Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Parents seniors : comment leur aménager un logement sécurisé ?

85% des Français veulent vieillir à domicile(1). C’est aussi la plupart du temps le souhait des proches. Mais comment les aider à aménager leur logement pour qu’il soit plus sûr, et ainsi leur permettre de vivre le plus longtemps possible chez eux ? Nos conseils et solutions.

MMA_Adapter_logement_senior.jpg

Le risque de chute d’une personne âgée à domicile peut être minimisé par quelques aménagements.
© Shutterstock

Pourquoi réaménager les logements des seniors ?

Les chutes représentent 80% des accidents de la vie courante et seraient la première cause de décès accidentel chez les seniors(2). Selon Santé Publique France, une personne âgée de plus de 65 ans sur trois tombe ainsi chaque année(3), et parmi elles, 9 300 personnes en décèdent. En vieillissant, la prévention des chutes est donc une priorité, et commence par l’aménagement du logement. Un impératif pour assurer la sécurité des parents qui prennent de l’âge, favoriser leur maintien à domicile… et tranquilliser leurs enfants.

Découvrez nos tarifs
Assurance Santé Senior

Les fondamentaux pour réaménager le logement d’un senior

La personne âgée doit avant tout se sentir en sécurité dans son domicile. Elle doit pouvoir se mouvoir librement, partout, et vaquer à ses occupations en toute confiance.

Mieux circuler dans le logement
Le premier réflexe est de sécuriser les déplacements dans le logement :

  • Désencombrez ! Libérez de l’espace partout où vous le pouvez et dégagez les passages. S’il est difficile de convaincre la personne âgée de se débarrasser de ses meubles, poussez-les au maximum contre les murs.
  • Supprimez tapis, plantes, décorations : débarrassez les objets inutiles au sol qui sont autant d’obstacles potentiels. Portez une attention particulière aux fils électriques : fixez-les de préférence le long des murs.
  • Évitez autant que possible les sols glissants comme le carrelage ou le parquet vitrifié, et préférez la moquette ou les revêtements antidérapants.
  • Installez des mains courantes le long des murs.
  • Protégez les escaliers : munissez les escaliers d’une rampe et recouvrez les nez de marches de bandes antidérapantes (elles s’achètent facilement dans le commerce et peuvent être installées très rapidement).

Mieux voir dans le logement
Éviter de tomber, c’est aussi bien voir. Un bon éclairage aide à poursuivre ses activités habituelles :

  • Adoptez le bon éclairage au bon endroit : veillez à ce qu’il n’y ait aucune zone d’ombre, notamment dans les espaces de circulation et les escaliers. Dans ces endroits sensibles, pensez aux éclairages à détection de mouvement. Sachez aussi que la lumière blanche offre davantage de luminosité.
  • Installez des spots au-dessus du plan de travail dans la cuisine et des lampes à éclairage directionnel près du canapé pour la zone lecture(4).
  • Vérifiez qu’il y a bien une lampe de chevet à côté du lit afin que votre proche âgé n’ait pas besoin de se lever pour allumer ou éteindre la lumière.
  • Veillez à ce que les interrupteurs soient situés à l’entrée de chaque pièce. Il existe des modèles lumineux ou phosphorescents qui permettent de se repérer dans le noir.

La téléassistance 24h/24 et 7j/7
à prix négocié MMA(5)

Framboise, bijou connecté Assystel
Abonnement à partir de 17,50€/mois(5).
Premier mois d’essai offert(5).

Réaménager le logement d’un senior pièce par pièce

Réaménager, c’est préserver la sécurité et le confort des personnes âgées :

La salle de bains et les toilettes : gare aux glissades

  • Au sol, optez pour un revêtement étanche et anti-dérapant et installez des barres d’appui à l’entrée, près du lavabo et près des toilettes.
  • Remplacez la baignoire par une douche, de préférence à l’italienne sans rebord d’accès et douchette à main. Pensez à la barre d’appui et si besoin, à installer siège de douche pour que la personne puisse se laver assise en toute sécurité.
  • Préférez les mitigeurs thermostatiques pour éviter le risque de brûlure.
  • Dans les toilettes, un rehausseur de siège ou des WC suspendus à la hauteur souhaitée peuvent aussi être utiles.

La cuisine : attention aux risques de brûlure ou d’incendie

  • Évitez les rangements en hauteur. Si les meubles sont situés trop haut mais qu’il reviendrait trop cher de les changer, placez simplement les objets les plus utilisés dans les espaces à portée de main. La personne ne doit pas être tentée de monter sur une chaise ou un escabeau ! Réservez les bas de placards aux ustensiles les plus lourds. Et ici aussi, le sol anti-dérapant est de rigueur. 
  • Optez pour des appareils électroménagers simples d’usage et d’entretien, positionnés à bonne hauteur : au niveau des yeux ou des hanches. Soyez notamment vigilant au micro-ondes : trop haut, le risque de brûlure est important si le plat ou la tasse se renverse !
  • Préférez l’électricité au gaz pour éviter le risque de fuites, et les plaques de cuisson à induction ou vitrocéramiques pour prévenir les brûlures. Attention toutefois : les plaques induction sont interdites aux porteurs de pace-maker ou de défibrillateur cardiaque(6).

