Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Baisse d’audition, presbyacousie : test auditif impératif

Les problèmes d’audition peuvent apparaître au cours de la vie. L'ouïe est en effet amenée à baisser au fil des années : c'est la presbyacousie. Quels en sont les symptômes ? Quels signes doivent alerter ? Comment préserver son capital auditif au fil des années ? Explications.

MMA_perte-audition.jpg

Un dépistage précoce permet de limiter les conséquences de la perte d'audition.
© Shutterstock

La presbyacousie, une perte d’audition liée à l’âge

Environ 30 % des personnes âgées de plus de 65 ans sont atteintes de troubles auditifs. La presbyacousie - détérioration lente de l'audition liée au vieillissement - apparaît en général vers 55 ans, quelques années après la presbytie. Au fil des années, la proportion des personnes touchées augmente. Près de 60 % de la population est concernée à 70 ans et 90% à 85 ans(1).

Les troubles auditifs s'installent progressivement et il est souvent difficile de les détecter. Les personnes ne sont pas conscientes de ces pertes d'audition et adoptent différentes stratégies pour les contourner - augmenter le son de la télé, éviter les discussions, etc. -.

Perte auditive : les signes qui ne trompent pas

Certains signes sont annonciateurs d'une perte auditive et doivent être pris au sérieux :

  • Difficultés à suivre une conversation dans un environnement bruyant - repas de famille ou au restaurant - ou besoin de regarder son interlocuteur.
  • Les sons du quotidien ne sont pas perçus : sonnerie du téléphone, voiture qui arrive, chant des oiseaux, etc.
  • Meilleure compréhension des voix masculines que féminines et des voix des adultes plutôt que des enfants - les personnes atteintes de presbyacousie perçoivent plus difficilement les sons aigus -.
  • Augmentation progressive du son de la télévision ou de la musique, tendance à parler très fort.
  • Changements d'humeur, signes d'irritation fréquents et mise en retrait dans les situations de convivialité.

Si vous ressentez certains de ces symptômes, n'hésitez pas à aller consulter un ORL (Oto-Rhino-Laryngologiste).


Comment réagir face à la perte auditive ?

Bilan auditif impératif
La première chose à faire est donc de réaliser un bilan auditif auprès d'un ORL pour déterminer le type et le degré de la perte auditive.
Dans certains cas, cette déficience peut être traitée, par exemple si elle est liée à un bouchon de cire qui obstrue le canal auditif, à une otite externe ou encore si la trompe d'Eustache est bloquée. Dans les autres situations, notamment la presbyacousie, la déficience auditive est irréversible. Si le diagnostic est fait à temps, elle peut néanmoins être compensée grâce à une prothèse auditive.

J’ai remarqué que l’un de mes proches n’entendait plus bien…
Conjoint, parent, ami… si l'un de vos proches souffre de ces troubles auditifs, pensez à aborder ce problème avec tact pour le convaincre d'aller faire un test.
Si c’est votre conjoint, il peut être intéressant de proposer de faire ensemble ce test.
Dans tous les cas, parlez-en en amont avec votre médecin traitant qui saura trouver les bons mots pour convaincre votre conjoint.

En quoi consiste un bilan auditif ?
Afin de faire son diagnostic, l'ORL, à l'aide d'examens indolores, mesure la perte de l'audition, définit sa localisation et détermine ses origines.

  • L’audiométrie estime la qualité auditive de l'individu et évalue ses seuils de perception des sons. Ce test permet d'élaborer un audiogramme.
  • L'impédancemétrie osculte les tympans et les osselets des oreilles afin de dépister une surdité de transmission qui affecte les sons graves.
  • L'acoumétrie analyse l'acuité auditive.

À quel âge tester son audition ?
À partir de 60 ans, il est recommandé de réaliser un contrôle d'audition une fois par an.

ASSURÉ MMA, BENEFICIEZ D’UN BILAN AUDITIF GRATUIT

Pour bénéficier de ce bilan auditif gratuit(2), prenez rendez-vous auprès de l’un des 800 audioprothésistes partenaires Santéclair(3) entre le 14/03/19 et le 31/12/2019 (le rendez-vous doit aussi avoir lieu entre ces dates).
Pour connaître le centre auditif partenaire le plus proche de chez vous, rendez-vous dans votre Espace Client MMA.

