Skier bien assuré

Êtes-vous suffisamment assuré ?

Faire une mauvaise chute, se faire renverser par un skieur, blesser involontairement une autre personne ou même se perdre en montagne… Les vacances à la neige comportent leur lot de risques et nécessitent une assurance spécifique. Avant de chausser vos skis, vérifiez vos garanties… et l'absence de doublon !

ski.jpg © Wojciech Gajda/Thinkstock

Les risques du ski

  • Parmi les 8 millions de pratiquants des sports de glisse hivernaux, on compte 150 000 blessés chaque année.
  • Les débutants sont deux fois plus exposés que les skieurs chevronnés.
  • Les collisions représentent seulement 11 % des accidents. Près de neuf victimes sur dix se blessent seules.
  • 40 % des accidents sur piste nécessitent l'intervention des secours.
  • 5,4 % des victimes doivent être hospitalisés.

Source : Association des Médecins de montagne – saison 2012-2013

Couvrir des besoins particuliers

L'assurance ski n’est pas obligatoire. Il reste toutefois conseillé d'être couvert contre les risques suivants :

 

  • frais de secours, inévitables dès lors qu'on se casse une jambe en skiant,
  • frais de recherche, si vous êtes en danger en montagne,
  • frais médicaux,
  • rapatriement, prenant en charge le retour à domicile ou le transfert vers un autre centre de soins,
  • invalidité, incapacité, décès,
  • responsabilité civile, si vous blessez une autre personne ou endommagez un bien (canon à neige, panneau de signalisation, etc.),
  • interruption de séjour, si vous devez mettre fin à vos vacances à la suite d’un accident,
  • bris de ski, en cas de casse de matériel loué.

Opter pour des garanties spécifiques

Il existe des contrats d'assurance très complets pour couvrir tous les risques liés à la pratique de la glisse. Ce sont les garanties « neige » ou « sports d'hiver ».
 

Ces assurances couvrent votre responsabilité civile, c'est-à-dire les dommages que vous causez aux autres, par exemple en blessant un autre skieur.

Elles prennent aussi en charge les frais de recherche, de secours et d'assistance en montagne, organisés par les communes et devant, dans certains cas, leur être remboursés.

Elles versent également un capital en cas de décès ou d'invalidité consécutifs à un accident dont l'on est seul responsable ou dont le responsable n'a pas été retrouvé.

 

Certains contrats vont plus loin et assument :

 

  • le remboursement des frais médicaux en complément de la Sécurité sociale et de votre complémentaire santé,
  • le remboursement du forfait remontées mécaniques ou des frais de location de matériel si vous ne pouvez plus en profiter,
  • le vol ou la casse de votre matériel.

 

Bon à savoir : vous n’avez pas eu le temps de vous occuper des assurances avant votre départ ? Il est possible de souscrire une assurance Carré neige ou Carte neige au moment de l’achat du forfait pour les remontées mécaniques. Très complets, ces contrats sont proposés à la journée ou pour toute la durée du séjour.

Éviter les doublons

Vous possédez une carte bancaire Visa Premier ou Gold Mastercard ?

A ce titre, vous bénéficiez d'une garantie neige pour toute la famille, y compris les enfants qui voyagent seuls dès lors qu'ils sont rattachés au foyer fiscal des parents. 
Bon à savoir : la garantie s'applique uniquement si vous avez réglé une partie des frais de séjour avec votre carte bancaire.

 

Vous disposez d’une carte bancaire classique ?

Les cartes bancaires Visa ou Carte bleue nationale ne procurent pas d'assurance neige ou offrent des garanties limitées.

 

Votre Multirisque habitation assure votre responsabilité civile et celle de votre famille, y compris pour les accidents de ski. Elle peut aussi prendre en charge des frais de recherche et de secours. Renseignez-vous !

 

La Garantie des accidents de la vie (GAV) peut inclure les frais de secours et de recherches en montagne. Elle peut prévoir en outre le versement d'un capital ou d'une rente si, après un accident (notamment de ski), vous décédez ou souffrez d'une invalidité partielle.

 

Dans la plupart des cas, cette garantie peut s'appliquer même si vous vous êtes blessé vous-même ou si le responsable de l'accident n'a pas pu être identifié. Certains contrats couvrent toute la famille et prévoient des indemnités, y compris en cas d’hospitalisation. Demandez conseil à votre assureur.

 

La Garantie individuelle accidents peut prévoir aussi certaines prestations pour les victimes d'accidents de ski : indemnité forfaitaire en cas d'arrêt de travail, capital ou rente en cas d'invalidité ou de décès notamment.

 

L'Assurance scolaire de vos enfants peut aussi, si vous le souhaiter les protéger hors de l'école et pendant les vacances. Elles peuvent alors couvrir leur responsabilité. Certains de ces contrats incluent une assistance et prennent en charge les frais de recherche et de secours.
 

Conseil MMA : si votre séjour se déroule hors de France, n’oubliez pas de vérifier que vous êtes aussi couvert à l’étranger.

Quelle responsabilité en cas de collision ?

Vous heurtez un skieur, vous êtes responsable si :

 

  • vous skiez en amont et refusez la priorité à un skieur situé en aval,
  • vous skiez ou surfez trop vite sur une piste réservée aux débutants,
  • vous faites une pause dans un endroit dénué de visibilité,
  • vous effectuez un dépassement dangereux,
  • vous perdez l'un de vos skis et celui-ci blesse un autre skieur.

 

Vous n’êtes pas en faute, mais le responsable de la collision n’est pas assuré ou n’a pas pu être identifié ? Vous pouvez saisir le Fonds de Garantie pour être indemnisé.

Quelles démarches en cas d’accident ?

Vous disposez d’un délai de cinq jours ouvrés pour déclarer, par courrier recommandé, l’accident à votre assureur. Passé ce délai, ce dernier est en droit de demander, sauf cas fortuit ou de force majeure,  une indemnité proportionnelle au préjudice subi du fait de ce retard. Les contrats d’assurance ski peuvent exclure le hors-piste, les compétitions et la pratique de certains sports, comme le ski sur glacier. Renseignez-vous auprès de votre assureur avant votre départ. 

 

Le conseil MMA : avant d'engager toute dépense, prévenez votre assureur.

Les points à retenir

  • Un séjour aux sports d’hiver revient cher. Mais si vous avez le goût du risque, ne faites pas l’économie d’une assurance spécifique. 
  • Il existe des contrats d'assurance très complets pour couvrir tous les risques liés à la pratique des sports d'hiver. Ce sont les garanties « neige ».
  • Si vous possédez une carte bancaire Visa Premier ou Gold Mastercard, celles-ci offrent une garantie neige complète pour toute la famille. A condition que vous ayez payé vos vacances avec.
  • Il est aussi possible de souscrire une assurance Carré neige ou Carte neige au moment de l’achat du forfait aux remontées mécaniques. 

Le Plus MMA

La Garantie des Accidents de la Vie MMA protège(1) votre famille et même vos petits-enfants(2), en cas d’accident de ski. Avec l’Assistance MMA, les frais d'évacuation des pistes sont aussi pris en charge ! Pour en savoir plus, contactez votre Agent Général MMA.

Garantie accidents de la vie

(1) Dans les conditions, limites et exclusions des garanties fixées au contrat.
(2) Concernent les petits enfants mineurs gardés gratuitement et de façon non permanente par leurs grands-parents souscripteurs.