La chambre : place au confort

  • Veillez à ce que le lit soit à la bonne hauteur, pour que la personne puisse passer facilement de la position assise à la position debout. L’idéal se situe entre 0,50 et 0,60 cm(7), selon sa taille. Ne le plaquez pas au mur, il est important de pouvoir le contourner. Pensez aussi au lit électrique, qui permet de régler l’inclinaison du sommier au niveau de la tête et des pieds avec une télécommande. Une solution plus onéreuse, qui garantit un confort optimal. 
  • Favorisez l’accessibilité du téléphone et des interrupteurs, ainsi que de l’éventuelle téléassistance en les plaçant près du lit.

Le jardin et les extérieurs, des espaces à ne pas négliger 

  • Terrasse, marches : supprimez le carrelage, trop glissant.
  • Rangez tous les objets au sol : tuyau d’arrosage, outils…
  • Veillez à laisser propres tous les accès à la maison. Ramassez notamment les feuilles mortes en automne.
  • Installez un chemin lumineux pour rentrer en sécurité de nuit.

Les autres conseils pour un logement plus sûr et plus confortable

  • Pensez à la domotique : volets roulants automatisés, programmation du chauffage ou de l’éclairage.
  • Vérifiez si la maison est bien isolée contre le froid et la chaleur : quelques aménagements simples peuvent être faciles à réaliser. Toutefois, si le logement est ancien, des travaux plus importants peuvent être nécessaires.
  • Équipez la personne d’un système de téléassistance : bracelet ou médaillon d’alerte muni d’un détecteur de chute, pour déclencher une aide ou une intervention à tout moment.
  • Dans la pièce à vivre, un bon fauteuil électrique inclinable et relevable peut améliorer le confort au quotidien. Certains disposent d’une fonction massage très agréable.
  • Veillez à ce que la personne âgée porte toujours des chaussons et chaussures maintenant bien le pied. Un déambulateur peut également être utile en cas de difficulté à la marche.

Quelles sont les aides possibles pour adapter le domicile d’un senior ?

Certains travaux d’aménagement d’un logement pour un senior coûtent cher, mais peuvent être bénéfiques pour permettre à une personne de rester chez elle si bien sûr son autonomie est encore suffisante. Des aides peuvent être accordées sous conditions via : 

  • L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour des travaux d’amélioration.
  • Les caisses de retraite.
  • Les collectivités territoriales.
  • Action logement.
  • Les crédits d’impôt.

Vous pouvez également vous renseigner en consultant le Portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches ou téléchargez le guide « L’adaptation du logement aux personnes handicapées et aux personnes âgées », publié par le Ministère de la transition écologique et solidaire et le Ministère de la cohésion des territoires.

© AdobeStock
Seniors, pourquoi choisir l’Assurance
Santé MMA ?
  • 4 niveaux de couverture santé(9) pour personnaliser vos garanties en fonction de vos besoins et de votre budget.
  • Des remboursements optimisés notamment pour l’hospitalisation, les soins dentaires, l’optique et les aides auditives(9).
  • Le plein de services avec Santéclair(10) : téléconsultation, tarifs négociés, accompagnement hospitalisation, analyse de devis...
  • Un véritable accompagnement en cas de besoin (hospitalisation, immobilisation), via MMA Assistance(11).

Notes et sources de rédaction 
(1) L’habitat senior : l’idéal du vieillir chez soi - source : https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2019/02/Communiqu%C3%A9-de-presse-du-7-fevrier-version-finale.pdf 
(2)  https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres 
(3) https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/traumatismes/chute 
(4) https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/preserver-son-autonomie-s-informer-et-anticiper/amenager-son-logement-et-sequiper/adapter-son-eclairage-pour-eviter-les-accidents 
(5) Téléassistance Assystel pour les assurés MMA – voir conditions de l’offre sur https://services-avantages-clients.mma.fr/assystel
(6) https://www.ameli.fr/loire-atlantique/assure/sante/themes/trouble-rythme-cardiaque/suivi-medical-vie-quotidienne 
(7) https://www.ea-lateleassistance.com/magazine/habitat/quel-lit-choisir-pour-une-personne-agee 
(8) Diagnostic Aménagement Logement - proposé par 360 Travaux pour les assurés MMA – voir conditions de l’offre sur https://services-avantages-clients.mma.fr/assystel
(9) Assurance Santé MMA formule Senior : nos prises en charge interviennent dans la limite des dépenses réellement engagées et dans les conditions, limites et exclusions des garanties qui sont précisées dans les Conditions Générales (N°381) et les Conditions Particulières du contrat.
(10) Les services présentés sont proposés par Santéclair, partenaire de MMA, et réalisés par Santéclair ou par des partenaires sélectionnés par Santéclair. L’accès à ces services est  réservé aux assurés MMA titulaires d’un contrat santé en vigueur (attention, en fonction de l’ancienneté de votre contrat santé MMA, les services Santéclair peuvent différer). Services susceptibles d’évoluer dans le temps. Pour localiser les professionnels de santé et accéder à ces services, rendez-vous dans votre Espace Client sur mma.fr, rubrique « Services Santéclair ». 
(11) Assistance MMA - Prestations soumises à plafonnement et conditionnées à une durée minimale d’immobilisation ou d’hospitalisation. L’assistance est mise en œuvre uniquement pour une hospitalisation à caractère urgent et imprévisible.