Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Incendie domestique : comment l’éviter, y faire face, s’en remettre ?

30% des Français ont déjà été confrontés directement ou via leur entourage à un incendie domestique(1)… Même bien assuré, l’incendie reste un traumatisme d’une exceptionnelle violence. Et pourtant, un grand nombre d’entre eux pourraient être évités. MMA et L’Observatoire de la sécurité des foyers vous proposent de télécharger un guide pour vous permettre de mieux appréhender ce sinistre et apprendre les comportements indispensables pour ne pas vivre cette expérience ; et quand c’est hélas le cas, y faire face.

Guide_incendie_897x505.jpg

En France, un incendie démarre toutes les 2 minutes ! Ce chiffre du ministère de l’Intérieur en dit long sur la nécessité d’en parler et d’en prévenir les risques.

Incendie domestique : être bien informé pour mieux agir

          Le sommaire du guide :

Sommaire_guide.jpg

Décryptage de l’incendie en France.
Quelles sont les principales causes d’incendie domestique ?
Lieu de départ des incendies en maison.
Prévenir, réagir et déclarer l’incendie domestique.
Mieux comprendre les incendies pour mieux les éviter.
Que faire en cas d’incendie chez soi ?
Comment réagir après un incendie ?
Que faire après un incendie ?
L’assureur, le partenaire post-incendie.
Mieux se protéger contre l’incendie.
Mise en pratique :
Imaginez le plan d’évacuation de votre habitation.
A retenir :
L’incendie domestique de A à Z.
Le grand quiz sur les incendies domestiques.

> Télécharger le guide

Ce guide est édité par l’Observatoire de la sécurité des foyers, créé par Covéa (MMA, MAAF, GMF), Verisure et Saretec, acteurs majeurs et reconnus de la protection et de la prévention des risques.
 

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(2)

Les incendies domestiques sont malheureusement fréquents

En France, un incendie démarre toutes les 2 minutes !
Ce chiffre du ministère de l’Intérieur en dit long sur la nécessité d’en parler et d’en prévenir les risques. L’incendie domestique est le risque auquel les Français sont le moins bien préparés. 
Pourtant, environ 300 000 incendies se déclenchent chaque année en France et sont la cause de 200 à 300 décès et d’un millier de blessés.
Si la plupart des incendies se déclarent le jour, 70% des incendies meurtriers ont lieu la nuit.

1ère cause d’incendie : les installations électriques(3)
Une multiprise surchargée, un court-circuit sur le tableau électrique, un chargeur de portable en surchauffe, un appareil électroménager défectueux, des équipements électriques vétustes ou hors normes peuvent être à l’origine de nombreux départs de feu dans un logement.

2ème cause d’incendie : les sources de chaleur non maitrisées(4)
Un tissu inflammable posé sur un radiateur, une lampe halogène trop proche d’un rideau, un conduit de cheminée qui s’enflamme, des plaques de cuisson mal éteintes : certaines sources de chaleur sont parfois difficiles à maîtriser. Pourtant, il est conseillé d’y prêter une attention particulière.

3ème cause : les gestes malencontreux(3)
La cuisine est le principal lieu de départ de feu dans une habitation.
Oublier une friteuse allumée ou un plat dans le four sont des causes courantes d’un incendie de cuisine. Laissé sans surveillance, ce lieu peut aussi devenir le terrain de jeux dangereux d’enfants inconscients des risques encourus.
Dans les autres pièces de la maison, des équipements mal entretenus et négligés comme une chaudière, un conduit de cheminée, un poêle à bois font aussi partie des causes importantes de départ de feu ; tout autant que laisser une bougie allumée, mettre un foulard sur une lampe pour une ambiance tamisée ou jeter un mégot mal éteint dans une poubelle.

Chiffres_frequence_incendie_679x386.jpg

Incendie domestique : mon habitation est-elle plus à risque que les autres ?

Si la vétusté et la non-conformité d’un logement engendrent des risques supplémentaires d’incendies domestiques, il y en a d’autres :

  1. La présence d’une cheminée multiplie le risque d’incendie par 10.
  2. Si l’habitation a plus de 4 pièces, le risque d’incendie grave est 6 fois plus élevé.
  3. Si le feu se déclare dans une cuisine ou une salle de bain, le risque d’incendie grave est 6 fois plus élevé.

> La combinaison de ces 3 facteurs multiplie le risque par 24
 

EN SAVOIR PLUS SUR LE RISQUE INCENDIE

Sommaire_guide.jpg

- Le risque d’être victime d’un incendie est-il plus élevé en appartement ou en maison ?
- Quelles sont les types d’habitations les plus susceptibles d’être sujettes à l’incendie ?
- Quelle est la pièce où se déclarent majoritairement les incendies ?
- Quels sont les gestes pour éviter les incendies ?

