Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Orthodontie de l’enfant : quels sont les traitements possibles
et à quel prix ?

Les consultations chez l’orthodontiste sont conseillées dès l’âge de 6 ans. Et il faut impérativement consulter avant 16 ans car la Sécurité sociale ne prend plus en charge tout traitement débuté après cet âge. Votre enfant a-t-il besoin d’un appareil dentaire ? Quelles sont les techniques proposées aujourd’hui et à quel prix ?

orthodondie-enfant-mma-897x505.jpg

Les consultations chez l’orthodontiste sont conseillées dès l’âge de 6 ans.
©Shutterstock

À partir de quel âge un enfant peut-il mettre un appareil dentaire ? 

Le meilleur moment pour emmener votre enfant chez l’orthodontiste est celui où les incisives temporaires commencent à tomber (vers 6 ou 7 ans). C’est la période de la « denture mixte » où des dents temporaires sont présentes sur les arcades dentaires avec des dents définitives. Le praticien peut déjà déceler des anomalies de position de certaines dents, un mauvais rapport entre les deux mâchoires, etc. 

Une grande partie des traitements orthodontiques commence à partir de 11 ans. Toutefois ils peuvent être commencés plus tôt par exemple pour stopper une pathologie évolutive, ou si l’enfant souffre d’un préjudice esthétique. C’est généralement le dentiste de l’enfant qui note le problème et vous oriente vers un orthodontiste. 
Si le souci est essentiellement dentaire, avec un manque de place pour l’évolution des dents sur les arcades, il faut attendre qu’elles soient presque toutes présentes. Dans ce cas, le début du traitement orthodontique est fonction, non de l’âge civil mais de l’âge dentaire, qui peut être très variable.

Orthodontie de l’enfant : quel traitement choisir ? 

Le choix du traitement orthodontique dépend de l’âge et des cas particuliers. Les patients les plus jeunes consultent un orthodontiste principalement en cas de béance (enfants qui sucent leurs doigts ou utilisent une tétine), manque de place ou malpositions, déviation des mâchoires, ou mâchoire inférieure/supérieure trop étroite, proéminente ou en retrait.

Selon l’âge au moment de la consultation, le praticien peut proposer :

  • Un traitement de prévention (6-8 ans).
  • Une phase d’interception (6-11 ans).
  • Une phase de construction (11-17 ans).
  • Une démarche de réhabilitation (après 17 ans).

Pour chaque pathologie, des traitements (et appareils) spécifiques existent : 

  • Entre 8 et 9 ans, les appareils dentaires en résine

C’est l’âge idéal pour repérer et traiter les malpositions maxillo-faciales. Les appareils dentaires en résine, portés généralement la nuit et associés à des casques réalisant une traction externe, permettent d’accélérer la croissance du maxillaire en retrait et de freiner au contraire celle du maxillaire proéminent. 
À 12 ans, il est souvent trop tard pour ces traitements car la croissance des os de la face est achevée.

  • Entre 11 et 12 ans, les « bagues »

Beaucoup d’enfants ont une mâchoire trop petite par rapport à la taille de leurs dents. Pour obtenir un bon alignement des dents, il est nécessaire d’extraire certaines dents définitives. C’est également à cet âge, lorsque la denture définitive est en place, que l’’on peut corriger des anomalies de position des dents par des appareils multi-attaches ou « bagues », collées sur les dents.

  • Les nouveaux appareils dentaires

De plus en plus d’appareils dentaires ont remplacé leurs attaches métalliques par des attaches transparentes, plus discrètes et plus esthétiques. 
- Les bagues linguales, elles, sont fixées à l’intérieur des dents pour être totalement invisibles. 
- Il existe également des appareils dentaires invisibles, aussi appelés gouttières ou aligneurs permettant un traitement de fond sans l’inconfort esthétique des bagues.

Frais d’orthodontie : tout dépend du praticien 

Les honoraires fixés par votre orthodontiste sont libres (sauf pour les tarifs de consultation et les actes de radiographie). Chaque traitement d’orthodontie est différent et adapté au cas du patient. 
Les prix des traitements orthodontiques varient en général entre 600 et 1 200 euros par semestre.
 


Important : votre orthodontiste doit vous remettre un devis précis et détaillé pour l’ensemble du traitement qu’il préconise pour votre enfant.




Assurance Santé
Formule Famille
Remboursements optimisés
Services santé associés

Orthodontie avant l’âge de 16 ans : quelles sont les prises en charge possibles ? 

1ère consultation d’orthodontie : objectif et prix
La première consultation d’orthodontie permet de déterminer si un traitement s’impose et à quel moment. Le coût de cette consultation représente 23 euros et fait l’objet d’une prise en charge et d’un remboursement à hauteur de 70% par la Sécurité sociale (régime général), soit 16,10 euros(1) (2).

Les examens dentaires avant le traitement d’orthodontie
Le praticien effectue un diagnostic accompagné d’examens (moulages, radios, etc.) et d’un bilan. Pris en charge par la Sécurité sociale, ces examens d’orthodontie bénéficient d’un remboursement à hauteur de 70% de la BRSS(2) (Base de Remboursement de la Sécurité Sociale) soit 30,10 euros remboursés (BRSS = 43 euros).

