Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Comment bien protéger sa maison du froid avant l'hiver ?

Les températures descendent et les grands froids approchent. Beaucoup d’entre vous préfèrent désormais le confort douillet de leur salon. Mais attention, votre maison ou votre appartement doit être préparé à affronter les basses températures, tant pour garder la chaleur à l’intérieur de l’habitat et économiser de l’énergie que pour éviter tout risque inutile…

Proteger_maison_froid_hiver_897x505.jpg

Préparez au mieux votre habitation avant l'hiver.
©Shock/Thinkstock

Vérifiez le chauffage avant la période d’hiver

Avez-vous bien pensé à faire ramoner votre conduit de cheminée ?
Si ce n’est pas le cas, dépêchez-vous. Avec les grands froids, vous allez sûrement vouloir vous chauffer (cheminée, poêle). Aussi, mieux vaut prévenir les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone.

Avez-vous fait entretenir votre chaudière cette année ?
Ce serait bête de risquer la panne quand vous ne pourrez pas vous passer d’un chauffage.

Avez-vous pensé à regarder le niveau de fioul de votre cuve si votre chaudière fonctionne avec ce type de combustible ?
Mieux vaut faire rentrer sa réserve de fioul avant les grands froids, car si la période est longue et tenace, vous risquez d’appeler votre prestataire dans l’urgence… comme beaucoup de monde, et du coup devoir attendre quelques jours sans chauffage…

N’oubliez pas aussi de bien vérifier et nettoyer vos conduits d’aération afin de favoriser les échanges d’air. Si ces derniers sont bouchés, vous amplifiez le risque d’intoxication aux fumées et monoxyde de carbone.

A savoir si vous avez un chauffage électrique, veillez à la température de votre habitat. Ne dépassez pas les 19°C dans les pièces communes et 16 à 17 °C dans les chambres. Vous serez ainsi éco-responsable : n'oubliez pas que 1°C de plus chez vous, c'est 7 % de consommation de chauffage en plus (source ADEME(1)).
 

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(2)

Avec le froid, vérifiez les détecteurs

Vos détecteurs de fumées (obligatoires) doivent être propres et leurs piles doivent être régulièrement changées. Faites au moins deux fois par an un test en simulant un début d’incendie, grâce à une Bombe Test Aérosol. L’appareil lui-même doit être remplacé tous les 5 à 10 ans selon le modèle.  

Il est aussi fortement recommandé de vous équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone, si utile quand on pense qu’il peut sauver votre vie et celle de votre famille.

Protégez vos canalisations du gel

Pour les canalisations extérieures, fermez la vanne du réseau extérieur. Ouvrez l’ensemble des robinets de puisage extérieurs afin de vidanger les canalisations (laissez les robinets en position ouverte durant tout l’hiver). Puis purgez le réseau depuis son point le plus bas, généralement la vanne de commande du réseau extérieur équipé d’un robinet de purge.

Pour les canalisations situées à l’intérieur mais dans des endroits peu ou mal chauffés (combles, caves, greniers, garages,....), mieux vaut les isoler(3). Vous trouverez des gaines en mousse adaptées dans les surfaces de bricolage, très faciles à poser.

Dernier point : si votre compteur d’eau est situé à l’extérieur, protégez-le avec des flocons de polystyrène (solution préférable au matelas de laine de verre qui absorbe l’eau du sol et qui la rend complètement inefficace). Ce dispositif permet d’accéder assez facilement au compteur pour en effectuer le relevé. 

Nettoyez vos gouttières

En automne, vos gouttières se chargent de feuilles mortes et de nombreux dépôts qu’il faut enlever. En effet, cela peut empêcher le passage de l’eau et provoquer des dégâts (déformations des gouttières, fissures, gel). Une gouttière qui ne fonctionne pas, ce sont aussi plus de risques pour votre habitation (débordements de chéneaux, infiltrations dans les
murs, …). Leur entretien est donc primordial.

Vous pouvez l’effectuer vous-même en prenant les précautions de sécurité nécessaires ou le faire faire par un prestataire. Ce sera aussi l’occasion de vérifier leur état et de faire procéder aux éventuelles réparations.

Protégez vos fenêtres du froid

Si vous êtes déjà équipé de double-vitrage, c’est déjà une bonne chose. Mais en période de grand froid, n’oubliez pas de fermer vos volets, même si la tâche est souvent ingrate quand ceux-ci ne sont pas électriques ! Premier réflexe : si vous sentez passer du froid par les contours des fenêtres, complétez leur isolation en positionnant sur les montants et le châssis du joint de calfeutrage, disponible dans toutes les grandes surfaces de bricolage.

Pensez aussi à installer des stores ou rideaux thermiques. S’ils sont bien conçus (dos avec couche d’aluminium) et bien posés (bonne taille, bon ajustement), ils sont très efficaces contre le froid. Cet équipement peut de plus constituer une très belle décoration avec de nombreux coloris possibles. De plus, il constituera une excellente protection cet été contre la chaleur et le soleil. Vous n’aimez pas ? Adoptez alors des doubles-rideaux épais ! Attention par contre si vos radiateurs sont positionnés sous vos fenêtres. Le double-rideau ne doit pas le couvrir.

A noter qu’il existe aussi des films anti-froid à placer directement sur le verre des vitres. Il assure une protection thermique et phonique avec un effet ‘double vitrage’.

Pensez aussi aux portes

Vos portes donnant sur la cave et sur l’extérieur sont-elles suffisamment isolées et calfeutrées ?

Quelques parades sinon :

  • Protégez la porte du garage par un revêtement isolant mince qui limitera fortement le passage du froid par ces portes souvent très larges et hautes.
  • Vos portes de cave et d’entrée peuvent aussi aisément être doublées d’un rideau ou d’un store thermique. Il peut aussi être intéressant d’installer un rideau dans un couloir sujet aux courants d’air.
  • Ayez aussi recours aux boudins de porte de nos grands-mères. Ils sont très efficaces quand le froid passe sous la porte. Certains sont même doubles de part et d’autre de la porte pour une isolation maximale !
     
© iStock
Votre maison bien assurée avec MMA

Incendie, mais aussi dégât des eaux, vol, bris de vitre… Votre Assurance Habitation MMA vous propose une couverture efficace(4) avec 3 formules aux choix, des renforts et options possibles.

Et parce qu’un sinistre peut survenir à tout moment, l’Assistance MMA présente dans toutes les formules d’assurance habitation, est à votre disposition 7j/7 et 24h/24 pour vous conseiller sur la solution la mieux adaptée aux circonstances.

(1) ADME : Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens.
(2) Le tarif ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m². Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.
(3) Vérifier si d’autres mesures de prévention contre le gel sont prévues contractuellement dans vos conditions générales au titre de votre garantie « Dégâts des eaux ».
(4) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisés dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières du contrat habitation.