Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Angle mort en voiture : comment ne pas se faire avoir ?

L’angle mort est l’un des principaux ennemis des conducteurs car source de nombreux accidents. Quelles sont les zones à risque ? Comment détecter un danger et contrôler qu’un véhicule n’est pas dans son angle mort ? Question technologie, comment fonctionne le système d’aide au changement de voie et l’avertisseur d’angle mort ?

MMA_angles-morts_1.png

De nombreux accidents de la route sont dus aux angles morts présents sur les véhicules.
© iStock

Qu’est-ce que l’angle mort en voiture ?

L’angle mort est une zone inaccessible au champ de vision pour le conducteur d'un véhicule depuis les différents rétroviseurs.

En effet, en vue directe, le conducteur d’un véhicule voit principalement devant lui et partiellement sur les deux côtés en tournant la tête. Le rétroviseur intérieur central ainsi que les deux rétroviseurs extérieurs latéraux sont indispensables pour compléter sa vision latérale et celle au niveau de la lunette arrière du véhicule… mais ils ne sont pas suffisants pour tout couvrir.

Découvrez nos tarifs d’assurance auto

à partir de 11€/mois(1)

Quelles sont les zones d’angle mort en voiture et les dangers associés ? 

Angles morts latéraux arrière
Deux angles morts se situent de part et d’autre de la voiture, sous forme de deux triangles partant de l’arrière de la portière avant (voir infographie plus haut).

Danger associé : ne pas voir un véhicule situé dans son angle mort latéral

  • Lors d'une sortie de stationnement.
  • Lors d'un changement de file.
  • Lors d’un changement de direction à une intersection.
  • Lors de l'insertion sur une route ou autoroute (passage de la voie d’accès à la voie de circulation).
  • Lors de la sortie d’un giratoire ou rond-point.

Angles morts oubliés
La vision du conducteur est également très limitée juste devant son capot et juste en-dessous du pare-brise arrière. 
Danger associé : ne pas voir un objet situé dans son angle mort avant ou arrière, comme par exemple un plot sur un trottoir, une borne…
 
Chaque catégorie de véhicules a ses propres angles morts
Les voitures ne sont pas les seuls véhicules qui pâtissent des angles morts. 
Les deux-roues ont également des angles morts qui varient environ entre 15 à 30° en fonction de la vitesse (le champ de vision diminue à mesure que la vitesse augmente). 
A savoir : un motard devient invisible pour un autre motard s’il est placé juste derrière lui.
Les camions ont les angles morts les plus dangereux car les plus importants du fait de leur dimension et de leur hauteur.

Comment contrôler les angles morts en voiture ?

Contrôler son angle mort, un réflexe
Le réflexe du contrôle de l’angle mort doit être toujours présent chez tout conducteur qui sort d’une place de stationnement ou s’il roule, quand il double un véhicule,  tourne à gauche ou à droite, s’engage sur une route via une voie d’accès…

COMMENT REGARDER DANS L'ANGLE MORT ?

Pour toute manœuvre à risque d’angle mort, après avoir regardé si aucun danger n’est visible dans ses rétroviseurs (arrière puis latéral), il est indispensable d’effectuer un contrôle visuel direct en tournant la tête de façon à regarder dans son angle mort.

Attention à l’angle mort sur les carrefours giratoires ou ronds-points 
Quand vous sortez d’un rond-point (ou d’un carrefour giratoire), si vous êtes sur la file de droite, contrôlez toujours votre angle mort gauche de façon à voir tout autre véhicule, se trouvant sur la voie intérieure et prenant la même sortie que vous. Objectif : prévenir tout accident s’il devait vous gêner ou vous couper la route.

Intersection, garde à l’angle mort quand vous tournez à gauche ou à droite
Quand à une intersection, vous prenez à gauche ou à droite, vous devez la priorité aux véhicules roulant sur la voie de bus, ou aux vélos circulant sur une voie ou piste cyclable. Or, ces derniers peuvent se situer dans votre angle mort au moment de tourner. Tournez toujours la tête pour vous assurer que vous n’allez pas couper la route à un véhicule arrivant juste derrière vous.

Le clignotant, un outil de prévention de l’angle mort
Si vous ne voyez pas un véhicule dans votre angle mort, lui vous a dans son champ de vision… Signaler que vous changez de file ou que vous tournez en actionnant votre clignotant, lui indique votre intention. Il peut donc se méfier en ralentissant et éviter ainsi un accident.  Aussi, n’oubliez pas votre réflexe Clignotant !
 


Pourquoi choisir l'Assurance Auto MMA

Détecteur angle mort : quels dispositifs peuvent équiper les voitures ?