Le traitement orthodontique 
La Sécurité sociale assure la prise en charge et le remboursement des coûts liés au traitement orthodontique pour les enfants à deux conditions :

  1. Les soins d’orthodontie doivent commencer avant l’âge de 16 ans.
  2. Ils doivent faire l’objet d’un accord préalable de la part de la Caisse d’Assurance Maladie. Le montant du remboursement par la Sécurité sociale atteint 193,50 euros(1) par semestre (100% de la BRSS) avec un maximum de 6 semestres. 

La période de contention
Le traitement orthodontique peut être suivi de deux années de contention afin de stabiliser les résultats (gouttière, fil positionné derrière les dents). La première année est remboursée par la Sécurité sociale à hauteur de 161,25 euros(1), la seconde à hauteur de 75,25 euros(1).

TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ENFANT : REMBOURSEMENT DU RESTE A CHARGE PAR VOTRE MUTUELLE SANTÉ

orthodontie-remboursement-reste-a-charge.jpgLes coûts du traitement d’orthodontie restant à charge peuvent faire l’objet d’une prise en charge totale ou partielle de la part de votre mutuelle santé (en fonction des garanties de votre contrat). 

Vous avez souscrit un contrat Assurance Santé MMA, voici les informations sur le remboursement des traitements d’orthodontie des enfants
Pour la formule Famille, Niveau 4, la prise en charge(3) atteint 400 % de la Base de Remboursement de la Sécurité sociale (BRSS), remboursement de la Sécurité sociale inclus. 
Ainsi, si le traitement orthodontique coûte 750 euros par semestre, vous êtes intégralement remboursé. Tout est pris en charge par l’intervention cumulée de la Sécurité sociale et de votre Complémentaire santé MMA.

À noter : avec votre Assurance Santé MMA, vous bénéficiez auprès des orthodontistes partenaires Santéclair(4), de tarifs préférentiels négociés pour vous et du tiers payant complémentaire(4). Si vous souhaitez passer par un orthodontiste non affilié au réseau Santéclair(4), vous pouvez envoyer son devis pour analyse à Santéclair(4), afin de voir si les prix pratiqués sont corrects.
Pour plus d’informations : 
- Contactez GPS Santé au 09 69 39 60 65 (6).
- Ou rendez-vous dans votre Espace Client MMA, rubrique Services Santéclair(4).

Tout traitement d’orthodontie doit faire l’objet d’une demande d’entente préalable 
Celle-ci vous est remise par le praticien et adressée par vos soins à la Caisse d’assurance maladie. Cette demande doit être renouvelée tous les six mois pour une prise en charge d’une durée totale de six semestres de traitement d’orthodontie actif et de deux années de contention (stabilisation du traitement d’orthodontie).

Orthodontie : que se passe-t-il pour les enfants de plus de 16 ans ?

Quand le traitement orthodontique est commencé au-delà de 16 ans, aucune prise en charge par la Sécurité sociale n’est possible. 

Une exception existe toutefois : dans le cas d’un traitement associant la chirurgie maxillaire et l’orthodontie, la limite de 16 ans peut être dépassée. Dans ce cas, un semestre de traitement d’orthodontie peut faire l’objet d’un remboursement par la Sécurité sociale.

© AdobeStock
Soins de santé : misez sur l’Assurance Santé Famille MMA

Garanties et remboursements
Avec l’Assurance Santé MMA, toute votre famille est protégée. Vous profitez de garanties santé renforcées(3), mais aussi d’une couverture adaptée pour vos enfants : orthodontie, optique, lit d’accompagnement en cas d’hospitalisation, forfait nouveau-né…
Le contrat Assurance Santé Famille MMA vous propose 4 niveaux de remboursement en fonction de votre budget et de votre besoin.

Réduction de cotisations
Vous bénéficiez de réductions de cotisations dès la 2ème personne assurée dans votre foyer. 

(1) Contention : 1ère année remboursement de 100% du tarif de base de 161,25 € et seconde année 70 % d’un tarif de base de 107,50 €. Le montant remboursé ne tient pas compte de la participation forfaitaire de 1 euro éventuellement retenue si le traitement est réalisé par un médecin stomatologiste.

(2) À noter pour le régime Alsace Moselle : le taux de prise en charge monte à 90%.

(3) Nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions de garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales N° 381 et les Conditions Particulières du contrat Assurance Santé MMA.

(4) Santéclair - SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso - 44 046 NANTES CEDEX 1 - partenaire de MMA.
Les professionnels de la santé partenaires Santéclair sont sélectionnés selon des critères définis par Santéclair. L’accès aux partenaires et services Santéclair est réservé aux assurés MMA titulaires d’un contrat Assurances Santé MMA en vigueur. Attention, en fonction de l’ancienneté du contrat souscrit, l’offre de services peut différer. 

(5) Tiers payant complémentaire si vous vous rendez chez l’un des orthodontistes ou dentistes partenaires du réseau Santéclair(3). Le tiers payant intervient dans la limite des garanties souscrites.

(6) GPS Santé est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30 et le samedi de 9h00 à 17h00 (N° Cristal – Non surtaxé).