Les conseils Zéroblabla

Toutes les réponses 100% utiles à votre quotidien

Qu’est-ce qu’une zone à circulation restreinte (ZCR) ?

Pour veiller à la bonne santé de ses habitants, une commune peut définir un périmètre où seuls certains véhicules peuvent circuler et stationner, privilégiant ainsi la qualité de l’air à la liberté des automobilistes. C’est ce que l’on appelle une zone à circulation restreinte (ZCR). Quelle est la différence avec la circulation différenciée ? Comment fonctionne une ZCR ?

MMA_Zone-circulation-restreinte-ZCR.jpg

De plus en plus de communes installent des zones à circulation restreinte pour veiller à la qualité de l’air de leur centre-ville.
© Shutterstock

Zone à circulation restreinte (ZCR) et circulation différenciée : quelles différences ?

Le bon commun tout d’abord
Les deux mesures :

  • Visent à réduire la pollution automobile en agglomération.
  • Restreignent la circulation des véhicules.
  • Se basent sur les vignettes Crit’Air.
  • Vont se durcir d’année en année.

Les différences
À l’inverse de la circulation différenciée qui est temporaire (application sur quelques jours seulement en cas de pic de pollution), les zones à circulation restreinte (ZCR) sont permanentes, pic de pollution ou pas.

Zone à circulation restreinte (ZCR) : quel périmètre ?

MMA_zcr.jpgLa ZCR peut se limiter au cœur de la ville afin de restreindre par exemple la circulation en centre-ville. Elle peut également englober toute l’agglomération. C’est au choix des municipalités.

Le périmètre de la zone de circulation restreinte est signalé par les deux panneaux ci-contre (en rouge, début de la ZCR – en noir, fin de la ZCR).

Dans cette zone, seuls certains véhicules sont autorisés à circuler et stationner.

À savoir : une ZCR est mise en place après une période de 6 mois de concertation avec les acteurs locaux et les communes avoisinantes.

Zone à circulation restreinte (ZCR) : quels sont les véhicules autorisés ?

Comme pour la circulation différenciée, le système fonctionne aussi avec les vignettes Crit’Air.

  • Première règle : les véhicules sans vignette ne peuvent pas rentrer dans la zone.
  • Ensuite, tout dépend des communes : la plupart des agglomérations qui ont une ZCR interdisent les véhicules Crit’Air 4 et 5. Certaines (de plus en plus) ajoutent aussi à l’interdiction les vignettes Crit’Air 3.

À moyen terme (5 à 6 ans), l’objectif est d’exclure de plus en plus de vignettes en n’autorisant finalement plus que les véhicules Crit’Air 1 (électriques, hybrides, au gaz, ainsi que les modèles essence les moins polluants).


Les règles appliquées en ZCR

Les panneaux de signalisation à l’entrée de la ZCR indiquent les catégories de vignettes concernées, ainsi que les jours et horaires d’application des restrictions.

Les règles de la ZCR s’appliquent tant à la circulation qu’au stationnement des véhicules.

La zone peut également définir des « privilèges » pour les véhicules les moins polluants autorisés à être dans le périmètre : stationnement à tarif réduit ou gratuit pour les Crit’Air 1 par exemple.


Exemples de villes qui ont des zones à circulation restreinte : Paris, Grenoble, Lille, Strasbourg… intègrent des ZCR.


© Minerva Studio/Thinkstock
Besoin d’une assurance Auto ?

Avec l’assurance Auto MMA, vous faites le plein de garanties et de services !
Vous roulez un peu ? Beaucoup ?
Vous souhaitez une protection Au Tiers, Médiane ou Tous Risques ?
Toutes les formules d’assurance Auto MMA incluent une Responsabilité Civile et une Protection du conducteur.
Et grâce aux forfaits kilométriques, vous payez seulement pour les trajets réellement parcouru.