Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Parents seniors : quels aménagements pour un logement sécurisé ?

Vous souhaitez voir vos parents vivre le plus longtemps possible chez eux et aimeriez les aider à prendre de bonnes dispositions pour leur logement ? Quels conseils et solutions pour sécuriser le domicile d’une personne âgée ?

MMA_Adapter_logement_senior.jpg

Le risque de chute d’une personne âgée à domicile peut être minimisé par quelques aménagements.
© Shutterstock

Accidents domestiques des seniors : les chiffres qui font réfléchir… et agir

Chaque année, les accidents domestiques font plus de 20 000 morts en France. Avec les enfants, les personnes âgées en sont les premières victimes(1).

Une chute est l’origine de plus de 80 % des accidents de la vie courante chez les plus de 65 ans. En France, c’est la première cause de décès accidentel chez les personnes âgées(1).

Concrètement, un senior sur trois, de plus de 65 ans, chute au moins une fois par an(1), nécessitant parfois une hospitalisation.  La prévention des chutes des personnes âgées est donc une priorité, à placer au centre des attentions, notamment de celles des enfants qui veillent sur leurs parents vieillissants.


Le logement comportant un véritable risque de chute pour les personnes âgées, autant minimiser ce dernier par quelques aménagements et adaptations.


(1) Source : Attitude Prévention : https://www.attitude-prevention.fr/chute-des-personnes-agees.html.

Sécurisez les déplacements de la personne âgée dans le logement

Mieux circuler dans le logement

  • La première action à engager est de libérer de l’espace pour que le senior puisse circuler librement, sans encombre, et en toute sécurité. Il n’est pas toujours évident de convaincre une personne âgée de se débarrasser de ses meubles, mais « le jeu en vaut la chandelle ».
    Bannissez également tous les fils électriques et objets qui pourraient traîner au sol et être à l’origine d’une chute.
  • Tout escalier étant dangereux pour un senior, veillez à ce que chacun dispose d’une rampe.
  • Autre mesure de prévention des chutes : pensez à installer des mains courantes le long des murs pour faciliter les déplacements.

Mieux voir

  • Équipez le logement d’éclairages suffisants, notamment dans les zones d’ombre et les escaliers. Les ampoules qui diffusent une lumière blanche offrent davantage de luminosité.
  • Vérifiez qu’il y a bien une lampe de chevet à côté du lit afin que le senior n’ait pas besoin de se lever pour allumer ou éteindre la lumière.
  • Veillez également à ce que tous les interrupteurs du logement soient situés à l’entrée de chaque pièce. Il existe des modèles lumineux ou phosphorescents pour que votre parent puisse se repérer dans le noir.
     

Gare aux revêtements de sol

  • Bannissez tous les revêtements de sols glissants (carrelage) et installez des revêtements antidérapants dans la cuisine et la salle de bain.
  • Supprimez les tapis sur lesquels la personne âgée pourrait trébucher et si cette dernière tient à le garder, fixez-le au sol avec du ruban adhésif double face.
  • Recouvrez les marches de bandes antidérapantes (elles s’achètent facilement dans le commerce et peuvent être installées très rapidement).
     

N’oubliez pas l’extérieur, également source de chutes

  • Remplacez tout carrelage extérieur glissant (terrasse, marches…).
  • Rangez tous les objets laissés au sol (tuyau d’arrosage par exemple).
  • Nettoyez ou faites nettoyer régulièrement les accès à la maison et veillez en automne à ne pas laisser de feuilles mortes au sol.

Autres conseils de prévention des chutes
La personne âgée doit toujours porter des chaussons et chaussures maintenant bien le pied.
Un déambulateur peut également être très utile en cas de difficulté à la marche.


Équipez les salles d’eau et toilettes d’aménagements pour seniors

Plusieurs aménagements permettent de sécuriser les salles de bains et de préserver ainsi le confort des personnes âgées :

  • En premier lieu, il est indispensable de remplacer la baignoire par une douche à l’italienne sans rebord d’accès, et munie d’un sol antidérapant.
  • Dans cette dernière, installez une barre d’appui, un siège (si la personne âgée est peu mobile), un mitigeur thermostatique, un tapis de sortie antidérapant…
  • Certains équipements sont aussi utiles au niveau des toilettes : une barre d’appui et un rehausseur de siège par exemple.

La cuisine est aussi une pièce du domicile à aménager

Le risque de chute existe aussi dans la cuisine, notamment quand les meubles de rangement sont situés trop hauts pour que leur contenu puisse être atteint facilement par une personne âgée.
Si c’est le cas, et qu’il reviendrait trop cher de bouger les installations, placez simplement les objets les plus utilisés dans les espaces à portée de main.

