Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Hausse du prix de l'électricité : comment consommer moins ?

Suite à la hausse des tarifs d’électricité au 1er février 2023, votre facture d’électricité risque d'être très élevée cette année si vous n'agissez pas rapidement en réduisant votre consommation : chauffage, ballon d'eau chaude, télévision, informatique, appareils ménagers, postes de cuisson… où agir en priorité et comment faire ?

Pour baisser sa consommation électrique, il faut agir en priorité sur les plus gros postes de dépenses mais aussi si possible sur les appareils électrodomestiques et les ampoules.
© AdobeStock

Forte augmentation du prix de l’électricité au 1er février 2023 

Actualité
La mise en place du bouclier tarifaire en 2022 a permis de maintenir l’augmentation du prix de l’électricité en France à 4%. Mais au 1er février 2023, ce plafond passe à 15%(1). Le bouclier tarifaire reste en place jusqu’au 30 juin 2023 mais il est beaucoup moins protecteur que l’année passée. 

Les factures d’électricité en hausse en 2023
15% d’augmentation, ce n’est quand même pas rien… C’est la hausse la plus forte depuis 2005 (et nous ne sommes pas remontés plus loin), largement devant le précédent record qui prend un air doux en comparaison : +5% en 2013(2).
Cette hausse de 15% en 2023 équivaut à 20 euros par mois en moyenne pour les ménages se chauffant à l'électricité et 25 euros pour ceux se chauffant au gaz
Et l’augmentation aurait été respectivement de 180 et de 200 euros par mois, sans le bouclier tarifaire(1), qui au passage doit disparaître au 1er juillet 2023…  

Crainte de coupures d’électricité
Outre le prix qui flambe, les très fortes tensions sur le marché de l'électricité (mais aussi du gaz) pourraient conduire à des coupures de courant et des délestages. Le plan de sobriété énergétique est donc lancé. Le gouvernement se donne pour objectif de réduire de 10% la consommation d’énergie sur les deux prochaines années par rapport à 2019.

Tarifs d’électricité en hausse, plan de sobriété énergétique : comment limiter sa consommation électrique ?

Sommaire_elect_AdobeStock_400x400.jpg

  • Facture d’électricité : où agir en priorité ?
  • Diminuer sa consommation électrique commence par le chauffage
  • Agir sur le chauffe-eau permet de nettement réduire sa facture d'électricité
  • Appareils électriques, électroménagers : comment consommer moins ?
  • Faire des économies d'énergie sur les postes de cuisson
  • Penser « Rénovations » pour faire des économies d’énergie permanentes

©AdobeStock

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(3)

Facture d'électricité : où agir en priorité ?

Pour réduire sa consommation électrique, il faut d’abord connaître les grands postes de dépenses de kWh. Viennent dans l’ordre d’importance :

Elec_Img1_600x596.jpg

  1. LE CHAUFFAGE
    C’est le plus gros poste. A lui seul, il représente 65% des dépenses d’électricité(3).

  2. LES APPAREILS ELECTRIQUES ET L'ECLAIRAGE
    22% des dépenses d’électricité dans une maison, 14% dans un appartement(3).

  3. L’EAU CHAUDE
    11 % des dépenses d’électricité dans une maison, 14% dans un appartement(3).

  4. LA CUISSON 
    7 % des dépenses d’électricité(3).

Diminuer sa consommation électrique commence par le chauffage

Le chauffage étant le plus gros poste de dépenses en électricité (même quand on est chauffé au gaz ou au fioul), autant commencer par là pour réduire sa facture d’électricité ! Comment faire ?

02-chauffage copie 2.png

1 - Premier geste évident : commencer par réduire la température à l’intérieur de la maison
19°C sont conseillés dans le salon et 16°C dans la salle à manger et les chambres. Les pulls, plaids et autres pyjamas pour dormir sont bien plus économiques !

2 - Fermez les volets et les rideaux dès la nuit tombée, en cas de grand froid, et pendant vos absences
Il existe par exemple des rideaux ou stores anti-froid qui permettent de réaliser d’importantes économies de chauffage en isolant davantage vos fenêtres.

3 - Entretenez votre chaudière ainsi que le système de chauffage
Obligatoire chaque année, l’entretien de la chaudière par un spécialiste permet en plus d’optimiser sa consommation d’énergie et de prolonger la durée de vie de votre appareil.
 

 

4 - Chouchoutez les radiateurs
Il est notamment important de les purger régulièrement et de les débarrasser de la poussière qui se dépose entre les branches.
Astuce : quand vous aérez une pièce de la maison, pensez à éteindre le radiateur.

5 - Installez un système de régulation et de programmation du chauffage
De cette façon, plus besoin de baisser manuellement le chauffage en journée quand vous n’êtes pas là et de le remonter quand vous revenez, et de grelotter une demi-heure avant que la maison ne se réchauffe. La technologie, c’est un sacré confort !

6 - Pièce peu ou pas utilisée dans la maison ?
Baissez le radiateur au minimum (sans l’éteindre).

