Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

1er juillet 2018 : limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires

Dès le 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (terre-plein, barrière) passera à 80 km/h, contre 90 km/h jusqu’à présent. En quoi la limitation de la vitesse sur ces axes situés hors agglomération pourrait-elle enrayer les chiffres de la mortalité routière ?

MMA_limiter-vitesse.jpg

À partir du 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central sera de 80 km/h.
© Shutterstock

Vitesse limitée à 80km/h sur les routes : une mesure de sécurité routière

Après plusieurs années de baisse sensible, la mortalité routière est repartie à la hausse ces trois dernières années, passant de 3 268 morts en 2013 à 3 477 en 2016(1). Et si les chiffres définitifs ne sont pas encore connus pour 2017, on sait déjà que la tendance reste à la hausse sur l’année écoulée avec une augmentation de 0,9 % au cours des onze premiers mois.

Pour endiguer ce fléau, a été confirmé le 9 janvier 2018 un plan de dix-huit mesures au total, dont une phare : la limitation de la vitesse maximale autorisée par temps sec à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles dépourvues de séparateur central - terre-plein, barrière - entre les deux voies.
Exception : les portions de routes de deux fois deux voies sans séparateur central ne seront pas concernées par la mesure. Elles resteront limitées à 90 km/h.

La mesure entrera en vigueur le 1er juillet 2018. Ses effets feront l’objet d’une évaluation, dont le bilan sera communiqué à compter du 1er juillet 2020.

Pourquoi cet abaissement de la vitesse vise-t-il les routes secondaires ?

L’analyse du fichier des auteurs présumés d’accidents mortels révèle que la vitesse excessive ou inadaptée est la première cause des accidents mortels de la route (31 % des cas), devant l’alcool (19 %).
Les routes secondaires situées en dehors des villes et limitées dans leur grande majorité à 90 km/h, s’avèrent particulièrement  concernées.
En 2016, les deux tiers des cas de mortalité routière (63 %) ont ainsi été recensés hors des agglomérations et des autoroutes, et plus de la moitié (55 %), soit 1 911 personnes tuées, sur les routes à double sens concernées par la réforme.

80 km/h sur les routes secondaires : quelle efficacité en terme de sécurité routière ?

  • Distance de freinage plus courte à 80 km/h
    Un abaissement de seulement 10 km/h de la vitesse maximale autorisée permet de réduire de 17 mètres la distance de freinage. En effet, un véhicule qui roule à 90 km/h a besoin de 81 mètres pour s’arrêter. Le même véhicule lancé à 80 km/h peut s’arrêter en 64 mètres.

  • Moins d’accidents à 80km/h
    Selon une étude norvégienne croisant lois physiques et accidentologie, chaque baisse de 1 km/h de la vitesse maximale autorisée entraînerait une diminution de 4 % du nombre d’accidents.

Baisse de la mortalité
Réduire la vitesse maximale autorisée de 10 km/h sur les 400 000 kilomètres de routes secondaires devrait permettre d’épargner de 350 et 400 vies chaque année.


  • Des accidents moins graves
    Si tout accident ne peut être évité, la vitesse détermine son degré de gravité pour les occupants du véhicule. Chocs et dommages corporels seraient deux fois moins importants à 80 km/h qu’à 90 km/h, augmentant les chances de survie, et limitant à des blessures légères ce qui, un peu plus vite, aurait pu entraîner un handicap lourd.

  • Une mesure expérimentée
    L’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur trois sections de routes de la Drôme, la Haute-Saône, la Nièvre et l’Yonne depuis juillet 2015 a permis une diminution des vitesses moyennes de 3 à 9 km/h selon les axes(2).

LES EFFETS DE LA LIMITATION DE VITESSE À 80 KM/H

Abaisser sa vitesse de 90 à 80 km/h allonge de trois minutes la durée d’un trajet de 40 kilomètres.
Côté budget, ralentir de 10 km/h permettrait d’économiser 15 % de carburant par an.
Côté environnement, réduire la vitesse de 10 km/h diminuerait de 30 % les émissions polluantes du véhicule.

(1) Source : Observatoire national interministériel de la sécurité routière.
(2) Source Auto Plus.

Besoin d’une assurance Auto ?

assurance auto.jpg © Minerva Studio/Thinkstock

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vous roulez un peu ? Beaucoup ? Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?
Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.
Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcourus.

Assurance Auto