Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Prix de vente : bien estimer la valeur de sa voiture

Chaque année, plus de 5,5 millions de voitures d’occasion sont vendues en France, majoritairement entre particuliers. Cependant, pour vendre facilement et rapidement sa voiture, il faut la proposer au prix le plus juste en tenant compte de nombreux paramètres : âge, état, carburant, kilométrage… les conseils MMA pour estimer la valeur de votre véhicule.

Valeur_voiture_Shutterstock_897x505.jpg

Une estimation au plus juste de la valeur de son véhicule permet de le vendre plus rapidement.
© Shutterstock

Estimation de la valeur de sa voiture : le principe de la décote par année d’ancienneté

Au moment de vendre sa voiture, il est nécessaire d’en connaître la valeur. Si les revues spécialisées sont de bons indicateurs, une méthode de calcul pragmatique peut être appliquée.

L’opération de départ, pour estimer la valeur de son véhicule, est relativement simple :

  • -20% du prix d’achat neuf la première année.
  • -15% du prix précédent la deuxième année.
  • -10% par an, entre 3 et 6 ans.
  • -5% les années suivantes.

Cette décote intervient à chaque fois sur la valeur de l’année précédente. En effet, le calcul de la valeur du véhicule ne se fait pas sur le prix d’une voiture neuve. Ainsi, une voiture achetée neuve 20 000 euros vaudra 16 000 euros l’année d’après (n+1), puis 13 600 euros à n+2, puis 12 240 euros à n+3, puis 11 000 euros à n+4…

Cette base de calcul est réalisée à partir d’un kilométrage moyen de 15 000 kilomètres par an pour une motorisation essence et de 20 000 kilomètres par an pour un véhicule diesel. Lorsque le kilométrage est supérieur ou inférieur à la moyenne, il convient d’appliquer une correction mathématique :

  • Lorsque le propriétaire du véhicule a parcouru plus de kilomètres, le calcul est le suivant : Cote – nombre de kilomètres excédentaires x 0.1.
  • Lorsque le propriétaire de la voiture a parcouru moins de kilomètres : Cote + kilomètres excédentaires x 0.1.

Les éléments déterminants pour estimer la valeur d’une voiture d’occasion

La différence de prix entre des voitures d’une même année se fait sur cinq points clefs :

  1. Son état général.
  2. Sa motorisation.
  3. Son kilométrage.
  4. Ses équipements.
  5. Sa couleur.

Pensez à répercuter les factures sur le prix de votre véhicule

Après un entretien important (freins, courroie de distribution), une voiture à vendre peut bénéficier d’une surcote. Dans ce cas, il convient de répercuter à la hausse 75% du montant de la facture réglée pour les derniers entretiens. C’est d’autant plus justifié que les réparations font souvent l’objet d’une garantie.

1- Prix de vente du véhicule : tenir compte de son aspect

L’état de la carrosserie 
Une voiture qui a séjourné dans un parking, sans rayures et dont les pare-chocs n’ont pas servi à agrandir des places de stationnement aura toujours plus de valeur, que la même voiture à la carrosserie ou la peinture endommagée. Cet élément de décote est d’autant plus important que la voiture est jeune. En effet, plus celle-ci est ancienne, plus les éventuelles éraflures sont tolérées. Une voiture fortement rayée ou cabossée de moins de quatre ans peut subir une décote de 10 à 20%.

L’état intérieur du véhicule
Une voiture bien conservée, propre, aux sièges non rayés ou tâchés se vendra bien mieux que le même modèle mal entretenu intérieurement…
Attention aussi aux odeurs intérieures souvent repoussoir : tabac, chien…

Conseil pour bien vendre son véhicule

Pensez à bien nettoyer votre voiture. Une carrosserie passée aux rouleaux montrera que vous ne cherchez pas à dissimuler des micro-rayures sous de la salissure. C’est la même chose pour l’habitacle qui doit être impeccable pour séduire l’acheteur.

2- La valeur de revente d’une voiture diesel ou essence est différente

Les craintes sur l’avenir du diesel entraînent de fait une décote de ce type de motorisation. Auparavant recherchés en occasion, les diesels font désormais l’objet d’une négociation à la baisse de l’ordre de 10 à 15%.

En effet, en dehors des citadines, les diesels constituent 90% de l’offre sur le marché de l’occasion. Cependant, les motorisations essence et hybride sont actuellement les plus recherchées, en particulier dans les voitures de moins de 5 ans.
Une exception toutefois : les gros SUV ou les grandes berlines. Dans ce cas, le diesel reste la référence.