Assurance Habitation MMA

Avec la garantie Dépannage des installations de la maison(4), en cas de problème d’électricité, de plomberie, de chauffage ou de serrurerie, un professionnel agréé intervient au plus tard le lendemain de votre appel…

Agir sur le chauffe-eau permet de nettement réduire sa facture 

Sachant que le chauffage est le plus gros poste de consommation électrique, autant s’intéresser aussi au ballon d’eau chaude, qui a lui seul, constitue un gros poste de dépenses. Comment faire ?

Elec_Img4_500x497.jpg

  1. Commencez par baisser un peu la température de l’eau chaude sanitaire. Il est conseillé de la fixer entre 55°C et 60°C, température qui vous permet également d’éviter les brûlures. 
    A savoir : évitez de tomber sous les 50°C car cela favoriserait le développement de bactéries comme la salmonelle.
  2. Isolez les tuyaux et le ballon d’eau chaude.
  3. Privilégiez les mitigeurs et encore mieux les mitigeurs thermostatiques dans la douche et/ou la baignoire.
  4. Préférez la douche au bain car cette dernière consomme moins d’eau chaude et donc réduit l’utilisation du chauffe-eau. (En parallèle aussi, vous réduisez votre facture d’eau !)
  5. Coupez votre chauffe-eau quand vous devez vous absenter un certain temps.

A savoir : si votre ballon d’eau chaude est déjà ancien, pensez à le changer par un modèle récent bien plus économique, comme par exemple un chauffe-eau thermodynamique.

Quels sont les 8 postes électrodomestiques qui consomment le plus ? 

Elec_Img3_800x817.jpg

Hormis les postes de cuisson, 8 types d’appareils électriques sont particulièrement énergivores :

1- Le réfrigérateur et le congélateur 
Ils représentent à eux seuls 26% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3). Agir à ce niveau est donc particulièrement important. Comment ?

  • Limitez le nombre d’ouvertures en regroupant les allers-venues par exemple, ainsi que la durée d’ouverture (en récupérant au plus vite les aliments sans avoir à réfléchir, porte ouverte). En effet, si vous laissez le froid s’échapper, votre appareil va se remettre en mode « je rafraîchis mon intérieur » et du coup, provoquer un pic de consommation électrique.
    A noter aussi : un frigo bien rangé permet notamment de trouver facilement l’aliment convoité !
  • Placez le congélateur plutôt dans la cave, car sa consommation électrique dépend de la température de la pièce dans laquelle il se trouve.
  • Dégivrez régulièrement votre congélateur : plus de 3 millimètres de couche de givre et c’est 30% en plus de consommation électrique !

2- Les petits appareils électrodomestiques
Les petits appareils électrodomestiques (aspirateurs, petits électroménagers etc.) représentent 19% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3)
Aussi, n’oubliez pas de les débrancher dès que vous avez terminé de les utiliser. L’intérêt ? Economiser près de 10% d’électricité hors-chauffage (normalement consommée par le mode « veille »).

3- Les lumières et ampoules 
L’éclairage est à l’origine de 12% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3). Quelques astuces donc pour limiter la dépense :

  • Privilégiez les ampoules à économie d’énergie (type A telles les LED). Bannissez les ampoules halogènes, fortes consommatrices d’électricité.
  • Eteignez systématiquement l’éclairage d’une pièce dès que vous la quittez, même si vous savez que vous y reviendrez quelques minutes plus tard.
  • Dépoussiérez régulièrement les abat-jours et globes pour que les lampes éclairent davantage.
  • Nettoyez aussi vos ampoules (en les décrochant une fois refroidies) : en effet, à puissance égale, une ampoule propre peut produire un flux lumineux 40% supérieur à celui d’une ampoule sale.

4- La télévision 
Les téléviseurs sont responsables de 11% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3). C’est beaucoup ! Du coup, autant ne pas dépenser de l’électricité pour rien avec un geste simple : éteindre la télévision et ne pas la laisser en mode veille dès que vous quittez une pièce.
Enfin, s’il est temps de changer d’appareil, investissez dans un modèle économique (étiquette énergie A, voire A+ à A+++).

5- L’informatique et la téléphonie 
Les ordinateurs, téléphones mobiles, imprimantes etc. sont à l’origine de 10% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3). Comment réduire leur impact sur la facture énergétique ? C’est tout simple : ne les laissez pas en mode veille, éteignez-les. Pensez également à débrancher vos chargeurs de téléphone quand vous ne les utilisez pas.

6- Le lave-vaisselle 
Il est responsable de 6% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3). Quelques astuces permettent pourtant de réduire la facture :

  • Utilisez le programme Eco.
  • Nettoyez régulièrement les filtres et le bras rotatif.
  • Attendez que votre lave-vaisselle soit bien rempli pour le faire tourner.
  • Si vous bénéficiez d’un abonnement jour/nuit avec des tarifs « heures creuses », programmez le lavage dans la nuit.