Outre le risque de chute, la cuisine est également associée à d’autres risques d’accidents domestiques et notamment celui des brûlures et des incendies.
L’application de quelques conseils simples permet souvent d’éviter le pire :

  • Positionnez les appareils ménagers et objets les plus utilisés à bonne hauteur : au niveau des yeux ou des hanches.
    Attention spécialement au micro-ondes qui ne doit pas être trop haut (risque de brûlure si la personne renverse sur elle le plat ou la tasse lors de sa sortie).
  • Remplacez les plaques de cuisson à gaz ou électriques par des plaques à induction ou vitrocéramiques.

Pensez à la téléassistance pour plus de sécurité

Les services de téléassistance peuvent être très utiles pour la sécurité d’une personne âgée. Un bracelet ou un médaillon d’alerte, muni d’un détecteur de chute, permettrait à vos parents de déclencher une aide ou une intervention à tout moment.

Assuré MMA, bénéficiez de l’offre Assystel à prix négocié

Votre sécurité renforcée avec un bijou connecté :

Framboise, le bijou connecté de téléassistance proposé par Assystel, peut sauver une vie en cas de chute ou de malaise.
MMA a négocié des conditions et tarifs privilégiés pour ses assurés :

  • Prix de l’abonnement mensuel du boîtier vocal + Framboise : à partir de 19,90€ au lieu de 24,90€ (-20%)(2).
  • Un mois d'essai OFFERT pour toute souscription au service de téléassistance.

> Offre Assystel pour MMA

(2) Prix TTC - détecteur automatique de chute : +5€, détecteur de fumée connecté : +3€.
Voir conditions sur site mma.fr - https://services-avantages-clients.mma.fr/u-bienetresante/fo-assystel.html

Améliorez le confort du logement pour le senior

Quelques recommandations à appliquer en fonction de la situation :

  • Surélevez le lit pour que votre parent puisse passer plus facilement de la position assise à la position debout. Ne le plaquez pas contre le mur, il est important de pouvoir le contourner.
  • Solution plus onéreuse mais aussi plus confortable, le lit électrique permet de régler à l'aide d'une télécommande l'inclinaison du sommier au niveau de la tête et des pieds.
  • Tous les moyens de communication doivent être accessibles depuis le lit : téléphone, téléassistance, interrupteurs.
  • Pensez également au confort d’un bon fauteuil électrique inclinable et relevable. Certains disposent également d’une fonction massage bien agréable.
  • Côté fenêtres, les volets roulants motorisés permettent une commande à distance grâce à une télécommande.
  • Vérifiez l’isolation de la maison (antifroid, antichaleur). Quelques aménagements simples peuvent être faciles à réaliser, sachant que si le logement est ancien, des travaux plus importants peuvent être nécessaires.

Quelles sont les aides possibles pour adapter le domicile d’un senior ?

Aménager le logement d’un senior a l’avantage d’apporter un niveau de sécurité suffisant pour permettre à la personne de rester chez elle, si bien sûr son autonomie est encore suffisante.
Certains travaux nécessitent par contre un investissement financier non négligeable (nouvelle salle de bains avec douche, isolation du logement…), mais ces derniers permettront également de valoriser le bien en cas de vente.
À savoir : des aides peuvent être accordées sous conditions pour l’adaptation du logement d’un senior :

  • Les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) pour des travaux d’amélioration.
  • Les aides des caisses de retraite.
  • Les aides des collectivités territoriales.
  • Des aides fiscales (crédits d’impôt par exemple).  

Vous trouverez tous les renseignements dans le guide « L’adaptation du logement aux personnes handicapées et aux personnes âgées », publié par le Ministère de la transition écologique et solidaire et le Ministère de la cohésion des territoires.

 

© Shutterstock
Accident de la Vie : un contrat utile pour les personnes âgées

Le saviez-vous ? Être assuré par un contrat Accident de la Vie permet d’être couvert(3) en cas d’accident de la vie privée, et notamment d’accident domestique.
L’option « Soutien hospitalisation » permet, entre autres, une indemnisation pour toute hospitalisation supérieure à 3 jours consécutifs(3).
Les assurés bénéficient également de nombreuses prestations d’assistance en cas d’accident garanti : aide-ménagère, prise en charge de la venue d’un proche et de son hébergement(3)

(3) Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales et les Conditions Particulières.