Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Fenêtres à simple vitrage : de nouveau éligibles au crédit d’impôt !

Le changement des fenêtres à simple vitrage contre des fenêtres à double ou triple vitrage en 2019 ouvre de nouveau droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

MMA_credit_impot_fenetres.jpg

Le changement des fenêtres à simple vitrage contre des fenêtres à double ou triple vitrage en 2019 donne de nouveau droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).
© Shutterstock

Rénovation de fenêtres et CITE 2019

Depuis le 1er janvier 2019, le remplacement de fenêtres à simple vitrage par du double ou du triple vitrage a été réintégré dans les dépenses éligibles au CITE
Elles en étaient exclues depuis le 1er juillet 2018.

Fenêtres : quand s’applique l’avantage fiscal ?
L’avantage fiscal s’applique l’année qui suit le paiement de la facture d’achat de vos fenêtres. Si le montant du crédit d’impôt excède celui de votre impôt, le solde vous est restitué par l’administration fiscale. Les travaux de rénovation doivent être réalisés dans une résidence principale achevée il y a plus de deux ans. Vous pouvez en être locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit.

Plafond du crédit d’impôt fenêtres
Le montant des dépenses éligibles au crédit d’impôt est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple soumis à imposition commune, majoré de 400 euros par personne à charge. Ces plafonds sont appréciés sur une période de cinq années : 2015-2019 pour les dépenses engagées en 2018. Par exemple, si vous êtes célibataire et que vous avez déjà réalisé pour 7 000 euros de travaux éligibles en 2017 ou 2018, vous ne pourrez bénéficier du CITE qu’à hauteur de 1 000 euros en 2019.

Conditions du crédit d’impôt fenêtres
Seuls les équipements les plus performants (des critères techniques et des performances minimales sont exigés) ouvrent droit au crédit d’impôt. Ils sont répertoriés à l’article 18 bis du Code des impôts, annexe 4. Par exemple, les fenêtres et portes-fenêtres doivent avoir un coefficient de transmission thermique (UW) inférieur ou égal 1,3 Watt par mètre carré Kelvin.

Fenêtres : crédit d’impôt de 15% plafonné à 100 euros par fenêtre

Si vous remplacez vos fenêtres en 2019, vous bénéficiez du CITE au taux de 15%, plafonné à 100 euros par fenêtre. Ce qui correspond à un avantage fiscal maximal de 15 euros par fenêtre.

Primes, prêt à taux zéro, TVA réduite : profitez de toutes les aides pour vos fenêtres

En plus du crédit d’impôt vous pouvez, sous certaines conditions de ressources et de travaux, avoir accès à plusieurs « coups de pouce » financiers :

  • Primes de l’agence nationale de l’habitat (Anah) dans le cadre du programme « Habiter Mieux ».
  • Éco-prêt à taux zéro qui permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêt.
  • Des subventions ponctuelles des collectivités territoriales (communes, départements et régions).

Pour être certain de ne passer à côté d’aucune aide, rapprochez-vous d’un espace Info Énergie. Vous trouverez l’antenne la plus proche de votre domicile en consultant le site rénovation-info-service.gouv (Rubrique « Je prends contact avec un conseiller »).

Par ailleurs, vous bénéficiez aussi de la TVA à taux réduit (5,5 % au lieu de 10 %) sur le remplacement de vos fenêtres tant que ces travaux sont éligibles au CITE ainsi que sur les dépenses collatérales (par exemple, si vous êtes obligé de repeindre un pan de mur qui a été dégradé lors de la pose de vos nouvelles fenêtres).

Choisissez l’assurance Habitation MMA

Assurance habitation MMA © Altrendo-images/Thinkstock

Vous recherchez à assurer votre nouveau logement ou à changer d’assurance ?


MMA vous propose 3 formules d’Assurance Multirisques Habitation adaptées à vos besoins et un large éventail d’options pour protéger efficacement votre logement en cas d’éventuel sinistre. Avec MMA, vous êtes à l’abri de tous les tracas !

Assurance Habitation