Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Comment bien choisir et installer votre poêle à bois ?

Ultra-résistant, performant, écologique : le poêle à bois est un chauffage d’appoint idéal, si tant est que le modèle choisi soit adapté à votre intérieur et vos besoins. Il sera d’autant plus idéal s’il est installé par un professionnel certifié, qui saura vous conseiller sur l’utilisation et l’entretien.

181889583

Moderne, écologique, performant, le poêle à bois est un système de chauffage assez prisé.
© iStock

Poêle à bois, traditionnel et tendance à la fois

Utilisés depuis des siècles pour cuire les aliments et chauffer les intérieurs, les poêles à bois d’antan ont désormais leur place au musée.
Bien sûr, les 143 300 poêles à bois(1) qui se sont vendus en France en 2016 se servent toujours de la combustion du bois pour produire de la chaleur. Et comme leurs ancêtres, ils fonctionnent en autonomie, sans raccordement à l’électricité.
Mais la comparaison s’arrête là… Avec un rendement thermique de 70 à 80 %, les poêles à bois nouvelle génération allient performances et confort de chauffage.  

Poêle à bois, nouvelle génération

Depuis quelques années, la tendance à l’innovation et au renouvellement des modèles de poêle à bois est particulièrement soutenue, gage de la pérennité de ce mode de chauffage.

À signaler parmi les nouveautés qui adaptent le poêle à bois aux attentes des consommateurs :

  • Des modèles à rechargement automatique, grâce à une réserve de bûches intégrée à l’appareil, pour une autonomie prolongée jusqu’à douze heures.
  • L’option de régulation automatique de la température pour bénéficier à tout moment d’un rendement optimal.
  • Le système « Vitre propre » pour faciliter le nettoyage.
  • Le programme « Allumage automatique en différé », très utile par exemple pour se réveiller le matin dans une maison bien chauffée.
  • La fonction « Signal » pour savoir quand le rechargement en bois est nécessaire.

Poêle à granulés : une solution alternative ?

Le chauffage au bois est une solution écologique, économique et même esthétique pour chauffer un logement. Vous souhaitez opter pour ce système, mais entre poêle à bois et poêle à granulés, vous avez encore du mal à faire votre choix ?
Sur le plan réglementaire, le poêle à granulés peut faire fonction de chauffage principal dans une maison neuve avec un rendement thermique de 85 à 95 %, et une autonomie de vingt-quatre heures entre deux chargements de granulés en période hivernale.
Mais le poêle à granulés affiche quelques inconvénients : une faiblesse au niveau électronique et une garantie seulement de deux ans. Il est également plus coûteux à l’achat et dépend d’une alimentation électrique.

La puissance maximale, premier critère de choix de votre poêle à bois

C’est en fonctionnant à plein régime qu’un poêle à bois offre ses meilleures performances, d’où l’importance d’opter pour un appareil dont la puissance maximale soit très justement adaptée à l’espace à chauffer (son volume, sa localisation, son isolation…).

  • Un poêle à bois d’une puissance maximale de 100 watts par mètre carré sera surdimensionné dans une maison de construction récente dont les besoins sont très inférieurs. Il fonctionnera alors en sous-régime.
    Conséquences : une combustion imparfaite, des émissions polluantes accrues et un encrassement accéléré du conduit d’évacuation des fumées.
  • À l’inverse, un modèle de petite ou moyenne puissance, installé dans une maison ancienne insuffisamment isolée sera sous-dimensionné. Fonctionnant en surrégime, il montrera des signes d’usure précoces.

Autre critère déterminant : le matériau du poêle à bois

La fonte se distingue par sa forte inertie et son excellente conductivité thermiques. Ces caractéristiques en ont fait le matériau par excellence des appareils et ustensiles de chauffe. Dans un poêle à bois en fonte, la chaleur produite par la combustion est stockée par la fonte, puis diffusée de façon douce et progressive dans la pièce.
Moins répandu que le poêle en fonte, le poêle à bois en acier offre une aussi bonne résistance à la chaleur et il est comparable en termes de solidité. Son aspect lisse, et non granuleux comme la fonte, lui donne une touche design plus moderne. Mais la vraie différence entre poêle en fonte et en acier se joue au niveau de la réactivité. La faible inertie de l’acier permet une restitution de la chaleur beaucoup plus rapide qu’avec la fonte.

Acier ou fonte, comment choisir ?

  • L’efficacité du poêle en acier est toute indiquée pour un usage ponctuel, par exemple dans une résidence secondaire fréquentée surtout le week-end. 
  • Le confort du poêle en fonte est idéal pour un usage quotidien dans une résidence principale.
  • Modèles mixtes : afin de combiner réactivité à l’allumage et restitution de chaleur dans la durée, certains fabricants commercialisent désormais des poêles en acier dotés de parois en fonte, ou habillés de brique réfractaire, de terre cuite ou de faïence.

Comment bien installer votre poêle à bois ?

Si les conseils d’un vendeur spécialisé sont essentiels pour choisir le modèle adapté à vos besoins, les services d’un installateur professionnel sont, de même, hautement recommandés. L’installation de l’appareil par soi-même est en effet fortement déconseillée.

  • Un défaut d’installation de votre poêle à bois pourrait nuire à son bon fonctionnement et à ses performances, voire porter atteinte à la sécurité.
  • Le recours à un installateur certifié Qualibois est indispensable si vous souhaitez bénéficier d’un crédit d’impôt ou des aides publiques destinées à soutenir la transition énergétique.

Quel budget prévoir pour s’équiper d’un poêle à bois ?

La gamme de prix des poêles à bois est aussi étendue que le nombre de modèles et de marques présents sur ce marché très dynamique. Si vous envisagez un achat, l’étude 2016 de l’Observatoire des Énergies Renouvelables(1) fournit cependant quelques repères utiles.

 

Poêle à bûches de 10 kW
Prix observés en 2016.

 

Appareil

Pose

Prix moyen

1 600 €

440 €

Fourchette haute

2 500 €

940 €

Fourchette basse

900 €

200 €

(1) Étude Suivi du marché 2016 des appareils domestiques de chauffage au bois, publiée par l’Observatoire des énergies renouvelables, avec le soutien de l’Adème, en mai 2017.

Choisissez l’assurance Habitation MMA

Assurance habitation MMA © Altrendo-images/Thinkstock

Vous recherchez à assurer votre nouveau logement ou à changer d’assurance ?


MMA vous propose 3 formules d’Assurance Multirisques Habitation adaptées à vos besoins et un large éventail d’options pour protéger efficacement votre logement en cas d’éventuel sinistre. Avec MMA, vous êtes à l’abri de tous les tracas !

Assurance Habitation