Depuis quelques années, les constructeurs proposent différents équipements et dispositifs  de sécurité pour leurs voitures. Certaines  aides à la conduite permettent de réduire le risque des angles morts :

L’aide la plus simple : le rétroviseur spécial angle mort
Certains rétroviseurs sont conçus pour améliorer la détection de véhicules  dans les angles morts latéraux, par exemple grâce à un système de double miroir. Votre voiture peut en être déjà équipée. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous les procurer dans un centre auto pour quelques dizaines d’euros l’unité.


Angle mort à moto – Les conducteurs de deux-roues peuvent rajouter des prolongateurs sur les tiges de rétroviseurs ou de miroirs additionnels « grand angle ».


L’aide la plus technologique : l’avertisseur d’angle mort (ou détecteur d’angle mort)
Ce système d'aide au changement de voie prévient le conducteur lorsqu’un véhicule se situe dans son angle mort, généralement par un signal lumineux dans le rétroviseur extérieur concerné. 
Pour une sécurité renforcée, une alerte sonore se déclenche si le clignotant est actionné, alertant le conducteur se préparant à dépasser, changer de voie ou tourner, de la présence d’un véhicule dans son angle mort.
La technologie associée aux avertisseurs d’angle mort est différente selon les constructeurs : radar, sonar ou caméra (sachant que cette dernière est de moins en moins utilisée car peu fiable de nuit ou sous la pluie). Le radar, dispositif le plus courant aujourd’hui, est très fiable s’il est bien réglé et peut avoir une portée jusqu’à 50 mètres.

Pour mieux voir à l’avant et à l’arrière du véhicule : la caméra ou le radar de recul
Ce dispositif présent dans de plus en plus de voitures neuves permet de détecter une masse présente derrière (ou devant) sa voiture. Il s’agit d’un outil très efficace pour éviter de heurter un bloc, un muret, un animal, voire un piéton dans une manœuvre de recul par exemple.

UN SYSTEME DE DETECTION D’ANGLE MORT UNIVERSEL POUR LES VOITURES NON EQUIPEES

Votre voiture n’a pas de système anti angle mort et vous souhaiteriez vous équiper pour plus de sécurité ?
Sachez qu’il est possible d’installer dans votre véhicule un système de détection d’angle mort universel. Il vous en coûtera par contre environ 250 euros.
 

Se méfier de l’angle mort des autres conducteurs

Camions, bus, le danger de l’angle mort 
L’angle mort latéral des camions et bus est beaucoup plus large que celui des voitures. A ce danger se rajoutent les angles morts avant et arrière plus importants du fait de la hauteur du véhicule.  
    
En milieu urbain, les angles morts sont l’un des principaux facteurs d'accidents mortels
Les premières victimes des angles morts sont les piétons et les cyclistes. 
40% des cyclistes accidentés par un poids lourd se trouvaient dans l’angle mort (source Association Prévention routière).
 


Cyclistes, lorsque vous circulez sur une bande ou piste cyclable, méfiez-vous à chaque intersection des véhicules qui pourraient vous couper la route. Observez la plus grande prudence avec les camions qui en raison de leur hauteur ne vous voient pas forcément.
Piétons, vous êtes aussi vulnérables du fait des angles morts des véhicules. Restez toujours sur vos gardes.


Les deux-roues, victimes des angles morts sur la route
Les motos sont aussi en première ligne des accidents de la circulation du fait des angles morts :
dépassements, changement de file dans les embouteillages, ouverture de portière…

Prévention générale des accidents entre conducteurs
Vous dépassez un véhicule ? N’oubliez pas que vous êtes pendant quelques instants dans son angle mort.
Aussi, méfiez-vous et surveillez toujours votre droite.
Pour encore plus de sécurité, engagez votre dépassement le plus loin possible pour augmenter les chances d’être vu par l’automobiliste.

© Minerva Studio/Thinkstock
L’Assurance Auto MMA : des garanties et des services

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vol, bris de glaces, incendie, assistance… Les garanties de l’Assurance Auto MMA vous permettent d’être indemnisé(2) pour les dégâts causés à votre véhicule suite à un accident ou à une dégradation.
Vous bénéficiez(2) également de nombreux services comme, par exemple, les frais de remorquage en cas de panne.

Découvrez nos tarifs de l’Assurance Auto MMA à partir de 11 €/mois(1) !

(1) Exemple de tarif pour un conducteur avec bonus de 50, âgé de plus de 25 ans, conducteur principal seul, assuré en conducteur principal en continu depuis plus de 3 ans et pas de sinistre au cours des 3 dernières années. Usage privé et trajet domicile – travail. Véhicule stationné garage et box à Dinan. Moins de 10 000 km. Véhicule : Toyota Aygo essence 3CV 1.0 VVTI X-play.

(2) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières du contrat Assurance Auto MMA CG 614.