3- Pour fixer le prix de votre voiture, tenez compte des kilomètres parcourus

En France, une voiture essence roule, en moyenne, entre 12 500 et 15 000 kilomètres par an. Une voiture diesel parcourt, quant à elle, entre 18 000 et 25 000 kilomètres par an, en moyenne. Dans les deux cas, si le kilométrage moyen n’est pas respecté, il convient de majorer ou de minorer le prix en fonction de la réalité de l’utilisation du véhicule.

L’usage veut qu’on ajoute 5 centimes par kilomètre en moins et qu’on retire 7 centimes par kilomètre au-delà de la moyenne. Ainsi, par exemple, une Peugeot 208 essence de 4 ans cotant normalement 12 000 euros verra sa valeur monter à 12 500 euros si elle a seulement 40 000 kilomètres au compteur. En revanche, la même avec 70 000 kilomètres au compteur verra sa cote fondre à 11 300 euros.

4- L’importance de l’équipement du véhicule dans son prix de vente

Si les options sont peu monnayables, elles constituent un avantage compétitif d’une voiture à l’autre. Ainsi, une voiture bien équipée sera plus légitime à être vendue à la cote exacte.

Par ailleurs, certaines options participent à la rapidité de la vente. Ainsi, un toit ouvrant panoramique, un intérieur cuir et un régulateur de vitesse adaptatif sont particulièrement attractifs et vous permettront de vendre au plus près de la valeur de la cote.

L’importance de la garantie constructeur lors de la revente du véhicule

Une voiture vendue avec une garantie mécanique ou simplement la garantie du constructeur présente une valeur naturellement supérieure à la même voiture sans garantie.
Son prix de vente est alors estimé 5% au-dessus des autres véhicules. Ainsi, si pour une voiture le prix moyen est de 10 000 euros, cette même voiture pourra être affichée à 10 500 euros si elle dispose d’une garantie constructeur de 6 mois (à année et kilométrage équivalent).

5- La couleur de la voiture influe sur le prix de sa revente

Même si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, en matière de teintes de carrosserie, les Français sont très conservateurs. Les voitures grises et noires restent en tête des goûts pour la revente. Le blanc est populaire mais c’est essentiellement parce qu’il est souvent la teinte gratuite des véhicules neufs.

Pour les petites voitures, les couleurs fantaisies n’affectent pas le prix, mais pour une berline ou un monospace, un rouge pompier ou un bleu clair peuvent rapidement faire chuter la valeur du véhicule. Seul un kilométrage bas et un état impeccable peuvent éviter une perte de valeur de 5%.

La cote d’une voiture n’est pas toujours égale à son prix de marché

L’achat d’une voiture répond à des tendances.
Une automobile qui se vend peu en neuf a peu de chances d’avoir une forte valeur d’occasion. En effet, les voitures les plus courantes sont souvent les plus recherchées d’occasion.

Si la compacte ou la citadine à 5 portes sont des valeurs sûres, d’autres types de carrosseries sont plus sujettes à des fluctuations de prix en occasion.

Ainsi, les grandes berlines et les monospaces trouvent aujourd’hui moins facilement preneurs que par le passé. La tendance est au SUV dont la valeur résiduelle reste élevée, comme celle des pick-up. À part certaines marques italiennes ou allemandes de luxe, les coupés et les cabriolets subissent une forte décote mais conservent, après six ans, une valeur assez constante

Les sites Internet autoplus.fr ou lacentrale.fr proposent des cotes pour tous les véhicules d’occasion. Toutefois, elles constituent uniquement une indication de prix. En effet, elles ne sont pas toujours le reflet du marché. Celui-ci repose sur le principe de l’offre et la demande, même si ce n’est pas non plus la rareté d’une voiture qui fait son prix.

La cote Argus est la cote établie par le magazine professionnel du même nom. Si elle n’a rien d’officiel, cette cote s’est imposée comme la référence du secteur automobile. Toutefois d’autres cotes existent : celle de laCentrale.fr (site d’annonces) ou du magazine Auto Plus. Entre ces trois médias, les estimations des automobiles sont souvent très proches.

Nouvelle voiture : choisissez l’assurance MMA !

assurance auto.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

L’auto chez MMA, ce sont deux gammes pour répondre à vos besoins de protection, petits budgets inclus !

  • L’Assurance Auto Access vous propose des garanties essentielles à un tarif compétitif.
  • L’Assurance Auto MMA vous fait bénéficier d’une couverture performante au meilleur rapport qualité/prix.
Choisir votre assurance auto