Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Maison en bois : avantages et inconvénients

Construire ou acheter une maison en bois est un rêve écologique mais aussi esthétique. Or, le match « Bois contre Béton » n’est pas si simple : les constructions bois présentent en effet 6 avantages et 6 inconvénients…

Modern home with back yard

Après le béton, le bois est un matériau très prisé pour la construction de logements.
© Spyderskidoo – iStock

Le rêve d’une maison en bois contemporaine

Sapin, épicéa, pin douglas, mélèze … les maisons en bois (MOB) sont de plus en plus prisées, à l’instar des modes de construction du nord de l’Europe, des Etats-Unis et du Canada.
Depuis quelques années, les évolutions technologiques couplées avec les percées écologiques tendent à faire décoller ce marché, jusqu’alors confidentiel en France et davantage centré sur les réalisations d’extensions en bois à partir d’une maison de base en béton.

Les techniques de construction bois sont multiples

Ossature bois, panneaux, poteaux-poutres, préfabrication... Les techniques de construction d'une maison en bois sont multiples et ont chacune leurs particularités. L’ossature bois représente la part la plus importante avec 84% des constructions bois en 2016(1).

(1) Source : enquête nationale de la construction bois – 2016

Les 6 avantages d’une maison en bois

1- Ecologie : avantage pour la maison en bois, sous conditions !
Côté écologie, le bois a tout pour plaire… à priori !

  • Peu d’émission de CO2 réduisant les gaz à effet de serre, sachant de plus que le bois stocke naturellement le carbone.
  • Isolant naturel, le bois permet de diminuer les dépenses de chauffage.

Mais cette belle façade cache quand même quelques points faibles que l’on ne peut ignorer :

  • Une maison à ossature bois ne veut pas dire « tout en bois », car dans ce type de construction, seuls les montants et traverses sont en bois massif… Le reste est constitué de matériaux transformés (notamment du bois reconstitué avec des colles)… pas si écologique que cela, vous en conviendrez !
    Si vous optez par contre pour une maison « poteaux-poutres » ou « à madriers », votre construction sera bien plus respectueuse de l’environnement (mais pas forcément de votre porte-monnaie !).
  • Attention à l’origine et la provenance du bois également. Pour limiter les frais de transport et donc l’impact carbone, mieux vaut choisir des producteurs locaux ou peu éloignés de France.
  • Une maison écologique en bois se réfléchit dans son ensemble : privilégiez les matériaux bruts ou peu transformés comme par exemple les isolants naturels tels que la fibre ou la laine de bois, les menuiseries bois, le bardage bois…

2- Une isolation supérieure au béton
Le bois est 12 fois plus isolant que le béton. Réaliser la structure d’un bâtiment en bois permet d’optimiser la performance thermique de la construction et donc de réduire votre future consommation de chauffage.
Autre avantage : le bois ne provoque aucune condensation.


Les MOB (Maisons Ossature Bois) entrent ainsi presque toutes dans le cadre des « Labels de haute performance énergétique ».


3- La construction bois : légère, résistante, souple et modulable
La construction d’une maison en bois permet de nombreuses possibilités architecturales du fait de sa légèreté, de sa souplesse et de sa résistance.

À structures égales, le bois est un matériau jusqu'à 7 fois plus léger que le béton. Néanmoins, légèreté ne veut pas dire fragilité : le bois est bien plus résistant que ce que l’on pense … ce n’est pas pour rien qu’il est utilisé dans la construction de maisons dans les pays nordiques ou le Canada, où le climat peut être assez rude.
De plus, le bois « va avec tout », ce qui permet d’adapter aisément le style de la maison à l’architecture de la région : brique, pierre, béton, parement, bardage… Le style peut être rustique ou très contemporain. A vous de choisir !

4- Une maison en bois est relativement simple et rapide à construire
Une maison en bois ne nécessite pas de profondes fondations et l’assemblage des matériaux est assez simple et rapide.
Certains constructeurs proposent aussi de livrer directement les panneaux d'ossature, entièrement équipés, fenêtres et parements compris, ce qui accélère grandement le temps de la construction.

5- Le confort d’une maison en bois
Une maison en bois est chaleureuse et accueillante. L’ambiance bois à l’intérieur y est pour beaucoup. A noter aussi : l'hygrométrie ambiante est régulée par la nature respirante du matériau. De plus, la faible inertie du bois permet une chauffe rapide de la maison.

