Assurance catastrophe naturelle

Comment serez-vous indemnisé avec l’Assurance Habitation MMA ?

Inondation, coulée de boue, sécheresse, vents violents… Causant souvent de lourds dommages, les catastrophes naturelles font l’objet d’une garantie spécifique. Incluse dans le contrat d’assurance habitation, cette garantie pas comme les autres est strictement encadrée par la loi.

Nos tarifs d’assurance habitation à partir de 6€/mois*

devis-habitation.jpg © Evgeny Atamanenko/Shutterstock

Précisez votre besoin : appartement, maison, nombre de pièces…

 

Faites votre simulation et choisissez la formule MMA qui vous correspond : "mini prix", "essentielle" et "confort…

 

Obtenez votre devis d’assurance habitation en 3 min. 

Devis assurance habitation

Catastrophe naturelle : définition

La loi du 13 juillet 1982 définit les conséquences d’une catastrophe naturelle comme « tous les dommages matériels directs ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent naturel ».

Avec le contrat d’assurance Habitation MMA sont notamment concernées les inondations et autres coulées de boue dues à de violents orages, mais aussi les conséquences d’une sécheresse excessive, d’une avalanche ou encore de l’action des vagues.

La garantie ne s’applique que dans le périmètre déclaré en état de catastrophe naturelle par le biais d’un arrêté interministériel publié au Journal officiel.

La garantie « catastrophes naturelles » MMA

Les dommages pris en charge par l’assurance habitation MMA

Incluse dans toutes les formules du contrat d’assurance Habitation MMA, la garantie MMA couvrant les Catastrophes naturelles et Catastrophes technologiques indemnise, après publication au Journal officiel d’un arrêté ministériel, les biens assurés endommagés par :

  • un phénomène classé en catastrophe naturelle, dans le périmètre indiqué : débordement de cours d’eau, pluies d’intensité exceptionnelle, glissement de terrain, avalanche ou encore sécheresse ;
  • une catastrophe technologique imputable à l’accident d’une installation classée autre que nucléaire, au transport de matières dangereuses ou à la défaillance d’un réservoir de stockage de gaz naturel, d’hydrocarbures ou de produits chimiques, dans les conditions prévues par la loi du 30 juillet 2003.

 

La franchise légale

La garantie catastrophes naturelles s’applique uniquement lorsque les mesures habituelles susceptibles de prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises.

L’indemnisation couvre les biens à hauteur de leur valeur déclarée au contrat. Une franchise légale reste toujours à la charge de l’assuré. À titre d’exemple, cette franchise s’élève à 380 € pour un bien immobilier à usage d’habitation (1 520 € en cas de glissement de terrain).

Les mesures à prendre en cas de sinistre

 

  • protégez-vous, mettez vos proches en sécurité ;
  • en cas d’inondation, coupez l’électricité et essayez de positionner hors d’eau le maximum de biens ;
  • ne prenez aucun risque inutile pour tenter de sauver un bien matériel ;
  • en situation de détresse, appelez les pompiers en composant le 18 depuis un téléphone fixe et le 112 depuis un mobile.

 

Que faire pour être indemnisé en cas de catastrophe naturelle ?

  • procédez à un inventaire des biens endommagés ;
  • prenez des photos des dégâts, ne jetez rien ;
  • réunissez les factures, bons de garantie et preuves d’achat des biens endommagés ;
  • procédez au nettoyage de ce qui peut l’être, n’engagez pas de travaux sans en avoir préalablement informé votre assureur ;
  • vous disposerez d’un délai de 10 jours à l’issue de la publication de l’arrêté ministériel de catastrophe naturelle ou technologique pour déclarer le sinistre auprès de votre assureur ou par téléphone

Plus d’informations autour des catastrophes naturelles et aléas climatiques

En matière d’événement climatique, le décret de catastrophe naturelle est un élément primordial concernant les questions d’assurance et d’indemnisation. Que signifie cet état ? À quel niveau peut-il être décrété ? Quelles sont les conséquences quant aux remboursements des sinistres ?

 

> Qu’est-ce que l’état de catastrophe naturelle et quelles conséquences ?

 

Comment reconnaître les dommages liés la sécheresse ? Est-ce possible d’être indemnisé pour ces dégâts au titre de votre assurance habitation ?

 

> Sécheresse : prenez garde aux dégâts sur votre maison

 

Dans une maison, une inondation peut provenir du débordement d’un cours d’eau situé à proximité, de très fortes pluies, voire d’infiltrations par le sol. Pour couvrir ces risques, l’assurance inondation du contrat habitation MMA peut s’adapter à quasiment toutes les situations.  

 

 > Assurance inondation : pourquoi souscrire ?

Déclarer un sinistre

Vous êtes client MMA et souhaitez déclarer un sinistre ?
Retrouvez la liste des formalités à accomplir et nos conseils habitation dans votre espace client. 

 

> Espace Client

* Le tarif ci-dessus a été calculé à titre indicatif pour une habitation n’étant pas équipée d’une piscine, d’installation produisant de l’énergie électrique, d’un mode de chauffage au bois, ne comportant pas de toiture vitrée ou translucide ni de véranda, ne comportant pas de dépendances : pour un appartement possédant une seule pièce de moins de 40 m² se situant en étage intermédiaire dont la surface totale est inférieure à 90 m2. Exemple d’un locataire souscrivant une assurance habitation pour sa résidence principale à Laval. Habitation n’ayant pas eu de sinistres au cours des 3 dernières années et n’ayant pas fait l’objet d’une résiliation par un assureur précédent. Cotisation mensuelle TTC du contrat Habitation MMA (CG410) formule Mini Prix, Essentielle et Confort au 27/08/2018.

Nos prises en charge sont faites en application des conditions, limites et exclusions de garanties et, dans le respect des plafonds de remboursement qui sont précisés dans le contrat d’assurance Habitation (CG 410).