Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Accidents de la vie courante : prévenir plutôt que guérir

Selon l’Institut national de Veille sanitaire, les accidents de la vie courante dont les accidents domestiques constituent la 3ème cause de mortalité en France après les cancers et les maladies cardiovasculaires avec plus de 20 000 décès chaque année. La maison n’est pas forcément le « Home Sweet Home » que l’on s’imagine, loin de là…

accident-vie-courante_897x505.jpg

3ème cause de mortalité en France après les cancers et les maladies cardiovasculaires, les accidents de la vie courante constituent un enjeu de santé publique.
©Adobe Stock

Accidents de la vie courante, tous concernés

Les accidents de la vie courante (Ac-VC) sont des accidents qui ne surviennent ni sur la route (accident de la circulation), ni pendant les heures de travail (accident du travail). 
Ils comprennent les accidents domestiques (qui ont lieu à la maison), les accidents qui se passent à l'extérieur du domicile (commerces, trottoirs…), les accidents sportifs et les accidents de vacances et de loisirs. 

Véritable enjeu de santé publique, les accidents de la vie courante engendrent chaque année en France(1) :

  • 5 millions de passages aux urgences.
  • Plusieurs centaines de milliers d’hospitalisations.
  • Plus de 20 000 décès, 3ème cause de mortalité en France après les cancers et les maladies cardiovasculaires.

L’Observatoire MAVIE(2) a suivi pendant un an un panel de 26 000 personnes volontaires pour analyser les causes et lieux des accidents de la vie courante.

  • Plus d’une personne sur 10 a été victime par un Ac-VC pendant l’année.
  • Toutes les classes d’âges sont touchées, les enfants de moins de 15 ans en premier lieu, puis les 15-34 ans, les seniors de 70 ans et plus, les 35-54 ans et enfin (mais dans un mouchoir de poche) les 55-69 ans.
     

Assurance Accidents
de la Vie

Où se passent principalement les accidents de la vie courante ?

  • Tout bêtement au domicile pour plus de la moitié d’entre eux (56%)(2) avec un risque particulier dans le jardin, la cuisine et le salon.
     
  • A l’extérieur de l’habitation pendant une activité de loisirs pour près de 3 cas sur 10 (nature, parcs, mers, lacs, rivières, aires sportives…).
     
  • Le reste des accidents de la vie courante peut avoir lieu dans les commerces, les établissements d’enseignement, les transports (trains, trams, métros etc.)

Source : observatoire-maVIE(2)
 

Quand ont lieu principalement les accidents domestiques ?

D’après une étude EPAC en 2017(3), les accidents domestiques ont surtout lieu l’après-midi et particulièrement entre
17h et 19h.
Ils arrivent toute l’année, avec un nombre un peu plus important de mars à fin octobre, sûrement du fait des activités passées à l’extérieur (jardin, nature…) pendant les mois où la température est plus clémente.
 

Quelles sont les blessures les plus courantes ?

Pour les accidents au jardin : principalement des blessures aux jambes et aux bras, suite à une chute ou un choc.

  • Pour près de sept cas sur 10 (67%), des blessures au niveau des membres inférieurs et supérieurs (jambes, bras).
  • Dans quatre cas sur 10 (41,6%), la blessure est due à une chute et dans un peu plus d’un cas sur 4 à un choc (27,5%).

Pour les accidents en cuisine, principalement des blessures aux bras (et mains), suite à une coupure, un écrasement ou une brûlure.

  • Pour plus de six cas sur 10 (64,7%), des blessures au niveau des membres supérieurs (bras, mains…).
  • Dans près de quatre cas sur 10 (37,8%), suite à une coupure ou un écrasement et dans près d’un cas sur 5 (18,9%) suite à une brûlure.

 Pour les accidents au salon, les blessures sont plus diverses.

  • 34,3% sont des chocs, 31,5% des chutes.
  • Les membres supérieurs sont affectés dans 37,9% des cas, mais 21,2% des blessures concernent la tête, et dans les mêmes proportions les membres inférieurs.

Source : observatoire-maVIE(2).
 

Accidents de la vie courante, deux populations particulièrement à risques

Les personnes âgées
Deux décès sur 3 causés par des accidents de la vie courante concernent les 75 ans et plus. Les chutes sont les causes les plus fréquentes (8 cas sur 10)(4).
➔ Voir les conseils MMA pour l’aménagement du logement des seniors.

Les enfants 
Les accidents de la vie courante constituent la 1ère cause de décès chez les enfants de 1 à 14 ans(4).
➔ Voir les conseils MMA pour prévenir :  

Les adultes de 18 à 75 ans ne doivent pas se sentir protégés pour autant : 
➔ Les principaux risques :

© Adobe Stock
Assurance Accidents de la Vie MMA : pensez-y !

Les blessures accidentelles font chaque année près de 4,5 millions de blessés en France. 9 fois sur 10, il n'y a aucun responsable contre qui se retourner.

Les Assurances Accidents de la Vie MMA assistent et indemnisent votre famille, en cas de petit comme de gros tracas.

(1) https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres
(2) Observatoire maVie – janvier 2017
(3) Etude EPAC 2017 : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/traumatismes/articles/enquete-permanente-sur-les-accidents-de-la-vie-courante-epac
(4) https://www.assurance-prevention.fr/accident-vie-courante.html