> Toutes les réponses dans le guide Incendies domestiques à télécharger gratuitement.

Que vérifier et mettre en place dans son habitation pour mieux se protéger de l’incendie ?

5 recommandations pour limiter les risques d’incendie chez soi

  1. Installer un détecteur de fumée (obligatoire).
  2. Installer un système de télésurveillance adapté.
  3. Entretenir sa chaudière.
  4. Faire ramoner ses conduits de cheminée.
  5. Rénover son installation électrique.

LES OBLIGATIONS LÉGALES DU LOCATAIRE ET DU PROPRIÉTAIRE

Sommaire_guide.jpg

Le propriétaire et le locataire ont tous deux des obligations d’entretien du logement : quel est le rôle de chacun ?
- Qui doit acheter le ou les détecteurs de fumée ?
- Qui doit les installer ?
- Qui doit veiller à l’entretien de la chaudière, au ramonage ?...

> Toutes les réponses dans le guide Incendies domestiques à télécharger gratuitement.

Incendie domestique chez soi : comment réagir ?

Un incendie se déclare à votre domicile, dans votre appartement ou dans votre immeuble, que devez-vous faire ? Comment réagir ? Quels sont les gestes à adopter en premier lieu ? Voici un petit récapitulatif des bonnes pratiques, en essayant de ne pas prendre de risques pour soi, d’être le plus calme et le plus réactif possible pour éviter le pire.

  1. Prévenez tous les occupants de la maison ou de l’immeuble.
  2. Appelez les pompiers en donnant tous les détails utiles.
  3. Tentez d’éteindre le feu uniquement s’il est naissant et qu’il n’y a pas encore trop de fumée et, si c’est encore possible, avec un extincteur ou des couvertures. 
  4. Essayez de fermer toutes les portes et les fenêtres de votre logement pour éviter la propagation du feu… sauf celle qui vous permettra de vous faire voir des pompiers, si vous ne pouvez pas évacuer.
  5. Si le feu s’est déclenché chez les voisins ou dans la pièce d’à côté, retardez la propagation du feu en calfeutrant le bas des portes avec un linge mouillé.
  6. Si vous êtes dans une pièce enfumée, mettez un mouchoir devant le nez et la bouche, baissez-vous et rampez pour vous déplacer. L’air le moins toxique se trouve près du sol.
  7. Ne prenez jamais un ascenseur lorsqu’il y a un incendie.
  8. Si vous pouvez sortir, évacuez les lieux au plus vite en vous assurant que toutes les personnes et les animaux sont sortis.
  9. Si le feu n’est pas dans les étages en dessous de votre logement et si les parties communes de votre immeuble ne sont pas enfumées, évacuez à l’extérieur par la cage d’escalier.
     

IMAGINEZ LE PLAN D’EVACUATION DE VOTRE HABITATION

Sommaire_guide.jpg

Comment réagir au mieux en cas d’incendie domestique et augmenter vos chances de sortir sain et sauf de votre logement ? Construisez votre plan d’évacuation ! 

L’objectif est d’identifier les différentes issues : portes et fenêtres. Et choisir un lieu de rassemblement pour que tout le monde se retrouve au même endroit : une pièce côté rue ou à l’extérieur du logement.

> Toutes les réponses dans le guide Incendies domestiques à télécharger gratuitement.

.

© Altrendo-images/Thinkstock
Protégez votre logement avec l’Assurance Habitation MMA
  • 3 formules multirisques habitation au choix.
  • À partir de 6 euros par mois seulement(2).
  • Un tarif préférentiel sur le service de télésurveillance Vérisure.
  • Une assistance habitation disponible 24h/24.

(1) 30% des Français ont déjà été confrontés directement ou via leur entourage à un incendie domestique - Source : étude OpinionWay réalisée auprès d’un échantillon de 1525 individus représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans sur les critères de sexe, d’âge, de CSP, de région et de taille d’agglomération. L’échantillon a été interrogé en ligne sur système CAWI (Computed Assisted Web Interview) du 21/09/20 au 28/09/20 (source Newpanel). OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.
(2) Exemple de tarif d’assurance pour un conducteur avec bonus de 50, âgé de plus de 25 ans, conducteur principal seul, assuré en conducteur principal en continu depuis plus de 3 ans et pas de sinistre au cours des 3 dernières années. Usage privé et trajet domicile – travail. Véhicule stationné garage et box à Dinan. Moins de 10 000 km. Véhicule : Toyota Aygo essence 3CV 1.0 VVTI X-play. 
(3) Cause n°1 de l’incendie domestique : les installations électriques - Source : ONSE, décembre 2018.
(4) Cause n°2 de l’incendie domestique : les sources de chaleur non maitrisées - Source : Saretec 2019 sur un échantillon de 18 891 sinistres.