6- Une surface habitable optimisée
Autre avantage des constructions bois : la surface habitable est optimisée (+ 8 % de plus que dans les maisons en parpaings) grâce à la faible épaisseur des murs.

Le saviez-vous : une maison en bois est plus sûre en cas d’incendie !

Bien que le bois soit un combustible, il dispose paradoxalement d’une excellente résistance au feu. Sa conductivité thermique est 10 fois inférieure au béton. Lors d’un feu, le bois conserve plus longtemps que les autres matériaux ses capacités mécaniques et de portance (moins de risques d’écroulement, tant redoutés par les pompiers).

Les 6 inconvénients d’une maison en bois

1- Le manque d’expérience en France
Les constructions de maisons en bois n’étant pas encore très développées en France, l'industrie de la maison à structure bois est relativement neuve : encore peu d’entreprises et peu d’expériences.
Néanmoins, le marché s’installe et se développe de manière importante.

2- L’image de la maison en bois
Construire ou acheter une maison en bois reste encore peu ancré dans les mentalités. Les français aiment la pierre et ont encore l’image de la « cabane en bois » rudimentaire et peu résistante.
Au regard de l’investissement financier requis, la question de la résistance dans le temps des constructions bois est dans les esprits, sachant que la transmission immobilière lors des successions est importante dans nos mentalités…

3- La faible inertie thermique du bois
L’absence d'inertie thermique du bois a son charme en hiver car la maison chauffe rapidement… et ses inconvénients en été. Fenêtres ouvertes, la chaleur rentre très vite et « s’infiltre » partout.

4- Le bois nécessite un entretien régulier
L’entretien d’une maison en bois est l’un de ses plus gros inconvénients. Magnifique au début, le temps et les effets des ultra-violets rendent ensuite le bois plus grisâtre. Certaines personnes aiment cette couleur naturelle, d’autres préfèrent en amont appliquer une lasure ou une peinture, mais doivent du coup la refaire régulièrement, ce qui implique des frais et du travail si celui-ci est fait par soi-même.
A savoir : certaines essences de bois sont naturellement plus durables et ont des teintes différentes en vieillissant.

5- Le bois reste un terrain pour les termites et autres nuisances
La présence de termites dans certaines régions impose un certain nombre de précautions indispensables dont la principale est le traitement chimique du bois contre les insectes xylophages, traitement qui reste toujours toxique… le paradoxe pour une maison écologique !
A savoir : le bois doit également être traité en amont contre les champignons (mérule notamment) et les mousses.

6- Le prix de vente élevé des maisons en bois
Le prix des constructions bois reste encore un frein pour de nombreux acheteurs. Bien que les coûts de construction soient inférieurs à une maison en béton/parpaings, le prix de vente d’une maison en bois est pourtant supérieur tendant vers un « marché de luxe ».
Exemple : pour une maison de 100m², le prix d’une construction en ossature bois ou en bois massif, effectuée par un professionnel, se situe entre 150 000 et 190 000 euros(2).
Bonne nouvelle néanmoins, plus le marché se développera, plus les prix baisseront !

(2) Source https://www.terrain-construction.com

Maison en bois : bien sélectionner son constructeur et ses matériaux

Pour construire une maison en bois, il est important de trouver un professionnel fiable, déclaré et basé en France. De plus, renseignez-vous toujours sur la réputation de la société (avis sur internet par exemple) et demandez à voir l’une de leur réalisation dans votre département.

À savoir : en accord avec la réglementation « DTU 31.2 des constructions en ossatures bois », les bois utilisés doivent être certifiés « PEFC » (Plan European Forest Certification).

Il est toujours préférable d'adopter un bois local, moins coûteux que le bois importé.

Le constructeur devra vous assurer une assurance décennale sur le gros œuvre (murs, charpente,…) ainsi qu’une assurance biennale sur le second œuvre (menuiseries, cloisons, finitions, équipements…).


N’oubliez pas de demander les justificatifs d’assurance de l’entreprise avant de signer le moindre devis de construction d’une maison en bois.


 

Nouvelle maison : pensez à l’assurance Habitation MMA !

devis-habitation.jpg © Evgeny Atamanenko/Shutterstock

Votre nouvelle maison ou appartement sera l’un de vos biens les plus chers… vous allez la rembourser de nombreuses années. Une raison suffisante pour bien l’assurer contre tous risques : incendie, dégât des eaux, vol….
MMA vous propose une Assurance Habitation de qualité, personnalisée en fonction de vos besoins.

 

Assurance Habitation