cheminée pour la pose d’un poêle ou la dépose d’un poêle en place pour le remplacer par un appareil neuf.

Etant donné le prix des poêles et des travaux d’installation, demandez toujours plusieurs devis avant de vous décider. De plus, il est important de faire venir le vendeur-installateur chez vous afin qu’il se rende compte des possibilités et contraintes, notamment au niveau du conduit de fumées. Il devra aussi prendre le temps de vous conseiller au mieux en fonction de la structure des lieux et de l’agencement des pièces et de ce que vous attendez de l’appareil en termes de chauffage.
 

© iStock
Votre maison bien assurée avec MMA

Incendie, mais aussi dégât des eaux, vol, bris de vitre… Votre Assurance Habitation MMA vous propose une couverture efficace(2) avec 3 formules aux choix, des renforts et options possibles.

Et parce qu’un sinistre peut survenir à tout moment, l’Assistance MMA présente dans toutes les formules d’assurance habitation, est à votre disposition 7j/7 et 24h/24 pour vous conseiller sur la solution la mieux adaptée aux circonstances.

(1) Le tarif ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m2. Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.
(2) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisés dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières du contrat habitation.