Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Particules fines : se protéger en cas de pic de pollution

Les particules fines ou microparticules émises par la pollution industrielle et automobile constituent un véritable danger pour notre santé : comment se protéger en cas de pic de pollution et de manière générale au quotidien ?

MMA-Particules-fines-pollution-897x505.jpg

Alerte Pollution aux particules fines : comment se protéger à pied, en voiture et à la maison ?
©AdobeStock

Particules fines : de quoi s’agit-il ?

Définition
Les particules fines sont des substances particulaires microscopiques, solides ou liquides, qui restent dans l’air et retombent au sol, lorsqu’il pleut ou sous forme de poussières. 
Ces particules sont plus ou moins grosses, allant des poussières sédimentales, les plus grosses aux particules ultrafines (PM1). Lorsqu’elles sont en trop grande quantité et que le seuil d’information ou de recommandations est dépassé, des alertes pollution aux particules fines sont utilisées pour prévenir les habitants des risques santé et limiter les émissions de particules fines. 

Mais d’où viennent ces dangereuses microparticules ?
Celles-ci ont toujours été présentes dans l’environnement de manière naturelle du fait par exemple de l’érosion provoquée par les vents et des éruptions volcaniques. Mais l’homme a considérablement élevé leur niveau par son action industrielle :

  • Transformation de l’énergie par l’industrie.
  • Feux de cheminée dans les habitations.
  • Engrais utilisés en agriculture.
  • Transports et notamment véhicules diesel…

Découvrez nos tarifs de complémentaire santé

Particules fines, pollution : qu’est-ce que le seuil d’alerte ?

Le suivi du niveau de ces particules dans l’air permet de déclencher des alertes. Sont mesurées les particules fines dénommées PM10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres). 

En France, le seuil d’alerte pour décréter un pic de pollution est fixé à 80 µg/m³ pendant 24 heures consécutives. La décision est prise au niveau du Préfet de département.

Les particules fines, nocives sur la santé

Les particules fines affectent notre santé
Les particules fines et très fines (taille microscopique) peuvent facilement pénétrer notre organisme par voie respiratoire. Elles affectent alors nos alvéoles et provoquent des maladies pulmonaires.
Les particules fines pénètrent aussi dans notre sang (au niveau des poumons) et peuvent causer des maladies cardiovasculaires en bouchant nos petits vaisseaux sanguins.
Différentes études ont aussi prouvé que ces particules peuvent provoquer des cancers. Elles ont d’ailleurs été classées  «cancérigènes certain» par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au mois d'octobre 2013.


Une étude de l'Agence Nationale de Santé Publique parue en 2016 quantifie le nombre de morts dus à la pollution en France : près de 50 000 décès annuels. 
La pollution serait donc le 3ème facteur de mortalité en France après le tabac et l’alcool.


À savoir : le danger vient davantage d’une exposition régulière à la pollution que des pics de pollution eux-mêmes.

QUELLES SONT LES MALADIES PROVOQUEES PAR LES PARTICULES FINES ?

En cas de pic de pollution aux particules fines, on constate une hausse des bronchites, des crises d’asthme, des allergies. Les particules fines, si on y est exposé à long terme provoque aussi de nombreuses maladies comme les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les infarctus du myocarde, des cancers du poumon…

Pollution : comment protéger les personnes les plus à risques ?

Qui est le plus à risques ?
Pour les personnes les plus à risques, les pics de pollution aux particules fines peuvent être dangereuses. Il s’agit notamment des enfants, des femmes enceintes, des personnes âgées, personnes souffrant déjà de problèmes respiratoires (tels que l'asthme), personnes souffrant d’une maladie cardiovasculaire, personnes souffrant d’allergies.

Se protéger des particules fines
Les particules fines constituant un vrai danger pour notre santé, il est donc important de s’en protéger au quotidien, et particulièrement en cas de pic de pollution. Plusieurs mesures peuvent réduire leur inhalation :

À pied 

  • Ne sortez pas près des axes routiers, particulièrement en poussette avec des enfants, car ces derniers se situent alors au niveau des pots d’échappement… Évitez aussi le cœur des agglomérations où la circulation est dense.
  • Ne renoncez quand même pas à promener les enfants sauf s’ils sont à risques (asthmatiques par exemple). Pour les sorties, préférez les heures creuses, le matin ou le soir (en été) et les grands parcs.
  • Reportez toute séance de sport en extérieur : course à pied, marche, vélo...  Le fait de faire un effort augmente la quantité d’air inspiré et vous expose encore plus à la pollution. 

En voiture 

  • Contrairement à ce que l’on peut penser, l’habitacle d’une voiture ne protège pas de la pollution. Dans son véhicule, une personne respire deux fois plus de particules fines qu'un piéton. C’est même le pire endroit où être si vous êtes bloqué dans les bouchons. 
  • Le mieux d’ailleurs est d’éviter tout simplement si vous le pouvez, de prendre votre voiture par réflexe citoyen. Privilégiez le bus, le tram, le train les jours de pollution… Pour les petits trajets, vous pouvez aussi marcher. 
  • Quelques conseils de bon sens si vous êtes obligé de circuler en voiture : n’ouvrez pas les fenêtres, réduisez votre vitesse, ne laissez pas tourner le moteur à l’arrêt, limitez au maximum l’usage de la climatisation…

Chez vous 

  • Continuez d’aérer votre intérieur, mais plutôt aux heures creuses, le matin ou tard le soir.
  • N’entreprenez aucun travail domestique polluant : peinture, vernis, papier peint… Vous exposeriez encore plus vos voies respiratoires.
     
© Jupiterimages/Thinkstock
Assurance Santé MMA, choisissez la formule !

Quelle que soit votre situation (célibataire ou en couple, avec ou sans enfant, retraité...), MMA vous propose des formules santé adaptées à vos besoins ainsi que de nombreux services et avantages.
Profitez de soins de qualité tout en préservant votre budget.

Découvrez la mutuelle Santé MMA et faites une simulation de devis en ligne !

Sources de rédaction :
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/qualite-de-l-air-exterieur-10984/article/recommandations-en-cas-d-episode-de-pollution
https://www.gouvernement.fr/risques/pollution-de-l-air#:~:text=les%20polluants%20primaires%2C%20%C3%A9mis%20directement,%2C%20hydrocarbures%20aromatiques%20polycycliques
http://www2.prevair.org/content/qualite-de-lair-et-enjeux-atmospheriques 
https://www.vie-publique.fr/en-bref/278040-nouvel-indice-atmo-de-mesure-de-la-qualite-de-lair
https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/article/quest-ce-quun-dispositif-prefectoral-dalerte 
https://www.airparif.asso.fr/index.php/les-particules-fines 
http://les.cahiers-developpement-durable.be/outils/particules-fines/