Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Visite d'une maison, appartement à vendre : la check-list pour tout vérifier !

Trouver le bien immobilier de ses rêves n'est pas une mince affaire, surtout lorsqu'on enchaîne les visites. Emplacement, taille du logement, états extérieur et intérieur, isolation... Certains points méritent une attention particulière de la part de l’acquéreur. MMA vous propose une check-list à utiliser lors de vos visites de maisons ou d’appartements à vendre.

Check_list_visite_immo_897x505.jpg

Les conseils pour visiter une maison ou un appartement avant d’acheter.
©Shutterstock

Téléchargez ici la check-list des points à vérifier lors de la visite d’un bien immobilier.

L'emplacement, l'emplacement, l'emplacement

L’emplacement, la sacro-sainte règle en immobilier
Il est en effet conseillé de bien déterminer la zone géographique au-delà de laquelle on se refusera à acheter. Le quartier, sa situation, sa réputation, la proximité des commerces et lieux de vie, sont autant d’éléments primordiaux. 
De plus, l’emplacement du logement doit être pratique pour votre vie quotidienne. Le temps nécessaire pour aller travailler ou accompagner les enfants à l’école peut être déterminant pour bien choisir votre futur logement. L’accès aux transports et aux activités de loisirs doit aussi être pris en compte.

Avantages clients MMA

Si vous êtes client MMA, vous bénéficiez de différents services gratuits, utiles si vous visitez des biens immobiliers. Voir par exemple : « Découvrir un quartier » et « Evaluer le prix d’un bien immobilier ».

Attention au niveau sonore extérieur !
Certains emplacements sont propices aux nuisances sonores : logements situés près d’une route passante, d’un feu, d’une voie de chemin de fer ou d’une gare, près d‘un aéroport ou sous une ligne de passage aérien. Attention aussi à la présence proche d’une boîte de nuit, d’un bar ou d’un restaurant (bruits nocturnes). Pour mesurer ces nuisances, n’hésitez pas à vous rendre sur les lieux à plusieurs moments de la journée et en soirée.

Découvrez nos tarifs d’Assurance Habitation
à partir de 6€/mois(1)

Comment calculer la superficie du bien immobilier visité ?

Comment évaluer ou vérifier la taille du logement visité ?
Le particulier peut se fier à la superficie délivrée par le professionnel ou notée sur le diagnostic loi Carrez. Cependant, les erreurs de calcul restent fréquentes et il est important de toujours vérifier cette information.
Au moment de la visite, il est recommandé de vérifier la superficie réelle du logement, pièce par pièce : de l’entrée au séjour en passant par les couloirs et dégagements.

Le conseil MMA lors de votre visite immobilière

Munissez-vous toujours d’un mètre ou mieux d’un télémètre ! Vous pourrez ainsi mesurer facilement et rapidement la superficie totale du logement ainsi que la superficie habitable (hauteur inférieure à 1.80 mètres).

Check-list de visite : contrôler l’état extérieur du bien immobilier

Avant la visite du logement, prenez le temps de contrôler les extérieurs : état de la façade, de la toiture, des gouttières et chenaux, de la cour, des parkings, des terrasses, du jardin (agencement et entretien)… Des travaux sont-ils à prévoir ?

Points d’attention si l’appartement visité est situé dans une copropriété
Vérifiez certains points importants : taille de la copropriété, syndic, présence d’un parking extérieur et intérieur, d’une pièce dédiée aux vélos et poussettes, d’un ascenseur, état général, niveau de propreté général des parties communes (jetez un œil dans le local poubelles), contrôle d’accès (digicode, caméras,…)…
Pour plus d’informations, lire l’article Les points à vérifier avant d’acheter en copropriété.
 



Découvrir
un quartier
Service gratuit
réservé aux
clients MMA(2)

Check-list : la visite de l’intérieur du logement à vendre

Chaque pièce du logement visité doit être regardée de manière spécifique. Plusieurs points d’attention :
Plusieurs points d’attention :

  • Etat général intérieur, présence ou non de fissures, de traces d’humidité, agencement des pièces, hauteurs sous plafond, niveau de confort, espaces de rangements, présence de vis-à-vis…
  • Exposition du logement et luminosité des pièces (important pour les pièces de vie, comme la salle à manger, le salon et la cuisine).
  • Portes et fenêtres : état général, double/triple vitrage, étanchéité, présence de volets (manuels, électriques).
  • Revêtements des sols et murs : état des peintures, papiers peints, carrelage, plinthes, parquets, sols vinyles... Qualité des matériaux.
  • Niveau d’équipement des salles de bain et de la cuisine, ancienneté des éléments. Bien vérifiez ce qui est inclus dans la vente du logement.
  • Points pratiques : quantité et emplacement des prises électriques, interrupteurs, mode de ventilation (VMC), raccordements (machine à laver, …).
  • Points de sécurité : présence de volets ou persiennes, état de l’installation électrique (prises de terre, tableau électrique, disjoncteur différentiel…).
  • Chauffage : type (électrique, gaz, fioul…), ancienneté de la chaudière, état des cheminées ou poêles, types de radiateurs, chauffe-eau (volume)…
  • Etat général de la cave (et notamment de son humidité).
  • Travaux à prévoir compte-tenu de votre visite afin de mettre à niveau le logement.

Check-list de visite immobilière : pièces et factures à demander

N’hésitez pas à réclamer les factures des travaux et équipements ou des compléments d’information sur certaines garanties : véranda, piscine, installations spécifiques.
Renseignez-vous aussi sur les différents frais (taxes diverses, impôts), travaux à prévoir, compte-rendus d’assemblée si le bien à vendre est situé dans une copropriété).
Enfin, demandez les différents diagnostics immobiliers.

Vérifiez l’isolation thermique et phonique du bien immobilier

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) délivre quelques pistes sur le niveau d'isolation thermique du bien immobilier et les travaux nécessaires à réaliser pour améliorer cet aspect.
Lors de votre visite du bien, vérifiez quand même l’état des fenêtres (double vitrage, triple vitrage) et si les combles sont isolés.
Renseignez-vous aussi sur le type de chauffage et l’année de la chaudière.

L'isolation phonique pourra être déterminée en visitant le bien à plusieurs moments de la journée. A noter que lorsque l'on est très sensible au bruit, il est préférable d’éviter les immeubles construits entre 1945 et 1975. Des corps creux ont beaucoup été utilisés pour leur construction et ils transmettent plus facilement le bruit.
 

© Altrendo-images/Thinkstock
Bientôt propriétaire ? Pensez déjà à l’assurance de votre logement

Vous envisagez d’acheter une maison ou un appartement ? 

Si vous repérez un logement qui vous intéresse, pensez à faire un devis MMA pour l’assurance habitation.

Pour couvrir votre nouveau logement contre les aléas de la vie (vol, dégât des eaux, incendie…), 3 formules de l’Assurance Habitation MMA vous permettent de choisir vos garanties et d’ajouter des renforts supplémentaires pour une protection personnalisée de votre bien immobilier.

(1) Le tarif ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m². Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.
(2) Voir conditions sur https://services-avantages-clients.mma.fr/decouvrir-mon-quartier