7- Le lave-linge
Aussi énergivore que le lave-vaisselle, le lave-linge s’avère indispensable dans un foyer. Quelques éco-gestes permettent néanmoins de diminuer leur consommation électrique :

  • Utilisez des programmes courts quand le linge n’est pas très sale.
  • Préférez les cycles de lavage à basse température (lavage à 40°C au lieu de 60°C : 25% d’électricité en moins !)
  • Si vous bénéficiez d’un abonnement jour/nuit avec des tarifs « heures creuses », programmez le lavage dans la nuit.

8- Le sèche-linge
A l’origine de 5% de la consommation électrique des appareils ménagers d’un foyer(3), le sèche-linge est un appareil de confort qui coûte cher. Aussi, quand le temps s’y prête et si vous avez un jardin, une terrasse ou un balcon, pensez à étendre votre linge à l’extérieur.

REMPLACEZ VOS VIEUX APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTROMÉNAGERS

Si vous appareils sont anciens, ils sont sûrement très gourmands en électricité (et peut-être aussi plus très sûrs en termes de risque incendie).
Pensez à les remplacer au fur et à mesure par des appareils économes en énergie !

Fours, plaques de cuisson : les astuces pour consommer moins d’électricité

Elec_Img5_600x611-1.jpg

  1. Couvrez les casseroles quand vous cuisinez (quand cela est possible
    bien sûr).
  2. Les plaques à induction sont les plus puissantes mais aussi les moins énergivores. A privilégier donc !
  3. Faites chauffer l’eau de cuisson à la bouilloire et videz-la ensuite bouillante dans la casserole qui prendra le relais !
  4. Eteignez votre plaque un peu avant la fin de cuisson car elle reste souvent longtemps chaude (plaque électrique, plaque vitrocéramique).
  5. Misez sur la cocotte-minute, bien plus économe qu’une casserole !
  6. Démarrez un nettoyage par pyrolyse à la fin d’une cuisson pour profiter de la chaleur déjà produite.
  7. Un four à micro-ondes consommant en moyenne 10 fois moins qu’un four classique, préférez cet appareil quand il s’agit de réchauffer un plat.

CHANGER DE FOURNISSEUR D’ELECTRICITE POUR FAIRE DES ECONOMIES ?

Le marché de l’électricité étant aujourd’hui ouvert à la concurrence, il est possible de changer de fournisseur d’électricité. La démarche est assez simple mais mieux vaut bien étudier la question avant et tout comparer.

Penser « Rénovations » pour faire des économies d’énergie permanentes

2020-12-08.jpg

Evidemment, si votre maison ou votre appartement est ancien, vous aurez beau avoir recours à mille astuces pour économiser de l’électricité, votre facture sera quand même élevée du fait des déperditions énergétiques de votre logement.
Le seul remède : procéder à une éco-rénovation de votre logement.
Votre chaudière est ancienne : pensez aussi à la changer pour un équipement plus moderne et plus économe !
D'autres moyens sont aussi intéressants pour faire des économies d’énergie, comme rénover vos vieilles fenêtres ou isoler vos combles.

© iStock
Assurance Habitation MMA :
bénéficiez des garanties Zéro tracas en cas de panne !

La garantie Dépannage électrique
Foudre, sur ou sous-tension, court-circuit : vos appareils électriques mobiliers endommagés sont couverts(5)(6) par l’assurance.

La garantie Dépannage électroménager vidéo
En cas de panne d’un des appareils assurés, un professionnel du secteur intervient dans un délai maximal de deux jours(4)(6).

La garantie Dépannage plomberie électricité
En cas de problème d’électricité, de plomberie, de chauffage ou de serrurerie, un professionnel intervient au plus tard le lendemain de votre appel, hors dimanche et jours fériés(4)(6).

(1) Hausse du prix de l’électricité en 2022 et 2023 – bouclier tarifaire – conséquences financières sur la facture – source : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15944 - https://www.kelwatt.fr/prix/augmentation-electricite
(2) Evolution du prix de l’électricité depuis 2005 – source https://prix-elec.com/tarifs/evolution.
(3) Le tarif d’assurance ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m2. Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.
(3) Consommation électrique des foyers français - Source EDF - Principales dépenses d’énergie au sein d’une maison ou d’un appartement français.
(4) Cette garantie fait partie du renfort Immobilier et services étendus de l’Assurance Habitation MMA niveau 3. Ce dernier n’est pas accessible aux niveaux 1 et 2. Sont pris en charge dans les conditions et limites prévues dans les conditions particulières et générales du contrat : le déplacement, le diagnostic et la main d’œuvre si la réparation est possible et moins coûteuse que le prix d’un appareil neuf. La prestation dépannage est utilisable jusqu’à deux fois par période de 12 mois consécutifs.
(5) Attention, cette garantie est intégrée au niveau 3 du contrat Assurance Habitation MMA. Si vous avez un contrat de niveau 1 ou 2, vérifiez auprès de votre Agent MMA si vous pouvez la souscrire en option dans le cadre du renfort Mobilier plus.
(6) Assurance Habitation MMA : nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites et exclusions de garanties et, dans le respect des plafonds de remboursement qui sont précisés dans le contrat d’assurance Habitation (CG 410).

> Voir tous les sujets de la thématique

AddThis conditionne l'affichage des options de partage au dépôt de traceurs. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur "Paramétrer".