(2) Bilan auditif gratuit non médical réalisé auprès des centres auditifs Partenaires Santéclair.
(3) Santéclair (SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso – 44 046 NANTES CEDEX 1) partenaire de MMA. Les services de Santéclair sont  susceptibles d’évoluer dans le temps. Service en vigueur à la date de mise en ligne de l’article ci-dessus).

Traiter la presbyacousie le plus tôt possible

Il est primordial de traiter les pertes d’audition le plus tôt possible. En effet, plus on attend pour porter un appareil auditif, plus le cerveau doit réapprendre à reconnaître les sons, une étape qui peut s'avérer longue et fastidieuse.

La perte d'audition entraîne en général d'autres troubles, comme un appauvrissement de la vie sociale et des formes de dépression.
Certaines études - notamment une enquête publiée en 2015 par l'Inserm(2)- mettent en avant une relation entre le déclin cognitif et la perte d'audition : entendre, converser, échanger avec d'autres sont précieux pour stimuler le cerveau.

Selon cette étude, l'appareillage auditif permettrait d'échapper à ce phénomène. D'où l'intérêt d'un dépistage précoce.

(1) Inserm /Université de Montpellier, Institut des neurosciences de Montpellier – avril 2016.
(2) Etude de l'Inserm basée sur un suivi de personnes âgées pendant 25 ans, publiée en 2015.


Pour en savoir plus sur le remboursement des appareils auditifs et les différents modèles, consulter l’article Appareil auditif : équipement, prix et remboursement.


MMA, des remboursements boostés en cas d’appareillage

Assuré Santé chez MMA, vous avez accès aux services Santéclair(3) : 800 audioprothésistes partenaires et de très nombreux avantages.
Rendez-vous pour cela dans votre Espace Client MMA.

  • Vous bénéficiez au sein de notre réseau de tarifs négociés sur l'intégralité des gammes d'appareils auditifs à des prix environ 35 % inférieurs à ceux du marché(4), permettant de diviser par deux votre « reste à charge ».
  • Vous bénéficiez également de 0 euro(5) de « reste à charge » sur les piles, de 10% de remise sur les assistants d'écoute, les produits d'entretien, les bouchons et les accessoires.
  • Votre appareil auditif est garanti gratuitement 4 ans en cas de panne.

(3) Santéclair (SA au capital de 3 834 029 € immatriculée au RCS de Nantes sous le numéro 428 704 977 – Siège social au 7 Mail Pablo Picasso – 44 046 NANTES CEDEX 1) partenaire de MMA. Les services de Santéclair sont susceptibles d’évoluer dans le temps. Service en vigueur à la date de mise en ligne de l’article ci-dessus).
(4) Par rapport au prix moyen du marché, selon Etude réalisée par Santéclair. 
(5) Pour un équipement standard sur la base de l'utilisation d'une pile par semaine par équipement et du remboursement du forfait par la Sécurité sociale.

30 JOURS POUR ESSAYER VOTRE APPAREIL AUDITIF

Avec Santéclair, vous profitez d'une période d'essai de 30 jours de votre appareil auditif. Et si vous hésitez encore sur le choix de votre équipement, vous disposez d'une garantie supplémentaire "satisfait ou échangé" d’une durée d’un mois qui s’applique après la période d'essai initiale de 30 jours.
D'autres services privilégiés sont également proposés comme le suivi d'appareillage (réglages et entretien de l'appareil) durant toute la durée de vie de l'appareil, un kit de démarrage offert ou encore les facilités de paiement de votre reste à charge.

L’assurance Santé MMA complète votre remboursement Sécurité sociale

digital hearing aids © Aigarsh/Thinkstock

Selon la formule de votre contrat (« Essentielle », « Famille », « Confort », « Senior ») et votre niveau de garantie, MMA peut vous rembourser jusqu’à 300 % de la BRSS(6)(7) de votre appareil auditif, prestation de la Sécurité sociale incluse.

Remboursement appareil auditif MMA

(6) BRSS : Base de Remboursement de la Sécurité Sociale.
(7) Nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions de garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales (N°381 et 379) et les Conditions Particulières du contrat Assurance Santé MMA.